Menu
A+ A A-

Le pétrole en hausse timide, une augmentation de la demande attendue aux Etats-Unis

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse jeudi, soutenus par une augmentation de la demande attendue aux États-Unis avec l'ouverture de la saison de la conduite, un possible embargo européen sur le pétrole russe restant toujours en toile de fond. 
Vers 09H15 GMT (11H15 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet prenait 0,49% à 114,59 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois, montait quant à lui de 0,65% à 111,05 dollars.

"Le va-et-vient sur un éventuel embargo de l'UE sur le pétrole russe se poursuit", affirme Stephen Innes, analyste chez SPI.

Le président du Conseil européen Charles Michel a affirmé mercredi rester "confiant" en un accord sur un embargo de l'UE sur le pétrole russe d'ici au début du Conseil européen lundi, malgré le blocage hongrois.

Un optimisme rapidement tempéré par le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, assurant que son pays voterait contre un embargo sur les importations européennes de pétrole russe "tant que cela (rendrait) impossible l'approvisionnement de la Hongrie en énergie".

La Hongrie est un pays enclavé, sans accès à la mer. Elle dépend particulièrement du pétrole russe.


"La production pétrolière russe a chuté et continuera à baisser, quelle que soit la décision prise au niveau de l'UE", estime toutefois M. Innes, arguant que "l'accent devrait être mis sur ce que font les États membres et les entreprises européennes, à savoir boycotter l'énergie russe".

"Le constat général est que l'invasion de l'Ukraine par la Russie a créé une situation où les sanctions internationales et les boycotts volontaires des ventes de pétrole russe ont déjà entraîné une baisse de la disponibilité du pétrole et que les conditions vont encore se détériorer", explique Tamas Varga, analyste pour PVM Energy

L'analyste note toutefois que "la production pétrolière russe fait preuve d'une capacité d'adaptation inattendue", avec notamment "l'émergence de la Chine et de l'Inde en tant qu'acheteurs essentiels de brut russe, en partie en raison des rabais irrésistibles offerts".

Côté demande, le contexte devient favorable à une hausse des prix à l'approche de la saison de la conduite aux États-Unis.

"Le prochain week-end du Memorial Day déclenchera presque certainement une augmentation de la consommation d'essence", souligne l'analyste.

Les cours du pétrole devraient être encore plus soutenus "une fois que les sanctions de l'UE sur les ventes de pétrole russe seront approuvées par toutes les parties concernées", ajoute M. Varga.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en hausse timide, une augmentation de la demande attendue aux Etats-Unis



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite