Menu
A+ A A-

Le pétrole grimpe de 5%, les inquiétudes quant à l'offre sur le devant de la scène

Prix du pétroleLondres: Les prix du pétrole repartaient en hausse marquée jeudi, dopés par une résurgence des craintes quant à l'approvisionnement en or noir après que des livraisons kazakh par un oléoduc débouchant en Russie ont failli être interrompues.
Vers 14H40 GMT (16H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en septembre, prenait 4,90% à 105,62 dollars, peu après avoir dépassé les 5% de hausse.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, pour livraison en août, grimpait quant à lui de 5,56% à 104,01 dollars.

Après deux séances dirigées par les craintes de récession, engendrant de lourdes pertes pour les deux références du brut, les préoccupations relatives à l'insuffisance de l'offre semblent désormais l'emporter sur celles concernant un ralentissement mondial.

"Il n'y a pas eu de revirement significatif dans les fondamentaux" du marché, toujours très tendu et suspendu aux perturbations d'approvisionnement, souligne Tamas Varga, analyste chez PMV Energy.

Une interruption de livraison de pétrole du Kazakhstan a failli survenir cette semaine après qu'un tribunal russe eut ordonné un arrêt de 30 jours des livraisons de pétrole par un oléoduc clef, invoquant des violations des normes environnementales.

A l'heure actuelle, environ les trois-quarts du pétrole kazakh sont exportés par cet oléoduc débouchant sur le port russe de Novorossiisk, en mer Noire.

Le consortium exploitant l'oléoduc a fait appel, ce qui a suspendu la décision judiciaire pour le moment, a indiqué jeudi le ministre kazakh de l'Energie.

Le soulagement ne devrait pas venir du côté de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (OPEP+).


"De nombreux producteurs de pétrole de l'OPEP+ continuent de lutter pour atteindre leurs objectifs de production, et la capacité de réserve du groupe pour faire face à de futures interruptions de l'offre s'amenuise", font valoir les analystes d'UBS dans une note.

Une interruption de la production de pétrole en provenance de Russie pourrait restreindre davantage l'offre mondiale, ajoutent-ils.

"Les prix du brut devraient augmenter car la croissance de l'offre reste inférieure à celle de la demande au cours des prochains mois", résume Mark Haefele, analyste chez UBS.

🇺🇸 En parallèle, les États-Unis ont ordonné mercredi le gel des avoirs de plusieurs sociétés iraniennes et étrangères pour avoir contourné les sanctions imposées à l'Iran en matière de ventes de pétrole et de produits chimiques, selon un communiqué du Trésor américain.

Ces compagnies sont accusées d'avoir permis l'exportation de centaines de millions de dollars de marchandises depuis novembre 2018 et le rétablissement de sanctions visant ces produits après la sortie des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien.

Selon Stephen Innes, analyste chez Spi Asset Management, la nouvelle une fois intégrée par les investisseurs a également contribué au rebond des prix.

(c) AFP

Commenter Le pétrole grimpe de 5%, les inquiétudes quant à l'offre sur le devant de la scène



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite