Menu
A+ A A-

Le pétrole hésite, pris dans des vents contraires

  • Cours du pétrole
cours du petroleLondres: Les prix du pétrole étaient pris dans des vents contraires mardi, avec une augmentation de l'offre disponible sur le marché qui demeure toujours insuffisante pour répondre à la demande grandissante de brut.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août baissait de 0,39% à 119,04 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en juillet perdait 0,41% à 118,01 dollars.

Les cours du pétrole hésitaient entre gains et pertes, mais restent à des niveaux très hauts, proches de la barre des 120 dollars le baril.

Les compagnies pétrolières "Eni et Repsol ont été autorisés par le Département d'État américain à commencer à expédier du brut vénézuélien vers l'Europe à partir de juillet pour remplacer les barils russes perdus", explique Tamas Varga, analyste chez PVM Energy, de quoi détendre le marché.

La Maison Blanche avait annoncé le 17 mai l'allègement de certaines des sanctions imposées en 2019, notamment un embargo pétrolier, visant à évincer du pouvoir Nicolas Maduro après les élections controversées de 2018 qui ont mené à sa réélection.

D'autre part, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de ses alliés (OPEP+) a décidé jeudi d'une légère augmentation des quotas de production, pour revenir plus rapidement à ses niveaux de production d'octobre 2018, avant les coupes effectuées pour faire face à la pandémie de Covid-19.

Mais cette augmentation ne devrait cependant pas faire de "différence notable" sur les cours, pour Carsten Fritsch, analyste chez Commerzbank.


"Les barils supplémentaires fournis par l'OPEP+ sont bien moins importants que la perte de pétrole brut et de produits russes", rappelle Tamas Varga. "En d'autres termes, il est peu probable que l'équilibre pétrolier mondial s'améliore."

En parallèle, après un bref redémarrage de sa production lundi, le plus grand gisement de pétrole Libyen, le champ de Sharara a de nouveau interrompu sa production d'or noir, selon l'agence Bloomberg.

Le gisement avait déjà été fermé pendant six semaines à la suite du sabotage d'un oléoduc.

(c) AFP

Commenter Le pétrole hésite, pris dans des vents contraires


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 06 décembre 2022 à 21:55

    Le pétrole WTI au plus bas de l'année, risques pour la deman…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 21:17

    Pétrole: le WTI finit à son plus bas niveau de l'année en cl…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 18:11

    Le pétrole Brent passe sous 80 dollars, une première depuis …

    Londres: Le pétrole Brent a brièvement glissé mardi sous la barre symbolique des 80 dollars le baril, lesté par une potentielle salve...

    mardi 06 décembre 2022 à 12:05

    Le pétrole recule à cause de possibles nouvelles hausses des…

    Londres: Les prix du pétrole étaient lestés mardi par la possibilité d'une nouvelle salve de hausse de taux des différentes grandes banques...

    mardi 06 décembre 2022 à 11:55

    La réponse de la Russie au plafonnement du prix du pétrole p…

    Moscou: Le mécanisme mis en place par la Russie pour interdire les ventes de pétrole soumises à un plafonnement de prix imposé...

    lundi 05 décembre 2022 à 21:39

    La crainte de la Fed lamine le pétrole, malgré embargo et pl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont joué aux montagnes russes lundi, la peur d'un nouveau durcissement de la politique monétaire...

    lundi 05 décembre 2022 à 19:00

    La Russie vendra son pétrole au Pakistan à prix réduit

    Moscou: La Russie a accepté de fournir du pétrole brut, du diesel et de l'essence au Pakistan à des prix réduits, a...

    lundi 05 décembre 2022 à 16:20

    Prix d’énergie : manne de Chine

    Paris: Le baril de pétrole, vous le savez peut-être, a chuté à près de 80 $ au prix du Brent fin novembre...

    lundi 05 décembre 2022 à 15:15

    ⛽️ Les prix des carburants poursuivent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants Français ont continué de baisser légèrement la semaine passée. La moyenne du cours du pétrole Brent daté sur la semaine s'établissait à 84,4...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 5 décembre 2022 Le plafonnement du prix du brut russe est entré en vigueur ce jour, couplé à l'embargo Européen sur le pétrole russe acheminé par voie maritime qui supprimera les deux tiers de ses achats de brut.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite