Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie, entre craintes de récession et intervention de Biden

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé mercredi avant de limiter leur repli en fin de séance, emportés par les craintes de récession conjuguées à la volonté du président Joe Biden d'enrayer l'escalade des coûts du carburant.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août a perdu 2,53% à 111,74 dollars, après avoir lâché plus de 4% en séance.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a terminé en chute de 3,04% à 106,19 dollars, après avoir plongé de plus de 7% en séance.

"Les craintes d'une récession et la réunion de (jeudi) entre les représentants de l'industrie pétrolière américaine et le président américain Biden sont citées comme les raisons de cette nouvelle chute des prix", commentait Carsten Fritsch, analyste pour Commerzbank.

Mais pour Phil Flynn de Price Futures Groups, la chute des cours du brut "n'avait que très peu, voire rien à faire" avec l'appel de Joe Biden au Congrès américain pour qu'il supprime pour trois mois une taxe fédérale de 18 cents par gallon d'essence (3,78 litres).

"Les raisons pour lesquelles les investisseurs ont vendu résidaient dans les fortes craintes de récession", a affirmé Phil Flynn, citant une note de Citibank évoquant des risques accrus de fort ralentissement économique et toujours les interrogations sur la reprise de l'activité en Chine, handicapée par le Covid-19 et les confinements.

Pour Ricardo Evangelista, analyste pour ActivTrades, le recul des cours du brut était "un exemple de réaction négative des marchés à l'incertitude générée par une intervention politique" de la Maison-Blanche.

La chute des cours a été enrayée après l'intervention de Jerome Powel, président de la Fed, devant une commission du Congrès, selon Phil Flynn. Si le patron de la banque centrale américaine n'a pas exclu la possibilité d'une récession si les taux grimpent trop vite, tout en affirmant que l'économie américaine restait "très solide" et très à même de supporter les resserrements monétaires.


"Il a dit ce qu'il fallait pour nous faire remonter. Il semble, d'après lui, que la prochaine mesure du PIB ne sera pas négative, mais positive ce qui techniquement efface le scénario d'une récession", définie par deux trimestres négatifs consécutifs, a estimé l'analyste de Price Future Group.

Par ailleurs, aux États-Unis, l'association automobile AAA a prédit un nombre record de voyageurs au volant pour les congés du 4 juillet, malgré les hauts prix de l'essence.

"Or si le président Biden nous offre une ristourne fiscale sur l'essence, cela va encore gonfler la demande, tendre les capacités des raffineries... et faire de nouveau monter les prix", prévoyait Phil Flynn.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie, entre craintes de récession et intervention de Biden



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite