Menu
A+ A A-

Le pétrole fléchit, le marché se tourne vers les Etats-Unis avant la Fed et les stocks

  • Cours du pétrole
prix du petroleLondres: Les prix du pétrole glissaient mercredi avant une décision de politique monétaire très attendue de la Réserve fédérale (Fed) et l'état des réserves commerciales américaines, malgré la publication de données plus optimistes pour la demande mondiale en or noir.
Vers 09H50 GMT (11H50 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août perdait 1,16% à 119,76 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en juillet baissait de 1,30% à 117,38 dollars.

Le Comité monétaire de la Fed doit dévoiler l'ampleur de son tour de vis monétaire supplémentaire pour dompter l'inflation mercredi.

"Un resserrement plus important de la politique monétaire pourrait avoir des effets négatifs sur la demande de pétrole", explique Carsten Fritsch, analyste pour Commerzbank.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) prévoit pourtant que la demande pétrolière mondiale va pour la première fois dépasser les niveaux d'avant la pandémie de Covid l'an prochain, dans son rapport mensuel sur le pétrole publié mercredi.

"Une grande part de cette probable accélération résulte d'une reprise robuste de la demande chinoise, faisant suite aux graves perturbations liées au Covid-19 en 2022", explique-t-elle.


Dans son rapport mensuel publié mardi, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a maintenu ses prévisions de croissance solide de la demande mondiale cette année, avec cependant une révision à la baisse pour le deuxième trimestre de 2022, plombé par de nouvelles restrictions sanitaires en Chine.

Quant à la production de l'OPEP, "elle reste largement insuffisante", abonde Stephen Brennock, de PVM Energy.

Selon des sources secondaires citées dans le rapport, la production de brut de l'OPEP s'est établie en moyenne à 28,465 millions de barils par jour en mai, "soit une baisse de 176.000 millions de barils par jour d'une année sur l'autre et la plus forte chute depuis février 2021", affirme M. Brennock.

L'arrêt quasi total de la production en Libye serait l'une des principales raisons de cette baisse, selon l'analyste.

"L'OPEP est de plus en plus en retard sur ses quotas de production. Et il y a peu de chances qu'un répit se profile à l'horizon", souligne-t-il.

Le marché attend également la publication de l'état des stocks américains de pétrole par l'EIA (Agence américaine d'information sur l'Energie).

Les analystes tablent sur une baisse de 2,2 millions de barils des réserves commerciales de brut et une augmentation de 500.000 barils d'essence, selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.

(c) AFP

Commenter Le pétrole fléchit, le marché se tourne vers les Etats-Unis avant la Fed et les stocks


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 06 juillet 2022 à 17:23

    Le pétrole sous les 100 dollars, malgré un marché en mal de …

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient mercredi leur déclin après leur chute de la veille, entrainée par les craintes de récession et...

    mercredi 06 juillet 2022 à 16:32

    Le pétrole poursuit sa chute, le Brent passe à son tour sous…

    Londres: Emporté par les craintes de récession, le Brent, référence de l'or noir en Europe, poursuivait sa chute mercredi après de lourdes...

    mercredi 06 juillet 2022 à 15:34

    Comment les prix du pétrole pourraient atteindre 65 dollars

    New York: Selon Citigroup, les prix du pétrole pourraient chuter à 65 dollars le baril d'ici la fin de l'année et à...

    mercredi 06 juillet 2022 à 11:59

    Le pétrole se ressaisit, l'offre de brut restant limitée

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi après leur chute vertigineuse de la veille, les inquiétudes quant aux baisses d'approvisionnement d'or...

    mercredi 06 juillet 2022 à 09:30

    Le pétrole se reprend après sa chute libre de mardi

    Zurich: Les prix du pétrole repartaient à la hausse mercredi, après leur plongeon de la veille. Les craintes d'une récession dans les...

    mardi 05 juillet 2022 à 21:50

    Le pétrole en chute libre, plombé par les craintes de récess…

    Cours de clôture: Les cours de l'or noir ont plongé mardi, les craintes d'une récession dans les pays consommateurs de brut, qui...

    mardi 05 juillet 2022 à 18:36

    Les craintes de récession font chuter pétrole, euro et Bours…

    Paris: La crainte d'une "récession à venir" était de retour mardi sur les marchés financiers où actions, pétrole, euro et livre sterling...

    mardi 05 juillet 2022 à 17:50

    Le pétrole accélère sa chute, le WTI sous les 100 dollars, l…

    Londres: Le pétrole accélérait son plongeon mardi, le Brent de la mer du Nord dévissant de près de 10% et son homologue...

    mardi 05 juillet 2022 à 17:30

    Le pétrole perd 5% emporté par les craintes de récession, le…

    New York: Les deux références du pétrole dévissaient mardi de plus de 5%, les craintes d'une récession dans les pays consommateurs de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite