Menu
A+ A A-

Analyse du marché pétrolier en Juin 2022 : impact sur les cours du mazout en Belgique

PetroleBruxelles: Depuis quelques mois, la volatilité des prix des hydrocarbures en général et celui du mazout en particulier a suscité l’intérêt. Plusieurs facteurs viennent influencer le prix du mazout sur le mois de juin qui s’est néanmoins terminé sur une légère baisse.
En effet, au début du mois de juin, le prix du mazout en Belgique s’élevait à 1,288 € contre 1,3456 € au 30 juin. Tout au long du mois, des fluctuations à la hausse et à la baisse ont été observées avec une tendance plutôt à la hausse culminant à 1,4723 € le 17 juin. Cependant, bien que le prix ne soit jamais revenu à sa valeur de début de mois, une baisse a pu être observée à partir du 28 juin pour atteindre sa valeur la plus basse le 30 juin.

🇧🇪 Évolution du prix du mazout juin 2022

Prix du mazout en Belgique - Juin 2022

Pour comprendre l’évolution du prix du mazout en juin, il faut se pencher non seulement sur les facteurs qui l’impactent traditionnellement, mais également les éléments de contexte.

Au courant du mois de juin, le prix du baril de pétrole a fluctué de manière considérable. Les baisses et les hausses se répercutant presque directement sur le prix du mazout. En effet, le prix du brut constitue environ 50% du prix final du mazout. Ce facteur, ajouté aux diverses taxes et charges liées au raffinage, au stockage et à la distribution, explique les fluctuations que l’on peut observer sur le prix du mazout en parallèle.

Les facteurs traditionnels des lois du marché qui veulent que si la demande est élevée et l’offre non proportionnelle, les prix varient à la hausse. Contrairement, lorsque l’offre excède la demande, le prix diminue. Le contexte géopolitique actuel a une incidence significative sur le marché et notamment sur l’offre. Depuis le début de la guerre Russie-Ukraine, l’offre de pétrole vers l’Europe, entre autres, s’est vue fortement limitée causant une augmentation des prix du pétrole.

En somme, le prix du mazout est fortement dépendant de l’évolution du prix du pétrole brut qui lui dépend à son tour de la situation du marché.


⤵ Prévisions

Dans la démarche écologique européenne actuelle, certains pays comme la France ont interdit l’installation de nouvelles chaudières fonctionnant exclusivement au fioul à partir du 1er juillet 20221 (Décret n° 2022-8 du 5 janvier 2022). Bien que cela ne soit pas encore arrêté, la Belgique envisage également de telles interdictions afin de respecter les objectifs climat. Une telle décision pourrait affecter plus d’un million de belges qui se chauffent actuellement au mazout. En effet, plus d’un tiers de la population a recours à ce combustible pour se chauffer. Même si les propriétaires actuels ne seraient pas concernés par cette mesure, cela limite les possibilités de changer de chaudière ou d’en installer une nouvelle.

Dans les mois à venir, on peut donc envisager de nouvelles fluctuations liées non seulement à l’évolution du contexte géopolitique incertain mais également aux actions des gouvernements.

Les projections des analystes et autres experts ne permettent pas non plus de se faire une idée définitive sur la question tant les facteurs déterminants sont imprévisibles dans l’ensemble. Il est cependant nécessaire de noter que le mois de juillet s’ouvre avec un prix qui, bien que plus élevé que le prix au 1er juin dernier, reste plus bas que le niveau atteint au 30 juin. Il faudra tout de même rester attentifs car la volatilité des prix n’est garantie par aucun marqueur extérieur.



Commenter Analyse du marché pétrolier en Juin 2022 : impact sur les cours du mazout en Belgique



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    mardi 11 juin 2024 à 16:00

    🔥 Gaz naturel : hausse malgré l’arrivée du solaire

    Paris: Le prix du baril de pétrole baisse depuis avril, sous l’effet d’un ralentissement des économies dans le monde, en particulier aux États-Unis...

    mardi 11 juin 2024 à 12:05

    Le pétrole perd légèrement du terrain avant la Fed

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient mardi après leur poussée de la veille, l'attention des investisseurs se tournant vers la réunion de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite