Menu
A+ A A-

Les craintes de récession continuent de peser sur le pétrole

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole poursuivaient leur baisse jeudi, lestés par les craintes de récession dans un contexte d'inflation galopante. En parallèle, le gaz continuait son ascension, poussé par les baisses d'approvisionnement venant de Russie.
Vers 18h10 GMT, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août baissait de 1,54% à 110,02 dollars. Quant aux 159 litre de de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois, ils perdaient 1,97% à 104,10 dollars.

"Les prix du pétrole brut ont du mal à remonter" par rapport aux plus bas depuis un mois atteint cette semaine, "alors que l'on craint que le ralentissement de l'activité économique n'entraîne une baisse de la demande", commente Michael Hewson, analyste chez CMC Markets. La croissance de l'activité économique en zone euro a fortement ralenti en juin dans le secteur privé, au plus bas depuis 16 mois, notamment à cause de l'inflation, selon l'indice PMI composite publié jeudi par S&P Global, un baromètre de l'économie.

"Les indices PMI de la zone euro ont tous été plus faibles que prévu, suggérant que la croissance économique a fortement ralenti", commente Fawad Razaqzada, analyste pour City Index et Forex.com. Mercredi, "les commentaires du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, avaient alimenté les craintes d'un ralentissement mondial", rappelle l'analyste, M. Powell n'ayant pas écarté un risque de récession aux États-Unis.

Le gaz naturel poursuivait de son côté sa hausse, initiée la semaine dernière par une baisse des approvisionnements du géant russe Gazprom vers plusieurs pays européens. Vers 18h10, le TTF néerlandais, la référence du gaz naturel en Europe, évoluait à 133,347 euros le mégawattheure (MWh), prenant près de 5%.

L'Allemagne a activé jeudi le "niveau d'alerte" de son plan d'urgence visant à garantir son approvisionnement en gaz, rapprochant le pays d'une situation de rationnement, dans le sillage de la baisse de 60% des livraisons russes via le gazoduc Nord Stream. "Nous sommes dans une crise gazière. Le gaz est désormais une ressource rare", a déclaré le ministre de l'Économie allemand Robert Habeck.

De son côté, le Kremlin a qualifié jeudi d'"étrange" que l'Allemagne juge politique la baisse des approvisionnements en gaz russe sur fond de conflit en Ukraine, réaffirmant que Moscou augmentera les flux dès que des turbines manquantes seront livrées. Panne technique ou utilisation politique du gaz, "quoi qu'il en soit, la situation a ajouté à la nervosité du marché", affirme Carlos Torres Diaz, de Rystad Energy.

"Les pays européens avaient déjà défini des lignes directrices pour réduire progressivement leur dépendance vis-à-vis de l'approvisionnement en gaz russe au cours des dix prochaines années", poursuit-il, "mais la situation actuelle de l'approvisionnement a poussé certains pays à rechercher des alternatives à plus court terme", comme le charbon.


Le gouvernement allemand s'est en effet résolu à annoncer dimanche qu'il utiliserait des centrales à charbon dites "de réserve", ne servant actuellement qu'en dernier recours, pour garantir la sécurité énergétique du pays. Des annonces similaires ont eu lieu en Autriche, en Italie ou aux Pays-Bas.

(c) AFP

Commenter Les craintes de récession continuent de peser sur le pétrole



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 30 mai 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, les inquiétudes sur l'inflation américai…

    Londres: Les prix du pétrole glissaient légèrement jeudi avant la publication de données économiques clefs aux États-Unis, les inquiétudes quant à une reprise...

    mercredi 29 mai 2024 à 21:40

    Les cours du pétrole se tassent alors que les taux obligatai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui dans un premier temps ont poursuivi leur hausse mercredi, poussés par les risques géopolitiques...

    mercredi 29 mai 2024 à 19:00

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    mercredi 29 mai 2024 à 18:20

    🌍 ExxonMobil soutenu par ses actionnaires, après une controv…

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont reconduit mercredi lors de leur assemblée générale la totalité du conseil d'administration du géant américain du...

    mercredi 29 mai 2024 à 14:20

    🇺🇸 Conocophillips rachète Marathon Oil pour 22,5 milliards d…

    New York: Le géant pétrolier américain Conocophillips a annoncé mercredi vouloir racheter la totalité de son concurrent Marathon Oil, une opération qui...

    mercredi 29 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant...

    mercredi 29 mai 2024 à 10:20

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 29 mai 2024 à 08:40

    🌍 Exxonmobil ou les écologistes: les actionnaires à l'heure …

    New York: Les actionnaires d'Exxonmobil vont avoir l'occasion lors de leur assemblée générale mercredi de montrer ce qu'ils pensent de la manière...

    mardi 28 mai 2024 à 22:55

    Le pétrole monte, entre réunion de l'Opep+ et tensions géopo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi, aiguillonnés par la prochaine réunion de l'OPEP+ sur les coupes de production et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite