Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie après la hausse du taux de la Fed

cours du petroleCours de clôture: Les cours du West Texas Intermediate (WTI), principale variété américaine de pétrole, ont glissé après l'annonce d'une hausse brutale du taux directeur de la banque centrale américaine (Fed), qui a renforcé le dollar, devise de référence de l'or noir.
Le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en juillet a lâché 3,04%, pour clôturer à 115,31 dollars. Quant au Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en août, il a lui limité ses pertes et abandonné seulement 2,19%, à 118,51 dollars.

"Le marché a vendu massivement après la nouvelle", a commenté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates, en référence au relèvement de 0,75 point de pourcentage du taux directeur de la Fed.

"Une hausse de cette amplitude est favorable au dollar", a-t-il expliqué, "et bien sûr, les matières premières, qui sont libellées en dollars, ont flanché."

Pour Craig Erlam, d'Oanda, les cours étaient déjà mal orienté par des prises de bénéfices après une longue séquence de hausses, encouragées par de nouveaux confinements en Chine.

Par ailleurs, le bureau national des statistiques a annoncé que les volumes traités par les raffineries chinoises avait chuté en mai sur un an (-11%), signe de l'effet des restrictions sanitaires sur l'activité économique et la demande d'énergie.

Pour Andy Lipow, la récente retraite des cours du brut, avec un cours du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. qui a perdu près de 6% en une semaine, ne présage pas d'une chute plus marquée.

"Nous allons rester dans des marges étroites, parce qu'il y a toujours l'autre côté de l'équation, à savoir l'offre", qui continue d'inquiéter les opérateurs.


Aux contraintes existantes est venu s'ajouter le blocage de la plupart des sites de production Libyens par des hommes armés, résultat d'une impasse politique, alors que Abdelhamid Dbeibah refuse de céder le pouvoir exécutif à Fathi Bachaga, investi par le Parlement siégeant à l'Est.

En 2021, la Libye a produit environ 1,2 million de barils par jour.

Le marché a aussi pris note de la nouvelle ponction record des réserves stratégiques américaines de brut la semaine dernière, qui a atteint 7,7 millions de barils, selon les chiffres publiés par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Même si les stocks commerciaux ont augmenté, dans le même temps, de 1,9 million de barils alors que le marché attendait une contraction de 2,2 millions, les réserves totales d'or noir aux États-Unis ont bien diminué de 5,8 millions de barils en comptant les réserves stratégiques.

Et même si la production américaine a légèrement augmenté, pour la première fois depuis plus d'un mois, au niveau mondial, "les producteurs semblent incapables de rattraper la demande", estime Craig Erlam.

Quant à la nouvelle sortie du président américain Joe Biden, qui a réclamé aux pétroliers "une action immédiate" pour augmenter la production de pétrole aux États-Unis, elle n'a pas ému le marché.

"C'est de la politique", a commenté Andy Lipow, "mais dans les faits, la capacité du président et de l'industrie d'augmenter sensiblement l'offre à court terme est assez limitée."

(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie après la hausse du taux de la Fed



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    jeudi 18 juillet 2024 à 12:30

    Le pétrole hésite, en proie à des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, partagés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les données économiques...

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite