Menu
A+ A A-

Net recul pour le pétrole, la santé de l'économie mondiale préoccupe

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont été aspirés mercredi par un vent d'anxiété sur les marchés financiers, nourri par des doutes sur la santé de l'économie mondiale, menacée par un ralentissement.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet a lâché 2,51%, pour finir à 109,11 dollars.

Quant au West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en juin, il a cédé 2,50%, à 109,59 dollars.

"Les marchés actions nous disent qu'ils s'inquiètent de savoir à quel rythme l'économie va croître et nous savons que cela affecte directement la demande de pétrole", a commenté Andrew Lebow, associé du cabinet Commodity Research Group.

Pour Robert Yawger, de Mizuho Securities, les résultats jugés décevants des géants américains de la grande distribution, de Walmart à Target, ont ajouté au sentiment que l'inflation menaçait les marges des entreprises mais aussi la consommation.

"Vous pourriez y ajouter un peu de Covid-19 en Chine, de l'Union européenne qui peine à trouver un accord sur le brut russe et le dollar fort, mais aussi fou que ça puisse paraître, Target a plus de poids" dans l'évolution des cours mercredi, a osé Robert Yawger.

Les opérateurs ont, en revanche, fait peu de cas de la baisse marquée des stocks américains de pétrole (-3,4 millions de barils), alors que les analystes attendaient une hausse (+2 millions).

"Le marché attendait une légère hausse et on a eu une diminution, donc c'était de nature à faire monter les prix", a réagi Andrew Lebow, "mais le marché actions se fait laminer donc ça a probablement joué."


La contraction des stocks commerciaux américains est d'autant plus notable que les réserves stratégiques ont de nouveau été largement ponctionnées, tombant à leur plus bas niveau depuis 21 ans.

"Malgré l'utilisation de 5 millions de barils des réserves stratégiques et une production en hausse, l'augmentation de l'activité de raffinage et des exportations a entraîné une baisse des stocks" commerciaux, a réagi Matt Smith, analyste de Kpler.

Le taux d'utilisation des capacités de raffinage est ainsi passé de 90,0% à 91,8% d'une semaine à l'autre.

Autre signe de tension aux États-Unis, le fort recul des réserves d'essence (-4,8 millions de barils), bien supérieur aux attentes (-1,4), en partie lié à une accélération de la demande (+2,2% par rapport à la moyenne des quatre semaines précédentes).

"Ce rapport annonce une poursuite de la hausse des prix de l'essence", a prévenu Robert Yawger. "Nous sommes à seulement dix jours de Memorial Day", un long week-end férié qui marque traditionnellement, aux États-Unis, le début de la saison estivale et des grands déplacements en voiture.

"Les stocks sont bas et il n'est plus temps de les reconstituer", a poursuivi l'analyste.

Mercredi, le prix moyen de l'essence et du gasoil aux États-Unis ont tous deux établi un nouveau record historique.

(c) AFP

Commenter Net recul pour le pétrole, la santé de l'économie mondiale préoccupe


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 27 juin 2022 à 22:08

    L'idée d'un ralentissement économique digérée, le pétrole re…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont confirmé leur inflexion à la hausse lundi, sur un marché désormais habitué à l'idée...

    lundi 27 juin 2022 à 20:45

    Pétrole: la France appelle à produire plus de 'manière excep…

    Château d'elmau: La France a appelé lundi les pays producteurs de pétrole à augmenter leur production de "manière exceptionnelle" et plaidé pour...

    lundi 27 juin 2022 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants baissent légèrement

    Paris: Les prix des carburants routiers Français ont baissé légèrement la semaine passée. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole Brent daté sur la...

    lundi 27 juin 2022 à 13:46

    La France plaide pour un retour de l'Iran et du Venezuela su…

    Schloss elmau: La France souhaite que l'Iran et le Venezuela, soumis à des sanctions internationales, puissent revenir sur les marchés pétroliers afin...

    lundi 27 juin 2022 à 12:24

    Le pétrole hésite pendant le sommet du G7

    Londres: Les prix du pétrole oscillaient entre gains et pertes, sans direction claire après l'annonce des pays du G7 réunis en sommet...

    dimanche 26 juin 2022 à 00:25

    Le G7 réfléchit aux moyens de plafonner les prix du pétrole …

    Schloss elmau: Les dirigeants des pays du G7 tiennent des discussions "très constructives" sur un éventuel plafonnement des prix du pétrole russe...

    vendredi 24 juin 2022 à 21:28

    Le pétrole se reprend, entre inquiétudes pour l'offre et cra…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en hausse vendredi après les baisses des derniers jours, tiraillés entre les inquiétudes...

    vendredi 24 juin 2022 à 18:06

    Le premier raffineur indien estime que le pétrole restera au…

    New Delhi: Les prix du pétrole resteront probablement élevés, à plus de 100 dollars le baril, pour le reste de l'année, car...

    vendredi 24 juin 2022 à 12:30

    Le pétrole se reprend avec les inquiétudes quant à l'offre d…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse vendredi, les craintes sur une offre de brut insuffisante pour faire face à...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 27 juin 2022 Les prix du pétrole WTI et Brent sont en passent de connaître une perte en juin, une première sur un mois depuis novembre.

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite