Menu
A+ A A-

L'UE fait un effort de dernière minute pour conclure un accord sur les sanctions pétrolières russes

cours du petroleBruxelles: Les hauts diplomates de l'Union européenne se sont réunis lundi pour une ultime tentative d'accord sur les sanctions contre les importations de pétrole russe avant que leurs dirigeants ne se rencontrent plus tard dans la journée, cherchant à éviter une manifestation de désunion sur la réponse du bloc à la guerre en Ukraine.

Selon une nouvelle ébauche des conclusions du sommet, les 27 dirigeants devraient convenir que leur prochaine série de sanctions portera sur le pétrole avec une exemption temporaire pour le brut livré par oléoduc, un compromis sur lequel les ambassadeurs n'avaient pas réussi à s'entendre dimanche.

Le texte vu par Reuters, qui pourrait encore être révisé, confirmerait un accord sur les sanctions relatives au pétrole transporté par voie maritime, le pétrole acheminé par oléoduc vers les pays enclavés que sont la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque devant être sanctionné à un moment donné.

Toutefois, les dirigeants réunis à Bruxelles dans l'après-midi ne finaliseront pas les termes de cette exception temporaire, selon le texte.

Ils demanderont plutôt aux diplomates et aux ministres de trouver une solution qui garantirait également une concurrence équitable entre ceux qui reçoivent encore du pétrole russe et ceux qui en sont coupés.

Un diplomate de l'UE a déclaré que cela représentait un "progrès limité", trop de détails restant à déterminer pour un accord complet lors du sommet de deux jours, où les dirigeants auront peu de résultats concrets si l'impasse sur l'embargo pétrolier bloque un ensemble plus large de sanctions sur la table.

Les dirigeants européens déclareront un soutien continu à l'Ukraine pour l'aider à repousser l'assaut de la Russie et ils discuteront de la manière de gérer l'impact du conflit, notamment la flambée des prix de l'énergie et une crise imminente de l'approvisionnement alimentaire.

Toutefois, les pourparlers seront éclipsés par leur lutte d'un mois pour se mettre d'accord sur un sixième cycle de sanctions contre Moscou, notamment retardée par la Hongrie.


⤵ L'UNITÉ S'EFFRITE

"Après l'attaque de la Russie en Ukraine, nous avons vu ce qui peut se passer lorsque l'Europe est unie", a déclaré dimanche le ministre allemand de l'économie, Robert Habeck. "En vue du sommet de demain, espérons que cela continue ainsi. Mais elle commence déjà à s'effriter et à s'effriter encore."

Parmi les autres éléments du dernier train de sanctions figurent le retrait de la plus grande banque russe, Sberbank, du système de messagerie SWIFT, l'interdiction des radiodiffuseurs russes dans l'UE et l'ajout de nouvelles personnes à une liste dont les avoirs sont gelés.

Le résultat le plus tangible du sommet sera un accord sur un ensemble de prêts de l'UE d'une valeur de 9 milliards d'euros (9,7 milliards de dollars), avec un petit volet de subventions pour couvrir une partie des intérêts, pour que l'Ukraine puisse maintenir son gouvernement en activité et payer les salaires pendant environ deux mois.

Une décision sur la manière de réunir l'argent sera prise ultérieurement.

Selon un projet de conclusions du sommet consulté par Reuters, les dirigeants soutiendront également la création d'un fonds international pour reconstruire l'Ukraine après la guerre, dont les détails seront décidés ultérieurement, et aborderont la question juridiquement délicate de la confiscation des actifs russes gelés à cette fin.

Les dirigeants s'engageront à accélérer les travaux visant à aider l'Ukraine à faire sortir ses céréales du pays vers les acheteurs mondiaux par rail et par camion, la marine russe bloquant les voies maritimes habituelles, et à prendre des mesures pour devenir plus rapidement indépendant de l'énergie russe.

Le projet montre que les dirigeants étudieront les moyens de freiner la hausse des prix de l'énergie, notamment la possibilité d'introduire des plafonds de prix temporaires, de réduire les formalités administratives pour le déploiement de sources d'énergie renouvelables et d'investir dans la connexion des réseaux énergétiques nationaux au-delà des frontières pour mieux s'entraider.

(c) Reuters

Commenter L'UE fait un effort de dernière minute pour conclure un accord sur les sanctions pétrolières russes



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mercredi 10 avril 2024

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre e…

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    dimanche 03 mars 2024

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite