Menu
A+ A A-

Le pétrole accélère sa hausse, le Brent dépasse les 120 dollars

Prix du petroleLondres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse lundi, le Brent dépassant les 120 dollars le baril, alors que les représentants des Vingt-Sept discutent d'un sixième paquet de sanctions contre Moscou, les inquiétudes à propos de la demande étant quant à elles reléguées au second plan.
Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet prenait 1,16% à 120,82 dollars, seuil qu'il n'avait plus dépassé depuis fin mars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois, montait de 0,97% à 116,19 dollars après avoir également atteint un plus haut depuis plus de deux mois à 116,39 dollars.

"Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. et le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. sont en hausse, car l'Union européenne tente toujours de négocier une interdiction du pétrole russe", commente David Madden, analyste pour Equiti Capital.

"Les opinions divergent au sein du bloc en ce qui concerne l'embargo, et il semble que les mesures ne seront pas aussi sévères que prévu", poursuit-il.

Les dirigeants européens tentaient lundi à Bruxelles de trouver un accord sur un embargo frappant le pétrole russe, qui permettrait d'adopter un sixième paquet de sanctions contre Moscou, sous la pression de la Hongrie qui a conditionné son feu vert à des garanties sur son approvisionnement.

Un nouveau projet de conclusions du sommet, consulté par l'AFP, prévoit l'adoption "sans délai" du nouveau train de sanctions, incluant un embargo sur le pétrole russe d'ici la fin de l'année, "avec une exemption temporaire pour le brut acheminé par oléoduc" afin de lever le veto de Budapest.

Les Européens "ne parviennent pas à se mettre d'accord sur une interdiction de l'énergie russe, car la Hongrie continue de refuser de se détourner du pétrole russe", explique Ipek Ozkardeskaya, analyste pour la banque Swissquote.

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a affirmé lundi qu'il n'y avait "pas de compromis" acceptable "pour l'instant" concernant l'embargo, exigeant des "garanties" pour l'approvisionnement de son pays.


La Hongrie, pays enclavé sans accès à la mer, dépend particulièrement des hydrocarbures russes.

"Sur le front de l'offre, l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) se réunira cette semaine, mais il y a peu d'espoir de voir les pays de l'OPEP annoncer quoi que ce soit qui puisse soulager le marché", poursuit Ipek Ozkardeskaya.

"La faiblesse du dollar américain contribue également à soutenir le marché, qui, après une forte hausse, a fait une pause pour respirer, rendant le pétrole moins cher pour les importateurs", affirme Victoria Scholar, analyste chez Interactive Investor.

Selon Mme Scholar, "pour l'instant, les inquiétudes concernant le ralentissement de la demande sont reléguées au second plan", en particulier à l'approche de la haute saison de la circulation automobile aux États-Unis.

(c) AFP

Commenter Le pétrole accélère sa hausse, le Brent dépasse les 120 dollars



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite