Menu
A+ A A-

L'UE durcit ses sanctions contre la Russie, avec un embargo pétrolier progressif

Petrole en EuropeBruxelles: Embargo progressif sur la majeure partie du pétrole, nouvelles mesures financières et contre des personnalités: l'UE a donné vendredi le coup d'envoi de son 6e paquet de sanctions contre la Russie afin de tarir le financement de la guerre contre l'Ukraine, après des négociations ardues.
En visant une importante source de revenus de Moscou, ces sanctions publiées vendredi au journal officiel de l'UE, sont les plus dures depuis le début de l'offensive russe à être décidées par les Vingt-Sept, qui ont peiné à trouver un accord en raison du blocage de la Hongrie.

La liste noire des Européens est élargie à une soixantaine de personnalités russes dont l'ex-gymnaste Alina Kabaeva, visée en raison de son rôle à la tête d'un groupe de médias relayant "la propagande" du Kremlin. Des médias lui prêtent une relation avec le président Vladimir Poutine, ce que ce dernier a démenti.

Le chef de l'Eglise orthodoxe russe, le patriarche Kirill, que Bruxelles voulait sanctionner pour son soutien à la guerre, est en revanche épargné, en raison du refus du Premier ministre hongrois Viktor Orban au nom de la défense de la "liberté religieuse".

Les sanctions actent également l'exclusion de trois établissements financiers russes --dont la première banque du pays Sberbank (plus d'un tiers du marché)-- du système Swift, messagerie sécurisée et rouage essentiel des transferts de fonds internationaux. Sept banques russes en étaient déjà exclues.

Dérogation

L'arrêt des importations par bateau de pétrole brut aura lieu dans les six mois et celui des produits pétroliers dans les huit mois. L'approvisionnement par l'oléoduc Droujba peut en revanche continuer "temporairement" mais sans date limite. Il alimente notamment trois pays sans accès à la mer, la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque.

Une concession obtenue par Viktor Orban, dont le pays dépend pour 65% de sa consommation du pétrole bon marché de Droujba, et qui exigeait des garanties pour sa sécurité énergétique.

L'embargo progressif touchera les deux tiers des achats européens. L'Allemagne et la Pologne ayant décidé de leur propre chef d'arrêter leurs livraisons via Droujba d'ici la fin de l'année, les importations russes seront touchées à plus de 90%, selon les Européens.

En cas d'arrêt de Droujba, qui traverse l'Ukraine, une dérogation "temporaire" à l'embargo par voie maritime pour les pays touchés sera possible.

Pour renforcer l'efficacité de l'embargo, les tankers transportant du pétrole russe vers les pays tiers ne pourront plus être financés ni assurés d'ici six mois par les opérateurs européens, afin d'entraver une réorientation des exportations de Moscou.

La revente de produits pétroliers à partir du brut russe est également interdite dans les huit mois au sein de l'UE et vers les pays tiers.

En raison du délai de l'arrêt des importations, la Russie en a d'ores et déjà minimisé la portée, estimant en revanche que les Européens seraient "les premiers à en souffrir".

"Le risque est que l'embargo ne tende la situation sur les marchés pétroliers, ne fasse augmenter les prix et n'augmente les revenus de la Russie pendant plusieurs mois", a averti le centre de réflexion européen Bruegel.

En 2021, la facture des importations européennes de pétrole russe a représenté 80 milliards d'euros, quatre fois plus que les achats de gaz à la Russie.


"Atrocités"

Les Vingt-Sept ajoutent aussi à leur liste noire 65 personnes et 18 sociétés, privés d'entrée dans l'UE et dont les avoirs sont gelés.

Parmi eux, des militaires impliqués "dans les atrocités perpétrées" par l'armée russe dans les deux villes ukrainiennes dévastées de Boutcha et Marioupol, des hommes d'affaires, des proches d'oligarques et de personnalités liées au pouvoir russe. L'épouse, un fils et une fille du porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov sont visés.

Cette liste en vigueur depuis l'annexion de la Crimée en 2014 sanctionnait déjà 1.091 personnes et 80 entités.

La diffusion dans l'UE de trois chaînes de télévision russes, dont Russia 24 et Russia RTR, considérées comme des "outils de désinformation" au service de la propagande du Kremlin, est également suspendue.

Après les embargos sur le charbon et le pétrole, les Européens réfléchissement déjà à un septième paquet de sanctions pour isoler toujours plus la Russie, mais y inclure le gaz --dont les Européens sont encore très dépendants, et beaucoup plus difficile à remplacer que le pétrole-- est impensable à l'heure actuelle.

(c) Afp

Commenter L'UE durcit ses sanctions contre la Russie, avec un embargo pétrolier progressif



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mercredi 10 avril 2024

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre e…

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    dimanche 03 mars 2024

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite