Menu
A+ A A-

Le pétrole sous les 110 dollars, entre récession et intervention de Biden

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole dévissaient mercredi de près de 5%, emportés par les craintes de récession conjuguées à la volonté du président Biden d'intervenir pour enrayer l'escalade des coûts du carburant déclenchée par l'inflation.
Vers 09H45 GMT (11H45 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août chutait de 4,23% à 109,80 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, perdait quant à lui 4,71% à 104,36 dollars.

Les deux références évoluaient toutes deux à leur plus bas depuis un mois, en dessous de la barre des 110 dollars le baril.

"Les craintes d'une récession et la réunion de (jeudi) entre les représentants de l'industrie pétrolière américaine et le président américain Biden sont citées comme les raisons de cette nouvelle chute des prix", commente Carsten Fritsch, analyste pour Commerzbank.

Avant cette rencontre, le président Joe Biden va demander mercredi au Congrès américain de suspendre pour trois mois une taxe fédérale sur les prix de l'essence.

La Maison Blanche souhaite supprimer jusqu'en septembre une taxe fédérale et appelle les Etats, qui taxent également l'essence à la pompe, à faire de même, afin "de soulager directement les consommateurs américains qui souffrent de la hausse des prix de Poutine", ont indiqué de hauts responsables de l'administration.

"Il s'agit d'un exemple de réaction négative des marchés à l'incertitude générée par une intervention politique", explique Ricardo Evangelista, analyste pour ActivTrades.


"Malgré les conditions sous-jacentes, avec une demande supérieure à l'offre, les prix ont tout de même chuté, les investisseurs réagissant à la volonté de l'administration Biden de réduire les coûts du carburant", poursuit-il.

A cette proposition de suppression de taxe, qui relève du Congrès, s'ajoutent d'autres mesures, notamment solliciter les raffineurs pour qu'ils augmentent leurs capacités de traitement du brut.

Joe Biden s'en était déjà pris à plusieurs reprises à l'industrie pétrolière américaine qui, selon lui, ne développe pas les projets déjà approuvés pour augmenter la production d'or noir.

"Les marges de profit des raffineries bien au-dessus de la normale qui sont répercutées directement sur les familles américaines ne sont pas acceptables", avait écrit M. Biden dans une lettre envoyée la semaine dernière à sept grands groupes pétroliers.

"Exxon a gagné plus d'argent que Dieu ce trimestre", a récemment ironisé le président américain.

"Un certain nombre d'acteurs du marché pensent clairement que l'industrie pétrolière se pliera au souhait de M. Biden et augmentera considérablement l'offre d'essence", affirme Carsten Fritsch.

(c) AFP

Commenter Le pétrole sous les 110 dollars, entre récession et intervention de Biden



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    jeudi 18 juillet 2024 à 12:30

    Le pétrole hésite, en proie à des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, partagés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les données économiques...

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite