Menu
A+ A A-

Le pétrole poursuit son irrésistible ascension, malgré l'Opep

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi vendredi leur escalade, que rien ne semble pouvoir arrêter à court terme, pas même une hausse surprise de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de ses alliés de l'accord Opep+.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août a gagné 1,79%, pour clôturer à 119,72 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en juillet, a lui progressé de 1,71%, à 118,87 dollars.

"Le relèvement, plus important que prévu, de la production en juillet et août, annoncé hier, ne va pas faire une grande différence pour le marché", a commenté, dans une note, Carsten Fritsch, de Commerzbank.

Les membres du groupe OPEP+ se sont engagés à ajouter 648.000 barils de plus par jour à leur production en juillet.

C'est plus que les 432.000 des mois précédents, une allure que les analystes voyaient le groupe maintenir durant l'été.

"C'est une goutte d'eau", a abondé Bill O'Grady, de Confluence Investment Management.

Pour Carsten Fritsch, une hausse réelle des volumes extraits par le groupe OPEP+ sera même "impossible, car la production russe devrait décroître" dans les mois à venir. Or les quantités pompées par la Russie sont intégrées aux chiffres de l'OPEP+.


Selon Bill O'Grady, davantage qu'une tentative de soulager un marché sous pression, l'Arabie saoudite, leader de l'OPEP, a voulu faire là un geste politique et "préempter" la rencontre à venir, fin juin, entre le prince héritier Mohammed ben Salmane et le président américain Joe Biden.

"Quand Biden va leur demander une faveur, ils vont lui dire: on vous en a déjà fait une", anticipe l'analyste.

Sans grand espoir de voir l'annonce du groupe OPEP+ jouer sur les cours, les opérateurs ont aussi noté vendredi la publication des sanctions de l'Union européenne qui visent notamment à réduire de 90% les importations de pétrole russe en UE.

"Au départ, il y avait un peu de déception à cause des exemptions", selon Bill O'Grady, "mais à bien y regarder, c'est assez énorme."

Les nuages continuent donc de s'amonceler sur l'offre, tandis que la demande monte implacablement en régime.

Aux États-Unis, le prix de l'essence a enregistré un nouveau record vendredi. Plus inquiétant encore, le gasoil, qui faisait une pause depuis plusieurs semaines, a lui aussi atteint un nouveau sommet. Son prix a grimpé de 75% en un an.

(c) AFP

Commenter Le pétrole poursuit son irrésistible ascension, malgré l'Opep



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite