Menu
A+ A A-

Le pétrole dans le vert malgré l'accélération de la production de l'Opep+

Cours de cloture du petroleNew York: Les cours du pétrole se sont repris jeudi, malgré la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de leurs alliés (Opep+), d'accélérer l'augmentation de leur volume total de production pour juillet.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août, est monté de 1,13% à 117,61 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en juillet, a gagné 1,39% à 116,87 dollars.

Après des mois d'attentisme malgré l'envolée des prix, les pays membres de l'OPEP+ ont convenu d'ajuster la production de juillet "à la hausse de 648.000 barils par jour", à comparer aux 432.000 barils fixés les mois précédents, selon un communiqué du groupe.

"En seulement 11 minutes (de réunion), l'OPEP et ses alliés (OPEP+) ont convenu de mettre fin plus rapidement à leurs réductions de production", commente Giovanni Staunovo, analyste chez UBS.

"De nombreux membres du groupe ayant atteint leur capacité de production, les augmentations effectives de la production seront plus faibles et la capacité de réserve du groupe continuera de diminuer", note-t-il.

Pour Jeffrey Halley, analyste pour Oanda, l'augmentation de production de 648.000 barils par jour "au cours des deux prochains mois n'atténuera pas de manière significative la pénurie de pétrole russe sanctionné".

Cette accélération tant attendue de la production de l'OPEP+ est "partiellement une bonne nouvelle car c'est moins que ce que le marché espérait", alors qu'avec ce volume l'OPEP+ est loin de compenser le manque de brut venant de Russie, de Libye et d'Angola, soulignait également Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

Le marché doute aussi, a-t-il expliqué, de la capacité des membres de l'OPEP+ à honorer ces nouveaux engagements alors qu'ils ont déjà des difficultés à produire davantage.

Les cours du brut ont logiquement baissé à l'annonce de l'offre augmentée de l'OPEP+ mais l'embellie n'a pas duré lorsque l'évolution des stocks américains de pétrole a été annoncée.

Ces réserves ont diminué beaucoup plus que prévu la semaine dernière, de 5,1 millions de barils sans compter quelque 5,4 autres millions de barils puisés par l'administration dans les réserves stratégiques.

Cette décision "très inattendue" de l'OPEP+ pourrait par ailleurs marquer un changement de cap pour l'alliance, selon Ipek Ozkardeskaya, de la banque Swissquote.

L'analyste y voit "un signe que la glace entre l'Arabie saoudite et les États-Unis pourrait enfin fondre après deux ans de relations glaciales".

"Si les États-Unis pouvaient renforcer leurs liens avec l'Arabie saoudite, celle-ci pomperait davantage pour compenser le pétrole russe.

Cela pourrait isoler encore plus la Russie et changer le cours de la guerre
", poursuit-elle.


(c) Afp

Commenter Le pétrole dans le vert malgré l'accélération de la production de l'Opep+


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 06 décembre 2022 à 21:55

    Le pétrole WTI au plus bas de l'année, risques pour la deman…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 21:17

    Pétrole: le WTI finit à son plus bas niveau de l'année en cl…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 18:11

    Le pétrole Brent passe sous 80 dollars, une première depuis …

    Londres: Le pétrole Brent a brièvement glissé mardi sous la barre symbolique des 80 dollars le baril, lesté par une potentielle salve...

    mardi 06 décembre 2022 à 12:05

    Le pétrole recule à cause de possibles nouvelles hausses des…

    Londres: Les prix du pétrole étaient lestés mardi par la possibilité d'une nouvelle salve de hausse de taux des différentes grandes banques...

    mardi 06 décembre 2022 à 11:55

    La réponse de la Russie au plafonnement du prix du pétrole p…

    Moscou: Le mécanisme mis en place par la Russie pour interdire les ventes de pétrole soumises à un plafonnement de prix imposé...

    lundi 05 décembre 2022 à 21:39

    La crainte de la Fed lamine le pétrole, malgré embargo et pl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont joué aux montagnes russes lundi, la peur d'un nouveau durcissement de la politique monétaire...

    lundi 05 décembre 2022 à 19:00

    La Russie vendra son pétrole au Pakistan à prix réduit

    Moscou: La Russie a accepté de fournir du pétrole brut, du diesel et de l'essence au Pakistan à des prix réduits, a...

    lundi 05 décembre 2022 à 16:20

    Prix d’énergie : manne de Chine

    Paris: Le baril de pétrole, vous le savez peut-être, a chuté à près de 80 $ au prix du Brent fin novembre...

    lundi 05 décembre 2022 à 15:15

    ⛽️ Les prix des carburants poursuivent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants Français ont continué de baisser légèrement la semaine passée. La moyenne du cours du pétrole Brent daté sur la semaine s'établissait à 84,4...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 5 décembre 2022 Le plafonnement du prix du brut russe est entré en vigueur ce jour, couplé à l'embargo Européen sur le pétrole russe acheminé par voie maritime qui supprimera les deux tiers de ses achats de brut.

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite