Menu
A+ A A-

Le pétrole se reprend, poussé par des baisses de production

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole repartaient en hausse lundi, dopés par les baisses d'approvisionnement en or noir dans plusieurs pays producteurs et exportateurs, les inquiétudes quant au ralentissement de l'économie mondiale plafonnant toutefois les prix.
Vers 15H45 GMT (17H45 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en septembre, prenait 1,86% à 113,71 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, pour livraison en août, grimpait quant à lui de 1,76% à 110,34 dollars.

"Les marchés pétroliers restent tendus et l'incertitude quant à l'offre est élevée", estime Stephen Innes, analyste chez Spi Asset Management, plusieurs pays connaissant actuellement "des perturbations liées à des facteurs politiques et techniques" limitant l'approvisionnement et dopant les cours.

En Libye, la Compagnie nationale Libyenne de pétrole (NOC) a annoncé jeudi soir des pertes de plus de 3,5 milliards de dollars résultant de la fermeture forcée de sites pétroliers majeurs depuis mi-avril, et décrété l'état de "force majeure" sur certaines installations.

Le pays est doté des réserves les plus abondantes d'Afrique. Plongée dans le chaos depuis la chute du régime de Kadhafi, la Libye peine à sortir de la crise institutionnelle.

La production pétrolière en Equateur a également chuté récemment, le pays ayant été secoué par des manifestations contre la cherté de la vie et le prix des carburants.

En Norvège, une grève des travailleurs du secteur de l'énergie devrait entrainer la fermeture de trois nouveaux champs d'hydrocarbures. Selon l'Association norvégienne du pétrole et du gaz, en résultera une perte quotidienne de production de pétrole de 130.000 barils.


"Ce contexte de ruptures d'approvisionnement croissantes se heurte à une possible pénurie de capacités de production de réserve parmi les producteurs de pétrole du Moyen-Orient", souligne Stephen Brennock, analyste chez PVM Energy.

Le soulagement ne devrait pas venir de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs partenaires (OPEP+), qui ont reconduit jeudi leur objectif d'ouverture des vannes légèrement plus importante pour cet été.

"Les craintes persistantes de récession pourraient plafonner le prix du pétrole", souligne cependant Russ Mould, analyste chez AJ Bell, même si "fondamentalement, l'offre reste serrée".

La Chine a par ailleurs placé 1,7 million d'habitants en confinement dans la province de l'Anhui (est), où quelque 300 nouveaux cas de Covid-19 ont été rapportés lundi dans le cadre d'une nouvelle résurgence de l'épidémie dans certaines régions.

Le pays, grand consommateur de pétrole, adopte une approche ferme face au virus en poursuivant sa politique zéro-Covid, pouvant menacer la demande en brut en cas de fermetures et ralentissement de l'économie.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se reprend, poussé par des baisses de production



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite