Menu
A+ A A-

Le pétrole au-dessus des 110 dollars entre inquiétudes sur l'offre et espoirs pour la demande

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont fini en forte hausse vendredi, les deux références de l'or noir ayant dépassé les 110 dollars le baril, dopées par des perspectives d'assouplissement du confinement à Shanghai et par le projet d'embargo européen sur le pétrole russe.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet a gagné 3,81% à 111,55 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en juin a grimpé quant à lui de 4,10% à 110,49 dollars.

La perspective d'un assouplissement des mesures de restrictions sanitaires à Shanghai, selon des informations de presse, a galvanisé les cours.

Si une cinquantaine de nouveaux cas de Covid-19 ont été décelés à Pékin, selon le ministère de la Santé chinois, une baisse semble engagée à Shanghai où les autorités de la ville, selon NBC News, ont suggéré espérer la fin de nouvelles contaminations d'ici la fin de la semaine prochaine.

La ville la plus peuplée de Chine avec 25 millions d'habitants est confinée depuis début avril.

"La Chine parle de rouvrir Shanghai peut-être dès le 20 mai", se félicitait Phil Flynn, de Price Futures Group. "Alors qu'on croyait que le confinement allait encore durer, le marché voit ces informations comme un signe de changement de direction. Cela signifierait un gros boom de la demande de pétrole dans un marché déjà très étroit".


Autre facteur qui a poussé les cours à la hausse, le projet d'embargo de l'UE sur le pétrole russe actuellement en discussions.

Il faut une unanimité des 27 Etats membres pour qu'il soit adopté et pour l'instant il est bloqué par la Hongrie, dépendante du pétrole et du gaz russes.

"Les discussions se poursuivent au sein de l'Union européenne sur le fait de savoir s'il vont ou non adopter cet embargo contre le pétrole russe. Il y a des signes qu'ils avancent et cela a soutenu les cours", a indiqué Phil Flynn.

Pour Louise Dickson, analyste pour Rystad Energy, "un embargo de l'UE, s'il est pleinement adopté, pourrait mettre environ 3 millions de barils par jour de pétrole russe hors circuit, ce qui perturbera complètement et, à terme, modifiera les flux commerciaux mondiaux, provoquant la panique sur le marché et une volatilité extrême des prix".

Phil Flynn notait aussi, du côté de l'offre, la chute des exportations de diesel et de gazole depuis la Russie "alors que les acheteurs se détournent des produits russes".

"Il n'y pas beaucoup d'offre pour remplacer ces besoins et cela se ressent sur les cours", a indiqué l'analyste de Price Futures Group.

"Reste à savoir combien de temps les acheteurs vont pouvoir refuser d'acquérir des produits russes", a-t-il ajouté.

(c) AFP

Commenter Le pétrole au-dessus des 110 dollars entre inquiétudes sur l'offre et espoirs pour la demande



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 22 avril 2024 à 21:29

    Le pétrole en légère baisse, la prime de risque géopolitique…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant après...

    lundi 22 avril 2024 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants se stabilisent, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence se stabilisaient la semaine passée alors que le diesel était en baisse. Pour sa part, la moyenne des cours...

    lundi 22 avril 2024 à 11:50

    Le pétrole se replie, la prime de risque géopolitique baisse

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en baisse lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant en...

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite