Menu
A+ A A-

L'UE n'est pas prête à accepter l'interdiction du pétrole russe, selon les dirigeants

cours du petroleBruxelles: Les hauts diplomates de l'Union européenne se sont réunis lundi pour une ultime tentative d'accord sur les sanctions contre les importations de pétrole russe avant que leurs dirigeants ne se rencontrent plus tard dans la journée, cherchant à éviter une manifestation de désunion sur la réponse du bloc à la guerre en Ukraine.

Les dirigeants de l'Union européenne ne parviendront pas à se mettre d'accord sur une interdiction du pétrole russe lors d'un sommet lundi et mardi à Bruxelles, ont déclaré les dirigeants à leur arrivée, ajoutant que des semaines de marchandage sur la question n'étaient pas terminées même s'ils espéraient un accord plus tard.

Certes, les dirigeants vont se mettre d'accord sur le principe d'une interdiction, a montré un projet de texte, mais ils laisseront toutes les décisions et les décisions difficiles pour plus tard.

"Nous n'en sommes pas encore là", a déclaré Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. "Mais je suis convaincue qu'après, il y aura une possibilité".

Plus tôt, le Premier ministre estonien Kaja Kallas a déclaré qu'il était plus réaliste d'espérer un accord le mois prochain.

"Je ne pense pas que nous parviendrons à un accord aujourd'hui. Nous essaierons de parvenir à un accord d'ici le sommet de juin, c'est l'approche réaliste à l'heure actuelle", a déclaré M. Kallas.

Le prochain sommet est prévu pour les 23 et 24 juin.

Un projet de texte vu par Reuters - qui peut encore être révisé - confirmerait qu'un éventuel sixième paquet de sanctions de l'UE comprendra une interdiction des importations de pétrole par voie maritime, le pétrole fourni par oléoduc aux pays enclavés que sont la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque devant être sanctionné ultérieurement.

Toutefois, les dirigeants ne vont pas finaliser un accord sur ce point maintenant. Ils demanderont plutôt aux diplomates et aux ministres de trouver une solution qui garantirait également une concurrence équitable entre ceux qui reçoivent encore du pétrole russe et ceux qui en sont coupés.


Le Premier ministre belge Alexander De Croo a déclaré que "ce ne sont pas des décisions faciles", ajoutant : "Je ne doute pas que dans les prochains jours, les prochaines semaines, des décisions seront prises."

La Hongrie étant le principal obstacle à un accord sur l'interdiction du pétrole russe, son premier ministre, Viktor Orban, a déclaré à son arrivée au sommet de l'UE que les choses ne s'annonçaient pas bien pour un embargo pétrolier.

(c) AFP

Commenter L'UE n'est pas prête à accepter l'interdiction du pétrole russe, selon les dirigeants



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mercredi 10 avril 2024

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre e…

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    dimanche 03 mars 2024

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:20

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    mercredi 15 mai 2024 à 13:28

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin d…

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite