Menu
A+ A A-

Le pétrole dans le vert malgré l'accélération de la production de l'Opep+

Cours de cloture du petroleNew York: Les cours du pétrole se sont repris jeudi, malgré la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de leurs alliés (Opep+), d'accélérer l'augmentation de leur volume total de production pour juillet.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août, est monté de 1,13% à 117,61 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en juillet, a gagné 1,39% à 116,87 dollars.

Après des mois d'attentisme malgré l'envolée des prix, les pays membres de l'OPEP+ ont convenu d'ajuster la production de juillet "à la hausse de 648.000 barils par jour", à comparer aux 432.000 barils fixés les mois précédents, selon un communiqué du groupe.

"En seulement 11 minutes (de réunion), l'OPEP et ses alliés (OPEP+) ont convenu de mettre fin plus rapidement à leurs réductions de production", commente Giovanni Staunovo, analyste chez UBS.

"De nombreux membres du groupe ayant atteint leur capacité de production, les augmentations effectives de la production seront plus faibles et la capacité de réserve du groupe continuera de diminuer", note-t-il.

Pour Jeffrey Halley, analyste pour Oanda, l'augmentation de production de 648.000 barils par jour "au cours des deux prochains mois n'atténuera pas de manière significative la pénurie de pétrole russe sanctionné".

Cette accélération tant attendue de la production de l'OPEP+ est "partiellement une bonne nouvelle car c'est moins que ce que le marché espérait", alors qu'avec ce volume l'OPEP+ est loin de compenser le manque de brut venant de Russie, de Libye et d'Angola, soulignait également Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

Le marché doute aussi, a-t-il expliqué, de la capacité des membres de l'OPEP+ à honorer ces nouveaux engagements alors qu'ils ont déjà des difficultés à produire davantage.

Les cours du brut ont logiquement baissé à l'annonce de l'offre augmentée de l'OPEP+ mais l'embellie n'a pas duré lorsque l'évolution des stocks américains de pétrole a été annoncée.

Ces réserves ont diminué beaucoup plus que prévu la semaine dernière, de 5,1 millions de barils sans compter quelque 5,4 autres millions de barils puisés par l'administration dans les réserves stratégiques.

Cette décision "très inattendue" de l'OPEP+ pourrait par ailleurs marquer un changement de cap pour l'alliance, selon Ipek Ozkardeskaya, de la banque Swissquote.

L'analyste y voit "un signe que la glace entre l'Arabie saoudite et les États-Unis pourrait enfin fondre après deux ans de relations glaciales".

"Si les États-Unis pouvaient renforcer leurs liens avec l'Arabie saoudite, celle-ci pomperait davantage pour compenser le pétrole russe.

Cela pourrait isoler encore plus la Russie et changer le cours de la guerre
", poursuit-elle.


(c) Afp

Commenter Le pétrole dans le vert malgré l'accélération de la production de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 mai 2024 à 21:40

    Les cours du pétrole se tassent alors que les taux obligatai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui dans un premier temps ont poursuivi leur hausse mercredi, poussés par les risques géopolitiques...

    mercredi 29 mai 2024 à 19:00

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    mercredi 29 mai 2024 à 18:20

    🌍 ExxonMobil soutenu par ses actionnaires, après une controv…

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont reconduit mercredi lors de leur assemblée générale la totalité du conseil d'administration du géant américain du...

    mercredi 29 mai 2024 à 14:20

    🇺🇸 Conocophillips rachète Marathon Oil pour 22,5 milliards d…

    New York: Le géant pétrolier américain Conocophillips a annoncé mercredi vouloir racheter la totalité de son concurrent Marathon Oil, une opération qui...

    mercredi 29 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant...

    mercredi 29 mai 2024 à 10:20

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 29 mai 2024 à 08:40

    🌍 Exxonmobil ou les écologistes: les actionnaires à l'heure …

    New York: Les actionnaires d'Exxonmobil vont avoir l'occasion lors de leur assemblée générale mercredi de montrer ce qu'ils pensent de la manière...

    mardi 28 mai 2024 à 22:55

    Le pétrole monte, entre réunion de l'Opep+ et tensions géopo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi, aiguillonnés par la prochaine réunion de l'OPEP+ sur les coupes de production et...

    mardi 28 mai 2024 à 16:30

    Le pétrole monte, poussé par les tensions géopolitiques au M…

    New York: Les prix du pétrole montent mardi, poussés par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, Israël multipliant les frappes sur Rafah et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite