Menu
A+ A A-

🛢️USA: les stocks de pétrole baissent moins que prévu, production stable

cours du petroleNYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont moins reculé que prévu la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), qui a également fait état d'une stabilisation de la production américaine.
Durant la semaine achevée le 20 mai, les stocks d'or noir ont diminué d'un million de barils en net, alors que les analystes attendaient un repli de 2,1 millions, pour s'établir à 419,8 millions.

Cette contraction moins marquée que prévu est à relativiser, car dans le même temps, les réserves stratégiques de pétrole brut ont de nouveau fortement baissé, de 6 millions de barils, durant la même période.

Le président américain Joe Biden a décidé d'utiliser massivement les réserves stratégiques pour tenter de soulager les prix. Depuis septembre, elles ont fondu de plus de 83 millions de barils. Elles se situent actuellement à leur plus bas niveau depuis 21 ans.

Quant aux stocks d'essence, ils sont ressortis inférieurs de 500.000 barils à ceux de la semaine précédente, une diminution moindre que les 1,6 million anticipés par les analyses.

"C'est un rapport qui n'est pas concluant", a réagi Robert Yawger, de Mizuho Securities. "Il n'a résolu aucune des questions qui entourent le marché de l'énergie."

Alors qu'ils étaient résolument orientés à la hausse, les cours du brut ont perdu de leur élan après la publication.

Vers 15H20 GMT, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet gagnait 0,19% à 113,78 dollars, tandis que le West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, également pour juillet, prenait lui 0,27% à 110,07 dollars.


Pour l'analyste, le principal chiffre à en retenir est le taux d'utilisation des capacités de raffinage, qui est monté de 91,8% à 93,2%, soit son plus haut niveau depuis décembre 2019, avant la pandémie.

"On essaye de monter en puissance et de fabriquer le plus d'essence possible, avant la saison des déplacements, mais on n'y parvient pas", a souligné Robert Yawger, rappelant que les stocks d'essence avaient légèrement reflué sur la semaine.

Il a néanmoins relevé que les réserves de produits distillés, qui comprennent notamment le gasoil, avaient augmenté de 1,6 million de barils, ce qui pourrait ôter un peu de pression aux prix de ce carburant, qui flirtent avec des records historiques.

Durant la semaine achevée le 20 mai, la production américaine de brut s'est stabilisée à 11,9 millions de barils par jour. "Les gens espèrent voir davantage de production pour qu'on puisse envoyer plus de barils aux raffineries" et reconstituer une partie des stocks, a expliqué Robert Yawger.

(c) AFP

Commenter 🛢️USA: les stocks de pétrole baissent moins que prévu, production stable



    Communauté prix du baril


    Les Stocks de pétrole brut

    -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

    mercredi 10 juillet 2024

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 03 juillet 2024

    🛢️ USA: chute massive des stocks de pétrole brut, la demande…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont dégringolé de 12,2 millions de barils durant la semaine achevée...

    mercredi 26 juin 2024

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole, la demande fl…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont augmenté de 3,6 millions de barils durant la semaine achevée...

    jeudi 20 juin 2024

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    mercredi 12 juin 2024

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 05 juin 2024

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut et d'essence augmentent l…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté aux États-Unis la semaine dernière et les stocks d'essence...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    jeudi 18 juillet 2024 à 12:30

    Le pétrole hésite, en proie à des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, partagés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les données économiques...

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite