Menu
A+ A A-

Le pétrole remonte, entraîné par Chine, essence et Suède

cours de clôture du pétroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur remontée lundi, aiguillonnés par la levée progressive des restrictions sanitaires à Shanghai, les tensions sur l'offre d'essence, ainsi que l'annonce de la demande d'adhésion de la Suède à l'Otan.
Le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet a terminé en progression de 2,41%, à 114,24 dollars.

Quant au West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en juin, il a lui gagné 3,35%, à 114,20 dollars, soit son plus haut niveau depuis quasiment deux mois (25 mars).

L'escalade de l'or noir est liée à "une combinaison de facteurs", a expliqué Matt Smith, de Kpler.

Pour l'analyste, c'est l'annonce d'une prochaine demande d'adhésion de la Suède à l'Otan (Organisation du traité de l'Atlantique nord) qui a achevé de propulser le pétrole en territoire positif.

Cette sortie, qui suscite de la "préoccupation" de la part de Moscou, selon le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, s'est ajoutée à d'autres forces qui avaient déjà joué sur les nerfs des opérateurs.

"Il semble qu'on se rapproche d'une forme d'embargo" de l'Union européenne (UE) sur les importations de pétrole russe, a souligné Matt Smith.

La Hongrie reste opposée au projet d'embargo en l'état et réclame une aide financière conséquente pour l'accompagner dans la sortie du pétrole russe. Les discussions vont se poursuivre, a indiqué lundi le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.

Dernier coup de pouce aux cours du pétrole, les tensions persistantes que connaît le marché sur l'offre de produits raffinés, en particulier l'essence.

L'hiver et le début du printemps ont été marqués par une flambée du prix des produits distillés comme le fioul domestique et le gasoil, du fait des besoins en chauffage. Mais "maintenant, le marché se concentre sur l'été", saison des déplacements en voiture, a expliqué Stephen Schork, analyste et auteur du Schork Report.

Lundi, le prix de l'essence ordinaire aux États-Unis a battu un nouveau record, à 4,483 dollars le gallon (3,78 litres).

Ce coup de pression sur l'essence intervient en pleine période de maintenance pour beaucoup de raffineries aux États-Unis et en Europe, ce qui limite les capacités, alors que les réserves de produits raffinés sont déjà sensiblement inférieures à leur moyenne de long terme.

Dans certaines régions, notamment à l'Est des États-Unis, les réserves sont au plus bas depuis dix ans.


(c) Afp

Commenter Le pétrole remonte, entraîné par Chine, essence et Suède


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 08 août 2022 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants prolongent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants routiers Français continuaient de baisser la semaine passée. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole Brent daté sur la semaine s'établissait à 104,8...

    lundi 08 août 2022 à 11:30

    Le pétrole faiblit avec les craintes de récession et de rale…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse lundi, après une semaine de lourdes pertes, toujours affaiblis par les perspectives sombres...

    samedi 06 août 2022 à 21:50

    Jour le plus long à la station-service la plus fréquentée d…

    Berchem: Le premier samedi d'août, lorsque les vacanciers européens du mois de juillet rentrent chez eux et que les amateurs de soleil...

    samedi 06 août 2022 à 00:15

    Le pétrole conclut en petite hausse, après une dure semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en modeste hausse vendredi après un solide indicateur américain et une semaine de...

    vendredi 05 août 2022 à 11:10

    Le pétrole fait du surplace, plombé par les craintes de réce…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient vendredi, les deux références mondiales du brut évoluant à leurs niveaux précédant l'invasion russe de l'Ukraine...

    jeudi 04 août 2022 à 21:45

    Le pétrole WTI clôt sous son niveau d'avant l'invasion de l…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont chuté jeudi, le WTI américain plongeant sous son niveau précédant l'invasion de l'Ukraine en...

    jeudi 04 août 2022 à 15:50

    Le pétrole WTI sous 90 dollars, son niveau d'avant l'invasio…

    New York: Les prix du pétrole repassaient dans le rouge jeudi, le WTI américain chutant sous les 90 dollars le baril pour...

    jeudi 04 août 2022 à 15:33

    Pétrole: le WTI sous 90 dollars, son niveau d'avant l'invasi…

    Londres: Le pétrole WTI américain repassait jeudi sous les 90 dollars le baril, un plus bas depuis février avant l'invasion russe de...

    jeudi 04 août 2022 à 12:16

    Le pétrole garde la tête hors de l'eau après l'Opep+ et les …

    Londres: Les prix du pétrole faisaient du surplace jeudi, après l'annonce des pays de l'Opep+ d'une augmentation dérisoire de son volume total...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite