Menu
A+ A A-

L'UE n'est pas prête à accepter l'interdiction du pétrole russe, selon les dirigeants

cours du petroleBruxelles: Les hauts diplomates de l'Union européenne se sont réunis lundi pour une ultime tentative d'accord sur les sanctions contre les importations de pétrole russe avant que leurs dirigeants ne se rencontrent plus tard dans la journée, cherchant à éviter une manifestation de désunion sur la réponse du bloc à la guerre en Ukraine.

Les dirigeants de l'Union européenne ne parviendront pas à se mettre d'accord sur une interdiction du pétrole russe lors d'un sommet lundi et mardi à Bruxelles, ont déclaré les dirigeants à leur arrivée, ajoutant que des semaines de marchandage sur la question n'étaient pas terminées même s'ils espéraient un accord plus tard.

Certes, les dirigeants vont se mettre d'accord sur le principe d'une interdiction, a montré un projet de texte, mais ils laisseront toutes les décisions et les décisions difficiles pour plus tard.

"Nous n'en sommes pas encore là", a déclaré Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. "Mais je suis convaincue qu'après, il y aura une possibilité".

Plus tôt, le Premier ministre estonien Kaja Kallas a déclaré qu'il était plus réaliste d'espérer un accord le mois prochain.

"Je ne pense pas que nous parviendrons à un accord aujourd'hui. Nous essaierons de parvenir à un accord d'ici le sommet de juin, c'est l'approche réaliste à l'heure actuelle", a déclaré M. Kallas.

Le prochain sommet est prévu pour les 23 et 24 juin.

Un projet de texte vu par Reuters - qui peut encore être révisé - confirmerait qu'un éventuel sixième paquet de sanctions de l'UE comprendra une interdiction des importations de pétrole par voie maritime, le pétrole fourni par oléoduc aux pays enclavés que sont la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque devant être sanctionné ultérieurement.

Toutefois, les dirigeants ne vont pas finaliser un accord sur ce point maintenant. Ils demanderont plutôt aux diplomates et aux ministres de trouver une solution qui garantirait également une concurrence équitable entre ceux qui reçoivent encore du pétrole russe et ceux qui en sont coupés.


Le Premier ministre belge Alexander De Croo a déclaré que "ce ne sont pas des décisions faciles", ajoutant : "Je ne doute pas que dans les prochains jours, les prochaines semaines, des décisions seront prises."

La Hongrie étant le principal obstacle à un accord sur l'interdiction du pétrole russe, son premier ministre, Viktor Orban, a déclaré à son arrivée au sommet de l'UE que les choses ne s'annonçaient pas bien pour un embargo pétrolier.

(c) AFP

Commenter L'UE n'est pas prête à accepter l'interdiction du pétrole russe, selon les dirigeants


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    samedi 26 novembre 2022

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    jeudi 24 novembre 2022

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    mercredi 23 novembre 2022

    Le G7 envisage de plafonner le prix du pétrole russe entre 6…

    Bruxelles: Le Groupe des sept (G7) envisage de plafonner le prix du pétrole russe transporté par voie maritime entre 65 et 70...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 26 novembre 2022 à 20:43

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    vendredi 25 novembre 2022 à 21:00

    Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au...

    vendredi 25 novembre 2022 à 12:50

    Le pétrole remonte, les débats sur un plafond des prix russe…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi alors que les débats se poursuivent au sein de la coalition qui veut plafonner le...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:50

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:25

    Le pétrole se stabilise, faible impact du plafond des prix d…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient jeudi, encore freinés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictif et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 12:27

    Le pétrole baisse, faible impact du plafond des prix du brut…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient encore jeudi, lestés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictive et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 09:00

    Les prix du pétrole poursuivent leur glissade

    Paris: Les prix du pétrole poursuivaient leur repli jeudi, après avoir nettement fléchi la veille au soir, la variété d'or noir de...

    mercredi 23 novembre 2022 à 21:55

    Le pétrole glisse encore, peu d'effet attendu du plafonnemen…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore reculé nettement mercredi, toujours orientés par la résurgence de la pandémie de Covid-19...

    mercredi 23 novembre 2022 à 18:55

    Les États-Unis sont prêts à autoriser Chevron à augmenter la…

    Washington: Chevron pourrait obtenir l'approbation des États-Unis pour étendre considérablement ses opérations au Venezuela dès samedi, une fois que le gouvernement vénézuélien...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite