Menu
A+ A A-

Pétrole: les turbulences du marché pourraient durer cinq ans (ExxonMobil)

PetroleDoha: Les turbulences sur le marché du pétrole devraient durer "trois à cinq ans" à cause du sous-investissement et de la pandémie de coronavirus, a estimé mardi le patron du géant américain des hydrocarbures ExxonMobil, lors d'un forum organisé au Qatar.
"Nous avons probablement devant nous trois à cinq années de turbulences sur les marchés (du pétrole, NDLR). La façon dont cela se manifestera au niveau des prix sera en grande partie fonction de la demande, qui est difficile à prévoir", a déclaré Darren Woods lors du Qatar Economic Forum.

Outre le sous-investissement dans la recherche de nouveaux gisements, la pandémie a "privé l'industrie de beaucoup de revenus", a-t-il estimé.

"Nous allons voir beaucoup de volatilité et de rupture sur le marché si nous n'avons pas des politiques plus réfléchies", a-t-il prédit.

Le ministre de l'Energie du Qatar, Saad Al-Kaabi, a quant à lui critiqué la "diabolisation" des compagnies pétrolières et les taxes imposées dans certains pays.

"Je n'ai pas vu les gouvernements intervenir quand (les compagnies pétrolières) perdaient de l'argent et empruntaient, quand le prix du pétrole était négatif au Texas", a-t-il déclaré.

Cheikh Nawaf Saoud Al-Sabah, vice-président de Kuwait Petroleum Corporation, a quant à lui annoncé que le Koweït débutait sa première exploration pétrolière offshore. "La première foreuse est arrivée il y a une semaine et va bientôt être mise en service", a-t-il assuré.

Le pays du Golfe construit aussi "la plus grande raffinerie au monde avec une capacité de 615.000 barils par jour" qui sera opérationnelle fin de 2022, a précisé M. Al-Sabah.


Selon lui, ce projet aidera à répondre à la demande accrue des Européens --qui depuis l'invasion de l'Ukraine cherchent à se sevrer des hydrocarbures russes-- mais aussi du reste du monde, a-t-il ajouté.

Sur le terrain gazier, le patron d'ExxonMobil s'est également rendu à Doha pour signer un accord faisant de l'entreprise le quatrième partenaire étranger dans le projet North Field East (NFE), l'extension du plus grand champ de gaz naturel au monde.

ExxonMobil a pris une part de 6,25% dans une co-entreprise avec Qatar Energy, une part équivalente à celle du français TotalEnergies. L'Italien Eni et l'Américain ConocoPhillips ont chacun pris des parts de 3,125%.

Pour le patron d'ExxonMobil, ce projet peut "rééquilibrer le marché mondial" du gaz, lui aussi affecté par la guerre en Ukraine.

(c) AFP

Commenter Pétrole: les turbulences du marché pourraient durer cinq ans (ExxonMobil)



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 emplois

    jeudi 11 avril 2024

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression de 677 emplois", ainsi qu'un projet de vente, via sa filiale Esso France, de la raffinerie de Fos-sur-Mer...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Exxon

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 18 avril 2024 à 11:57

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite