Logo

Pour le PDG de Total, la baisse des investissements dans les énergies fossiles alimente la crise énergétique

cours du petroleNew York: La diminution de l'offre mondiale de pétrole et de gaz est en partie dû au fait que les sociétés ont écouté les appels des dirigeants politiques à moins investir dans les énergies fossiles, a déclaré mardi Patrick Pouyanné, PDG de TotalEnergies.
Ces dernières années, les gouvernements ont encouragé les entreprises à investir dans les énergies renouvelables afin d'atteindre leurs objectifs de réductions des émissions de gaz à effet de serre.

Patrick Pouyanné, qui s'exprimait dans le cadre de la conférence Global Energy Transition 2022 organisée par Reuters Events, a déclaré que les entreprises avaient pris en compte ces directives et que les investissements s'en étaient ressentis.

L'approvisionnement en pétrole et en gaz s'est resserré dans de nombreux pays, ce qui a fait grimper les prix, surtout depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie le 24 février, qui a entraîné des sanctions contre le secteur énergétique russe.

TotalEnergies a lui aussi investi dans les énergies renouvelables. Mardi, la société a annoncé qu'elle avait conclu un accord avec Adani Enterprises Limited (AEL) pour produire et commercialiser de l'hydrogène vert en Inde.

Lors de la conférence, le dirigeant du géant français a souligné l'importance du gaz naturel liquéfié (GNL) pour la transition énergétique, comme alternative au charbon. TotalEnergies examine la demande dans les pays asiatiques et continue de construire de nouvelles usines de GNL aux États-Unis, a-t-il déclaré.

En avril, Total a annoncé des rachats d'actions supplémentaires après avoir enregistré un bond de son résultat net ajusté au premier trimestre 2022, marqué par la poursuite de la forte hausse du prix des hydrocarbures sur fond de guerre en Ukraine.

(c) Reuters

Commenter Pour le PDG de Total, la baisse des investissements dans les énergies fossiles alimente la crise énergétique

graphcomment>