Menu
A+ A A-

L'idée d'un ralentissement économique digérée, le pétrole reprend de la hauteur

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont confirmé leur inflexion à la hausse lundi, sur un marché désormais habitué à l'idée d'un ralentissement économique mondial et qui s'est recentré sur la problématique de l'offre, toujours insuffisante.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août a grimpé de 1,74%, pour clôturer à 115,09 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, pour livraison le même mois, a lui pris 1,81%, à 109,57 dollars.

Pour Daniel Ghali, de TD Securities, le marché sort d'une séquence durant laquelle "les craintes de récession ont été le catalyseur de ventes massives ces dernières semaines".

Durant cette période, selon lui, de nombreux investisseurs qui s'étaient positionnés à la hausse pour accompagner la flambée des cours jusqu'ici sont sortis du marché, "ce qui a poussé trop loin la consolidation" et fait descendre les cours trop bas au regard des fondamentaux.

Mercredi, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. avait ainsi frôlé la barre des 100 dollars, en-deçà de laquelle il n'est plus descendu depuis un mois et demi.

"Donc le marché est paré pour un rebond", a fait valoir Daniel Ghali, qui évoque le décalage entre la récente plongée du pétrole et le maintien des prix de l'essence et du gasoil à des niveaux historiquement élevés.

"On a digéré des mauvaises nouvelles la semaine dernière (sur l'état de l'économie), mais au final, il ne semble pas qu'une solution approche pour l'Ukraine et cela n'augure rien de bon pour les prix dans un avenir proche", a ajouté Stephen Schork, analyste et auteur du Schork Report.


La montée des cours de l'or noir a aussi été alimentée lundi par plusieurs informations concernant l'offre, notamment l'annonce de la Compagnie nationale Libyenne de pétrole (NOC), qui a averti qu'elle pourrait déclarer l'état de "force majeure" sur les installations du golfe de Syrte, dont le blocage est lié à la crise politique qui frappe le pays depuis des mois.

⤵ "Peu de capacités supplémentaires"

Cela entraînerait une suspension de ses engagements de livraison à l'étranger.

Par ailleurs, le ministre des ressources pétrolières du Nigeria, Timipre Sylva, a affirmé lundi que les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés de l'accord OPEP+ avaient "très peu de capacités supplémentaires".

Selon Daniel Ghali, le marché n'attend aucune surprise de la réunion de l'OPEP+, jeudi, qui devrait aboutir à un nouveau relèvement de 648.000 barils par jour en août, identique à celui décrété pour juillet.

Les opérateurs accordaient peu de crédit au projet du G7 de mettre en place un mécanisme pour plafonner, au niveau mondial, le prix du pétrole russe. Les dirigeants des pays les plus industrialisés du monde ont été jusqu'ici assez avares de détails sur les modalités de ce dispositif.

"Les seuls pays qui commercent vraiment avec les Russes en ce moment sont les Chinois et les Indiens, et ils ne se sont engagés à rien", a commenté M. Schork. Ni la Chine ni l'Inde ne sont membres du G7.

M. Schork a également rappelé que le pétrole russe faisait déjà l'objet de rabais massifs depuis le début de l'invasion de l'Ukraine, pour pouvoir écouler un brut dont beaucoup se sont détournés du fait des sanctions et du risque de réputation.

(c) AFP

Commenter L'idée d'un ralentissement économique digérée, le pétrole reprend de la hauteur



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    jeudi 22 février 2024 à 13:30

    Le pétrole hésite entre risque géopolitique et demande moros…

    New York: Les prix du pétrole hésitent jeudi, pris entre le risque géopolitique au Moyen-Orient après de nouvelles frappes, et les perspectives...

    jeudi 22 février 2024 à 12:00

    Le pétrole remonte, le risque géopolitique reprend le dessus

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en petite hausse jeudi poussé par le risque géopolitique au Moyen-Orient, les investisseurs scrutant la situation...

    jeudi 22 février 2024 à 09:30

    Repsol a vu son bénéfice annuel reculer

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a vu ses profits chuter de 25% en 2023, en raison de la volatilité des...

    mercredi 21 février 2024 à 21:35

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont redressés mercredi, les investisseurs prenant position avant...

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite