Menu
A+ A A-

Analyse du marché pétrolier en Juin 2022 : impact sur les cours du mazout en Belgique

PetroleBruxelles: Depuis quelques mois, la volatilité des prix des hydrocarbures en général et celui du mazout en particulier a suscité l’intérêt. Plusieurs facteurs viennent influencer le prix du mazout sur le mois de juin qui s’est néanmoins terminé sur une légère baisse.
En effet, au début du mois de juin, le prix du mazout en Belgique s’élevait à 1,288 € contre 1,3456 € au 30 juin. Tout au long du mois, des fluctuations à la hausse et à la baisse ont été observées avec une tendance plutôt à la hausse culminant à 1,4723 € le 17 juin. Cependant, bien que le prix ne soit jamais revenu à sa valeur de début de mois, une baisse a pu être observée à partir du 28 juin pour atteindre sa valeur la plus basse le 30 juin.

🇧🇪 Évolution du prix du mazout juin 2022

Prix du mazout en Belgique - Juin 2022

Pour comprendre l’évolution du prix du mazout en juin, il faut se pencher non seulement sur les facteurs qui l’impactent traditionnellement, mais également les éléments de contexte.

Au courant du mois de juin, le prix du baril de pétrole a fluctué de manière considérable. Les baisses et les hausses se répercutant presque directement sur le prix du mazout. En effet, le prix du brut constitue environ 50% du prix final du mazout. Ce facteur, ajouté aux diverses taxes et charges liées au raffinage, au stockage et à la distribution, explique les fluctuations que l’on peut observer sur le prix du mazout en parallèle.

Les facteurs traditionnels des lois du marché qui veulent que si la demande est élevée et l’offre non proportionnelle, les prix varient à la hausse. Contrairement, lorsque l’offre excède la demande, le prix diminue. Le contexte géopolitique actuel a une incidence significative sur le marché et notamment sur l’offre. Depuis le début de la guerre Russie-Ukraine, l’offre de pétrole vers l’Europe, entre autres, s’est vue fortement limitée causant une augmentation des prix du pétrole.

En somme, le prix du mazout est fortement dépendant de l’évolution du prix du pétrole brut qui lui dépend à son tour de la situation du marché.


⤵ Prévisions

Dans la démarche écologique européenne actuelle, certains pays comme la France ont interdit l’installation de nouvelles chaudières fonctionnant exclusivement au fioul à partir du 1er juillet 20221 (Décret n° 2022-8 du 5 janvier 2022). Bien que cela ne soit pas encore arrêté, la Belgique envisage également de telles interdictions afin de respecter les objectifs climat. Une telle décision pourrait affecter plus d’un million de belges qui se chauffent actuellement au mazout. En effet, plus d’un tiers de la population a recours à ce combustible pour se chauffer. Même si les propriétaires actuels ne seraient pas concernés par cette mesure, cela limite les possibilités de changer de chaudière ou d’en installer une nouvelle.

Dans les mois à venir, on peut donc envisager de nouvelles fluctuations liées non seulement à l’évolution du contexte géopolitique incertain mais également aux actions des gouvernements.

Les projections des analystes et autres experts ne permettent pas non plus de se faire une idée définitive sur la question tant les facteurs déterminants sont imprévisibles dans l’ensemble. Il est cependant nécessaire de noter que le mois de juillet s’ouvre avec un prix qui, bien que plus élevé que le prix au 1er juin dernier, reste plus bas que le niveau atteint au 30 juin. Il faudra tout de même rester attentifs car la volatilité des prix n’est garantie par aucun marqueur extérieur.



Commenter Analyse du marché pétrolier en Juin 2022 : impact sur les cours du mazout en Belgique



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite