Menu
A+ A A-

Les craintes de récession continuent de peser sur le pétrole

  • Cours du pétrole
cours du petroleLondres: Les prix du pétrole poursuivaient leur baisse jeudi, lestés par les craintes de récession dans un contexte d'inflation galopante. En parallèle, le gaz continuait son ascension, poussé par les baisses d'approvisionnement venant de Russie.
Vers 18h10 GMT, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août baissait de 1,54% à 110,02 dollars. Quant aux 159 litre de de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois, ils perdaient 1,97% à 104,10 dollars.

"Les prix du pétrole brut ont du mal à remonter" par rapport aux plus bas depuis un mois atteint cette semaine, "alors que l'on craint que le ralentissement de l'activité économique n'entraîne une baisse de la demande", commente Michael Hewson, analyste chez CMC Markets. La croissance de l'activité économique en zone euro a fortement ralenti en juin dans le secteur privé, au plus bas depuis 16 mois, notamment à cause de l'inflation, selon l'indice PMI composite publié jeudi par S&P Global, un baromètre de l'économie.

"Les indices PMI de la zone euro ont tous été plus faibles que prévu, suggérant que la croissance économique a fortement ralenti", commente Fawad Razaqzada, analyste pour City Index et Forex.com. Mercredi, "les commentaires du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, avaient alimenté les craintes d'un ralentissement mondial", rappelle l'analyste, M. Powell n'ayant pas écarté un risque de récession aux États-Unis.

Le gaz naturel poursuivait de son côté sa hausse, initiée la semaine dernière par une baisse des approvisionnements du géant russe Gazprom vers plusieurs pays européens. Vers 18h10, le TTF néerlandais, la référence du gaz naturel en Europe, évoluait à 133,347 euros le mégawattheure (MWh), prenant près de 5%.

L'Allemagne a activé jeudi le "niveau d'alerte" de son plan d'urgence visant à garantir son approvisionnement en gaz, rapprochant le pays d'une situation de rationnement, dans le sillage de la baisse de 60% des livraisons russes via le gazoduc Nord Stream. "Nous sommes dans une crise gazière. Le gaz est désormais une ressource rare", a déclaré le ministre de l'Économie allemand Robert Habeck.

De son côté, le Kremlin a qualifié jeudi d'"étrange" que l'Allemagne juge politique la baisse des approvisionnements en gaz russe sur fond de conflit en Ukraine, réaffirmant que Moscou augmentera les flux dès que des turbines manquantes seront livrées. Panne technique ou utilisation politique du gaz, "quoi qu'il en soit, la situation a ajouté à la nervosité du marché", affirme Carlos Torres Diaz, de Rystad Energy.

"Les pays européens avaient déjà défini des lignes directrices pour réduire progressivement leur dépendance vis-à-vis de l'approvisionnement en gaz russe au cours des dix prochaines années", poursuit-il, "mais la situation actuelle de l'approvisionnement a poussé certains pays à rechercher des alternatives à plus court terme", comme le charbon.


Le gouvernement allemand s'est en effet résolu à annoncer dimanche qu'il utiliserait des centrales à charbon dites "de réserve", ne servant actuellement qu'en dernier recours, pour garantir la sécurité énergétique du pays. Des annonces similaires ont eu lieu en Autriche, en Italie ou aux Pays-Bas.

(c) AFP

Commenter Les craintes de récession continuent de peser sur le pétrole


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 06 décembre 2022 à 21:55

    Le pétrole WTI au plus bas de l'année, risques pour la deman…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 21:17

    Pétrole: le WTI finit à son plus bas niveau de l'année en cl…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 18:11

    Le pétrole Brent passe sous 80 dollars, une première depuis …

    Londres: Le pétrole Brent a brièvement glissé mardi sous la barre symbolique des 80 dollars le baril, lesté par une potentielle salve...

    mardi 06 décembre 2022 à 12:05

    Le pétrole recule à cause de possibles nouvelles hausses des…

    Londres: Les prix du pétrole étaient lestés mardi par la possibilité d'une nouvelle salve de hausse de taux des différentes grandes banques...

    mardi 06 décembre 2022 à 11:55

    La réponse de la Russie au plafonnement du prix du pétrole p…

    Moscou: Le mécanisme mis en place par la Russie pour interdire les ventes de pétrole soumises à un plafonnement de prix imposé...

    lundi 05 décembre 2022 à 21:39

    La crainte de la Fed lamine le pétrole, malgré embargo et pl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont joué aux montagnes russes lundi, la peur d'un nouveau durcissement de la politique monétaire...

    lundi 05 décembre 2022 à 19:00

    La Russie vendra son pétrole au Pakistan à prix réduit

    Moscou: La Russie a accepté de fournir du pétrole brut, du diesel et de l'essence au Pakistan à des prix réduits, a...

    lundi 05 décembre 2022 à 16:20

    Prix d’énergie : manne de Chine

    Paris: Le baril de pétrole, vous le savez peut-être, a chuté à près de 80 $ au prix du Brent fin novembre...

    lundi 05 décembre 2022 à 15:15

    ⛽️ Les prix des carburants poursuivent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants Français ont continué de baisser légèrement la semaine passée. La moyenne du cours du pétrole Brent daté sur la semaine s'établissait à 84,4...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 5 décembre 2022 Le plafonnement du prix du brut russe est entré en vigueur ce jour, couplé à l'embargo Européen sur le pétrole russe acheminé par voie maritime qui supprimera les deux tiers de ses achats de brut.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite