Menu
A+ A A-

Le pétrole recule, ouverture au Venezuela et possible revirement en Europe

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés mardi, avec la perspective, encore lointaine, d'une possible reprise des exportations vénézueliennes et l'hypothèse d'une taxe européenne sur le pétrole russe plutôt qu'un embargo.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet a lâché 2,02%, pour clôturer à 111,93 dollars.

Quant au West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec livraison en juin, il a cédé 1,57%, pour finir à 112,40 dollars.

Phénomène rare, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a terminé au-dessus du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole.. L'écart a atteint son plus haut niveau depuis six ans.

"Il faut garder à l'esprit que le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. est pour juillet alors que le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. est pour juin", a commenté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates, le pétrole livré le plus tôt bénéficiant d'une prime sur un marché aussi tendu.

"Pour autant", a-t-il ajouté, "ce que ça dit, c'est que les raffineurs cherchent partout une alternative au pétrole russe. Du coup, on voit une augmentation de la demande pour la production américaine."

Dopé lundi par la levée progressive du confinement à Shanghai ainsi que l'adhesion prochaine de la Suède et de la Finlande à l'Otan, l'or noir a plutôt essuyé des vents contraires mardi.

Les États-Unis ont annoncé un allègement modeste des sanctions infligées au Venezuela qui porte surtout sur une "dérogation limitée" octroyée au groupe pétrolier américain Chevron.


La compagnie californienne va pouvoir reprendre des discussions en vue de "potentielles futures activités au Venezuela", a indiqué un haut responsable américain.

Chevron est le seul pétrolier américain à avoir encore des actifs au Venezuela, sous la forme de sociétés communes avec la compagnie nationale PDVSA.

Si elles ont autorisé la reprise du dialogue, les autorités américaines ont cependant prévenu qu'aucun accord de production ne pourrait être conclu jusqu'à nouvel ordre.

"La route des négociations réussies avec le Venezuela est toujours en construction", a estimé Andy Lipow. "Si cela se concrétisait, on pourrait voir plusieurs centaines de milliers de barils arriver sur le marché immédiatement."

Washington impose depuis 2019 un embargo pétrolier au Venezuela dans l'espoir de pousser au départ le président Nicolas Maduro.

Pour Edward Moya, d'Oanda, les cours ont aussi été mis sous pression par une information de l'agence Reuters selon laquelle les États-Unis s'apprêteraient à proposer à l'Union européenne d'appliquer une taxe exceptionnelle sur les importations de pétrole russe, plutôt qu'un embargo.

"Cela permettrait au marché de rester approvisionné", a anticipé Edward Moya, "ce qui limiterait la hausse du brut." L'UE peine à s'entendre sur un embargo, principalement du fait des réserves de la Hongrie.

Aux États-Unis, les jours se suivent et se ressemblent, avec un nouveau record du prix de l'essence mardi, à 4,523 dollars le gallon (3,78 litres).

Avec des réserves américaines à un niveau faible, à moins que les raffineurs ne consacrent une part plus importante de leur activité à l'essence et limitent leurs exportations, "les consommateurs américains ne doivent pas s'attendre à une baisse des prix à la pompe d'ici la fin de l'année", selon les analystes de JPMorgan.

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule, ouverture au Venezuela et possible revirement en Europe



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite