Menu
A+ A A-

Comment les prix du pétrole pourraient atteindre 65 dollars

prix du petrole New YorkNew York: Selon Citigroup, les prix du pétrole pourraient chuter à 65 dollars le baril d'ici la fin de l'année et à 45 dollars le baril d'ici la fin de 2023 si le monde entre en récession, ce qui ferait chuter la demande de carburant.
La banque a indiqué dans un rapport mardi, cité par Bloomberg, que les hypothèses pour cette prévision incluent une récession mondiale, une absence d'intervention de l'OPEP+ ou de certains de ses membres pour stimuler l'offre, et une baisse des investissements pétroliers.

"Pour le pétrole, les données historiques suggèrent que la demande de pétrole ne devient négative que dans les pires récessions mondiales", ont écrit les analystes de Citi, dont Ed Morse et Francesco Martoccia, dans cette note. "Mais les prix du pétrole chutent dans toutes les récessions pour atteindre à peu près le coût marginal", précise la banque, comme le rapporte Bloomberg.

Mardi soir, le prix du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a dégringolé de 9,45% à 102,77 dollars le baril, après avoir dévissé de près de 10%. Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a chuté quant à lui de 8,23% à 99,50 dollars, glissant sous les 100 dollars le baril pour la première fois depuis le 11 mai.

Tout en avertissant que le pétrole pourrait s'effondrer en cas de récession, les analystes de Citi ne s'attendent pas actuellement à ce que l'économie américaine entre en récession.

Les craintes d'une récession ont tiré les prix du pétrole vers le bas ces dernières semaines, et ils ont connu leur première baisse mensuelle en juin pour la première fois en huit mois après que le marché ait commencé à s'inquiéter des hausses agressives des taux d'intérêt des banques centrales, y compris la Fed, alors qu'elles tentent de maîtriser la plus forte hausse des prix à la consommation dans les économies développées depuis quatre décennies.

Le responsable mondial de la recherche sur les matières premières de Citi, Ed Morse, est pessimiste sur le pétrole depuis des mois, et a déclaré en juin que le pétrole brut est largement surévalué et devrait se situer dans la fourchette des 70 dollars.

D'autres banques sont plus optimistes à l'égard du pétrole, notamment Goldman Sachs, dont le responsable mondial de la recherche sur les matières premières, Jeffrey Currie, a déclaré la semaine dernière que le risque de hausse du pétrole brut et des produits raffinés "est extrêmement élevé à l'heure actuelle". Le récent repli des prix du pétrole pourrait être une opportunité d'achat car les prix sont appelés à augmenter à partir d'ici cet été, selon la banque de Wall Street.

"En fin de compte, rappelez-vous, la seule façon de résoudre ces problèmes est d'augmenter les investissements, donc nous restons sur nos positions en ce qui concerne les prix du pétrole qui vont augmenter cet été jusqu'à 140 dollars le baril, étant donné le niveau record des fissures, et cela va entraîner une hausse beaucoup plus importante des prix des produits", a déclaré Currie de Goldman à CNBC la semaine dernière.



Commenter Comment les prix du pétrole pourraient atteindre 65 dollars



    Communauté prix du baril


    Les dernières prévisions des prix du baril

    -Voir toutes les actualités sur les prévisions des cours du pétrole

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    New York: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie des...

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie...

    mardi 27 février 2024 à 12:00

    Le pétrole presque stable face à des signaux contradictoires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, pris entre les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et l'environnement de taux élevés qui pourrait peser...

    mardi 27 février 2024 à 11:00

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent...

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite