Menu
A+ A A-

La hausse des prix du pétrole se poursuit

cours du petroleZurich: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mardi, le Brent dépassant les 120 dollars le baril et le WTI américain s'en approchant. Les représentants de 27 pays membres de l'Union européenne se sont finalement accordés sur une interdiction de 90% du brut russe d'ici fin 2022 dans le cadre du sixième paquet de sanctions contre Moscou, alimentant encore les tensions sur le marché de l'offre et reléguant en arrière-plan les inquiétudes quant à la demande. 
Peu avant 10h15, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet se négociait à 123,80 dollars, en hausse de 1,75%. Il retrouvait ainsi le niveau atteint le 8 mars. Les 159 litres de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois montaient quant à eux de 1,6% à 119,12 dollars, au plus haut depuis deux mois.


⤵ L'OPEP ne devrait pas céder

L'accord conclu entre les membres de l'UE permet de sortir de l'impasse dans laquelle se trouvait la Hongrie au sujet de la sanction la plus sévère jamais prise par les 27 à l'encontre de Moscou. Il ouvre aussi la voie à d'autres éléments du sixième paquet, notamment l'exclusion de Sberbank, la plus grande banque russe, du système de messagerie financière internationale Swift.

Toutefois, certains analystes ont suggéré que les gains de prix du pétrole pourraient être atténués, car la décision a déjà été prise en compte par les marchés. Dans le même temps, la demande chinoise devrait s'accélérer après l'assouplissement des restrictions dans les villes de Pékin et de Shanghai, avec quelques réserves quant à l'effet de la flambée des prix de l'essence sur la consommation mondiale.

Du côté de la production, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés regroupés au sein de l'OPEP+, devrait s'en tenir à sa politique d'augmentation modeste de la production lors de sa réunion de jeudi, rejetant les appels occidentaux à une production plus rapide pour faire baisser les prix. "il y a peu d'espoir de voir les pays de l'OPEP annoncer quoi que ce soit qui puisse soulager le marché", note ainsi Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote.

"La faiblesse du dollar américain contribue également à soutenir le marché, qui, après une forte hausse, a fait une pause pour respirer, rendant le pétrole moins cher pour les importateurs", affirme pour sa part Victoria Scholar, analyste chez Interactive Investor. "Pour l'instant, les inquiétudes concernant le ralentissement de la demande sont reléguées au second plan", en particulier à l'approche de la haute saison de la circulation automobile aux États-Unis.

(c) AFP

Commenter La hausse des prix du pétrole se poursuit



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite