Menu
A+ A A-

Le pétrole se stabilise, pas de soulagement attendu du déplacement de Biden

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole se sont stabilisés mercredi, au lendemain d'une chute, sur un marché toujours prisonnier d'une offre insuffisante et qui n'attend pas de soulagement du déplacement du président américain au Moyen-Orient.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a grappillé 0,08%, pour clôturer à 99,57 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en août, a terminé en hausse de 0,47%, à 96,30 dollars.

"Les prix ont rebondi après l'effondrement d'hier", a constaté, dans une note, Edward Moya, d'Oanda, au lendemain d'une séance qui avait vu Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. décrocher de plus de 7%.

Les opérateurs sont passés outre les chiffres du rapport hebdomadaire sur les stocks américains de pétrole, qui ont montré une hausse surprise de 3,3 millions de barils, alors que les analystes attendaient une contraction de 1,5 million.

Le document de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a également fait état d'une augmentation de 5,8 millions de barils des stocks d'essence, quand les prévisions tablaient sur un recul d'un million.

"Ce rapport était clairement défavorable aux prix" de l'or noir, a commenté Stephen Schork, analyste et auteur du Schork Report. Il a néanmoins prévenu qu'il était "difficile d'accorder trop d'importance à des chiffres sur une semaine".

"La forte hausse des stocks d'essence et la chute de la demande ont causé un certain émoi, mais on avait vu une demande très forte avant le week-end férié" de la fête nationale, début juillet, a abondé Matt Smith, de Kpler. "Le chiffre d'aujourd'hui reflète simplement une gueule de bois."


Le marché a aussi fait peu de cas du rapport mensuel de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), selon lequel la flambée des prix du carburant commence à peser sur la demande mondiale de pétrole.

Malgré le repli de mardi, "les traders sont toujours face à un marché tendu, qui ne verra probablement pas, à court terme, de chute marquée de la demande de brut", selon Edward Moya, pour qui "la probabilité d'une récession violente est faible".

"On est dans une fourchette autour de 95 dollars pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. et je pense qu'on va y rester" à court terme, a expliqué Stephen Schork.

Les opérateurs espéraient peu de la visite de Joe Biden au Moyen-Orient, lors de laquelle il doit rencontrer le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane et évoquer, entre autres, la question du pétrole.

"Je ne m'attends à rien de positif", a lancé Stephen Schork. "Vous ne pouvez pas rompre les relations avec quelqu'un pendant un an et demi et espérer qu'il vous aide quand vous avez besoin qu'il remonte la production."

(c) AFP

Commenter Le pétrole se stabilise, pas de soulagement attendu du déplacement de Biden



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite