Menu
A+ A A-

Le pétrole termine en petite hausse, la déroute du yen commence à inquiéter

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en petite hausse mardi après une séance en dents de scie, entre les craintes pour la croissance mondiale, la forte demande en pleine saison des déplacements et les inquiétudes autour du yen et de l'économie du Japon, gros importateur de brut.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août a terminé en hausse de 0,45% à 114,65 dollars alors qu'il avait grimpé au-dessus de 116 dollars plus tôt à Londres.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en juillet, dont c'est le dernier jour de cotation, a pris 0,99% à 110,65 dollars après avoir gagné plus de 2,30% quelques heures plus tôt.

"La hausse des prix s'est un peu modérée car on pèse les risques pour la croissance avec l'action des banques centrales à travers le monde", qui relèvent les taux d'intérêt "ce qui va finir par affecter la demande à un certain point", a expliqué John Kilduff, d'Again Capital.

Alors qu'aux États-Unis on entre dans la saison des vacances appelée "driving season", les perspectives d'une augmentation de la demande poussent les prix à la hausse à court terme dans un contexte d'offre limitée.

En Chine également, les perspectives s'éclaircissent selon Stephen Innes, analyste chez Spi Asset Management, qui a relevé un "succès des tests (Covid) de masse à Shanghai". Cela renforce "l'idée que la Chine va poursuivre une réouverture progressive".

La Chine est la dernière grande économie mondiale à maintenir une stratégie zéro Covid, mais rouvre progressivement son économie après des confinements massifs, s'appuyant sur des campagnes de dépistage à grande échelle et des confinements locaux.

Mais désormais, les investisseurs ont aussi les yeux braqués sur le Japon et "ce yen qui ne cesse de s'affaiblir", s'est inquiété John Kilduff.


La monnaie Japonaise a glissé à un plus bas depuis 24 ans face au dollar, plombée par l'écart des politiques monétaires entre la Banque du Japon, qui reste accommodante, et son homologue américaine, qui resserre la vis.

"Si la situation craque et qu'on assiste à une perturbation sur le marché des changes qui risque d'affecter l'économie Japonaise, cela peut être très négatif pour les prix du brut", car le Japon est important importateur, a souligné M. Kilduff.

Mais globalement le marché reste "acheteur dès que les prix baissent (...) alors que l'offre est très restreinte", a ajouté l'analyste d'Again Capital.

A Washington, l'administration, qui fait face à une inflation généralisée, examine la possibilité de suspendre temporairement une taxe fédérale sur l'essence pour faire baisser les prix à la pompe.

Mais selon John Kilduff, "cela n'aura pas un impact vraiment important sur les prix".

En parallèle, "les inquiétudes concernant l'approvisionnement sur les marchés mondiaux augmentent dans le cadre de nouveaux efforts pour empêcher la Russie de tirer des revenus du brut", a souligné Susannah Streeter, analyste chez Hargreaves Lansdown.

Les États-Unis discutent avec leurs alliés pour restreindre davantage les revenus pétroliers de la Russie en plafonnant le prix de son pétrole brut, a déclaré lundi la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, lors d'une visite au Canada.

(c) AFP

Commenter Le pétrole termine en petite hausse, la déroute du yen commence à inquiéter


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 06 décembre 2022 à 21:55

    Le pétrole WTI au plus bas de l'année, risques pour la deman…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 21:17

    Pétrole: le WTI finit à son plus bas niveau de l'année en cl…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 18:11

    Le pétrole Brent passe sous 80 dollars, une première depuis …

    Londres: Le pétrole Brent a brièvement glissé mardi sous la barre symbolique des 80 dollars le baril, lesté par une potentielle salve...

    mardi 06 décembre 2022 à 12:05

    Le pétrole recule à cause de possibles nouvelles hausses des…

    Londres: Les prix du pétrole étaient lestés mardi par la possibilité d'une nouvelle salve de hausse de taux des différentes grandes banques...

    mardi 06 décembre 2022 à 11:55

    La réponse de la Russie au plafonnement du prix du pétrole p…

    Moscou: Le mécanisme mis en place par la Russie pour interdire les ventes de pétrole soumises à un plafonnement de prix imposé...

    lundi 05 décembre 2022 à 21:39

    La crainte de la Fed lamine le pétrole, malgré embargo et pl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont joué aux montagnes russes lundi, la peur d'un nouveau durcissement de la politique monétaire...

    lundi 05 décembre 2022 à 19:00

    La Russie vendra son pétrole au Pakistan à prix réduit

    Moscou: La Russie a accepté de fournir du pétrole brut, du diesel et de l'essence au Pakistan à des prix réduits, a...

    lundi 05 décembre 2022 à 16:20

    Prix d’énergie : manne de Chine

    Paris: Le baril de pétrole, vous le savez peut-être, a chuté à près de 80 $ au prix du Brent fin novembre...

    lundi 05 décembre 2022 à 15:15

    ⛽️ Les prix des carburants poursuivent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants Français ont continué de baisser légèrement la semaine passée. La moyenne du cours du pétrole Brent daté sur la semaine s'établissait à 84,4...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 5 décembre 2022 Le plafonnement du prix du brut russe est entré en vigueur ce jour, couplé à l'embargo Européen sur le pétrole russe acheminé par voie maritime qui supprimera les deux tiers de ses achats de brut.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite