Menu
A+ A A-

Le pétrole se stabilise, pas de soulagement attendu du déplacement de Biden

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole se sont stabilisés mercredi, au lendemain d'une chute, sur un marché toujours prisonnier d'une offre insuffisante et qui n'attend pas de soulagement du déplacement du président américain au Moyen-Orient.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a grappillé 0,08%, pour clôturer à 99,57 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en août, a terminé en hausse de 0,47%, à 96,30 dollars.

"Les prix ont rebondi après l'effondrement d'hier", a constaté, dans une note, Edward Moya, d'Oanda, au lendemain d'une séance qui avait vu Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. décrocher de plus de 7%.

Les opérateurs sont passés outre les chiffres du rapport hebdomadaire sur les stocks américains de pétrole, qui ont montré une hausse surprise de 3,3 millions de barils, alors que les analystes attendaient une contraction de 1,5 million.

Le document de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a également fait état d'une augmentation de 5,8 millions de barils des stocks d'essence, quand les prévisions tablaient sur un recul d'un million.

"Ce rapport était clairement défavorable aux prix" de l'or noir, a commenté Stephen Schork, analyste et auteur du Schork Report. Il a néanmoins prévenu qu'il était "difficile d'accorder trop d'importance à des chiffres sur une semaine".

"La forte hausse des stocks d'essence et la chute de la demande ont causé un certain émoi, mais on avait vu une demande très forte avant le week-end férié" de la fête nationale, début juillet, a abondé Matt Smith, de Kpler. "Le chiffre d'aujourd'hui reflète simplement une gueule de bois."


Le marché a aussi fait peu de cas du rapport mensuel de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), selon lequel la flambée des prix du carburant commence à peser sur la demande mondiale de pétrole.

Malgré le repli de mardi, "les traders sont toujours face à un marché tendu, qui ne verra probablement pas, à court terme, de chute marquée de la demande de brut", selon Edward Moya, pour qui "la probabilité d'une récession violente est faible".

"On est dans une fourchette autour de 95 dollars pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. et je pense qu'on va y rester" à court terme, a expliqué Stephen Schork.

Les opérateurs espéraient peu de la visite de Joe Biden au Moyen-Orient, lors de laquelle il doit rencontrer le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane et évoquer, entre autres, la question du pétrole.

"Je ne m'attends à rien de positif", a lancé Stephen Schork. "Vous ne pouvez pas rompre les relations avec quelqu'un pendant un an et demi et espérer qu'il vous aide quand vous avez besoin qu'il remonte la production."

(c) AFP

Commenter Le pétrole se stabilise, pas de soulagement attendu du déplacement de Biden



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    New York: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie des...

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie...

    mardi 27 février 2024 à 12:00

    Le pétrole presque stable face à des signaux contradictoires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, pris entre les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et l'environnement de taux élevés qui pourrait peser...

    mardi 27 février 2024 à 11:00

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent...

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite