Menu
A+ A A-

L'UE fait un effort de dernière minute pour conclure un accord sur les sanctions pétrolières russes

cours du petroleBruxelles: Les hauts diplomates de l'Union européenne se sont réunis lundi pour une ultime tentative d'accord sur les sanctions contre les importations de pétrole russe avant que leurs dirigeants ne se rencontrent plus tard dans la journée, cherchant à éviter une manifestation de désunion sur la réponse du bloc à la guerre en Ukraine.

Selon une nouvelle ébauche des conclusions du sommet, les 27 dirigeants devraient convenir que leur prochaine série de sanctions portera sur le pétrole avec une exemption temporaire pour le brut livré par oléoduc, un compromis sur lequel les ambassadeurs n'avaient pas réussi à s'entendre dimanche.

Le texte vu par Reuters, qui pourrait encore être révisé, confirmerait un accord sur les sanctions relatives au pétrole transporté par voie maritime, le pétrole acheminé par oléoduc vers les pays enclavés que sont la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque devant être sanctionné à un moment donné.

Toutefois, les dirigeants réunis à Bruxelles dans l'après-midi ne finaliseront pas les termes de cette exception temporaire, selon le texte.

Ils demanderont plutôt aux diplomates et aux ministres de trouver une solution qui garantirait également une concurrence équitable entre ceux qui reçoivent encore du pétrole russe et ceux qui en sont coupés.

Un diplomate de l'UE a déclaré que cela représentait un "progrès limité", trop de détails restant à déterminer pour un accord complet lors du sommet de deux jours, où les dirigeants auront peu de résultats concrets si l'impasse sur l'embargo pétrolier bloque un ensemble plus large de sanctions sur la table.

Les dirigeants européens déclareront un soutien continu à l'Ukraine pour l'aider à repousser l'assaut de la Russie et ils discuteront de la manière de gérer l'impact du conflit, notamment la flambée des prix de l'énergie et une crise imminente de l'approvisionnement alimentaire.

Toutefois, les pourparlers seront éclipsés par leur lutte d'un mois pour se mettre d'accord sur un sixième cycle de sanctions contre Moscou, notamment retardée par la Hongrie.


⤵ L'UNITÉ S'EFFRITE

"Après l'attaque de la Russie en Ukraine, nous avons vu ce qui peut se passer lorsque l'Europe est unie", a déclaré dimanche le ministre allemand de l'économie, Robert Habeck. "En vue du sommet de demain, espérons que cela continue ainsi. Mais elle commence déjà à s'effriter et à s'effriter encore."

Parmi les autres éléments du dernier train de sanctions figurent le retrait de la plus grande banque russe, Sberbank, du système de messagerie SWIFT, l'interdiction des radiodiffuseurs russes dans l'UE et l'ajout de nouvelles personnes à une liste dont les avoirs sont gelés.

Le résultat le plus tangible du sommet sera un accord sur un ensemble de prêts de l'UE d'une valeur de 9 milliards d'euros (9,7 milliards de dollars), avec un petit volet de subventions pour couvrir une partie des intérêts, pour que l'Ukraine puisse maintenir son gouvernement en activité et payer les salaires pendant environ deux mois.

Une décision sur la manière de réunir l'argent sera prise ultérieurement.

Selon un projet de conclusions du sommet consulté par Reuters, les dirigeants soutiendront également la création d'un fonds international pour reconstruire l'Ukraine après la guerre, dont les détails seront décidés ultérieurement, et aborderont la question juridiquement délicate de la confiscation des actifs russes gelés à cette fin.

Les dirigeants s'engageront à accélérer les travaux visant à aider l'Ukraine à faire sortir ses céréales du pays vers les acheteurs mondiaux par rail et par camion, la marine russe bloquant les voies maritimes habituelles, et à prendre des mesures pour devenir plus rapidement indépendant de l'énergie russe.

Le projet montre que les dirigeants étudieront les moyens de freiner la hausse des prix de l'énergie, notamment la possibilité d'introduire des plafonds de prix temporaires, de réduire les formalités administratives pour le déploiement de sources d'énergie renouvelables et d'investir dans la connexion des réseaux énergétiques nationaux au-delà des frontières pour mieux s'entraider.

(c) Reuters

Commenter L'UE fait un effort de dernière minute pour conclure un accord sur les sanctions pétrolières russes


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    samedi 26 novembre 2022

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    jeudi 24 novembre 2022

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    mercredi 23 novembre 2022

    Le G7 envisage de plafonner le prix du pétrole russe entre 6…

    Bruxelles: Le Groupe des sept (G7) envisage de plafonner le prix du pétrole russe transporté par voie maritime entre 65 et 70...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 26 novembre 2022 à 20:43

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    vendredi 25 novembre 2022 à 21:00

    Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au...

    vendredi 25 novembre 2022 à 12:50

    Le pétrole remonte, les débats sur un plafond des prix russe…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi alors que les débats se poursuivent au sein de la coalition qui veut plafonner le...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:50

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:25

    Le pétrole se stabilise, faible impact du plafond des prix d…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient jeudi, encore freinés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictif et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 12:27

    Le pétrole baisse, faible impact du plafond des prix du brut…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient encore jeudi, lestés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictive et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 09:00

    Les prix du pétrole poursuivent leur glissade

    Paris: Les prix du pétrole poursuivaient leur repli jeudi, après avoir nettement fléchi la veille au soir, la variété d'or noir de...

    mercredi 23 novembre 2022 à 21:55

    Le pétrole glisse encore, peu d'effet attendu du plafonnemen…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore reculé nettement mercredi, toujours orientés par la résurgence de la pandémie de Covid-19...

    mercredi 23 novembre 2022 à 18:55

    Les États-Unis sont prêts à autoriser Chevron à augmenter la…

    Washington: Chevron pourrait obtenir l'approbation des États-Unis pour étendre considérablement ses opérations au Venezuela dès samedi, une fois que le gouvernement vénézuélien...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📉 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite