Menu
A+ A A-

Ukraine, inflation, Chine: le pétrole rebondit et prend plus de 5%

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole bondissaient mercredi de plus de 5%, après deux séances de chute, galvanisés par les inquiétudes sur l'approvisionnement en hydrocarbures russes, le ralentissement de l'inflation aux Etats-Unis et la baisse de cas de Covid-19 en Chine.
Vers 14H50 GMT (16H50 à Paris), le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en juin augmentait de 5,67% à 105,42 dollars, et celui de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet prenait 5,07% à 107,67 dollars.

"Les prix du pétrole se redressent mercredi après [que le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a] brièvement plongé sous les 100 dollars" la veille, commente Craig Erlam, analyste pour Oanda.

La montée des cours s'est accélérée après la publication de données montrant un léger ralentissement de l'inflation en avril aux États-Unis, en raison notamment de la baisse des prix de l'essence qui avaient flambé en mars à cause de la guerre en Ukraine.

En avril, sur un an, l'inflation a atteint 8,3%, contre 8,5% en mars. Il s'agit du premier ralentissement depuis huit mois, même si la hausse des prix reste toujours très forte, toujours proche du plus haut niveau depuis 40 ans qu'elle avait enregistrée le mois dernier.

Autres données macroéconomiques scrutées par le marché: les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont fortement gonflé la semaine dernière contre toute attente, de 8,5 millions de barils.

Ce fort rebond reflète toutefois un prélèvement important dans les réserves stratégiques américaines, selon le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) publié mercredi.

Les analystes s'attendaient à ce que les stocks de brut aient reculé de 1,45 million de barils, selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.


En toile de fond, les conséquences de la guerre en Ukraine, "en particulier la perspective d'une interdiction du pétrole russe par l'Union européenne et l'effet restrictif que cela aurait sur la disponibilité" des hydrocarbures, poussent également les cours vers le haut, affirme Victoria Scholar, analyste pour Interactive investor.

Le projet est cependant actuellement bloqué par Budapest. "La proposition doit être soutenue à l'unanimité par les 27 pays de l'UE, mais les membres qui sont fortement dépendants de l'énergie russe ne jouent pas le jeu", assure Stephen Brennock, analyste chez PVM Energy.

Les craintes sur la fiabilité de l'approvisionnement en hydrocarbures ont de leur côté repris, le volume de gaz russe transitant par l'Ukraine apparaissant en baisse mercredi car les combats dans l'est du pays avec l'armée russe empêchent selon Kiev le bon fonctionnement d'infrastructures gazières.

L'agence Bloomberg rapporte également une baisse des contaminations au Covid-19 à Shanghai et Pékin, entraînant un vent d'optimisme sur les marchés.

Le pays maintient sa politique zéro Covid, que le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a jugé mardi "pas soutenable", dans des propos inhabituellement critiques envers la Chine.

(c) AFP

Commenter Ukraine, inflation, Chine: le pétrole rebondit et prend plus de 5%



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite