Menu
A+ A A-

Le pétrole et les métaux dévissent face aux risques de ralentissement en Chine

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole et des métaux industriels dévissaient lundi, plombés par les craintes d'un ralentissement de la demande chinoise dû à la lutte contre une flambée de Covid-19 dans le pays.
Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, référence du brut en Europe, fléchissait de 4,72% à 107,08 dollars, et le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain perdait quant à lui 5,08% à 104,19 dollars.

Le marché pétrolier est effrayé "par les craintes d'un ralentissement de la demande chinoise et la perspective d'une hausse des taux d'intérêt dans le monde", a rapporté Victoria Scholar, analyste chez Interactive investor.

"Les prix du pétrole sont sous pression (...) en raison des inquiétudes concernant l'économie mondiale à la suite de données commerciales chinoises plus faibles publiées cette nuit", poursuit-elle.

Les exportations de la Chine ont connu en avril un tassement inédit depuis 2020, sur fond de confinement de Shanghai qui pénalise lourdement l'activité et de durcissement des restrictions sanitaires à Pékin.

La Chine est confrontée depuis deux mois à sa pire vague épidémique depuis la flambée initiale du début 2020.

"La détérioration de la situation en Chine et l'entêtement du gouvernement Xi à maintenir une mission impossible (la politique zéro Covid, ndlr) coûteront probablement plus cher au pays et à l'économie mondiale en termes de croissance et de demande de pétrole dans les mois à venir", estime Ipek Ozkardeskaya, analyste de la banque Swissquote.

"La probabilité que les mesures de confinement actuelles conduisent à l'éradication du virus en Chine et donc à des réouvertures sûres semble très, très mince", souligne également Bjarne Schieldrop, analyste chez Seb.

"La logique veut que toute réouverture soit suivie d'une nouvelle flambée d'infections, puis de nouvelles fermetures, tant que les responsables politiques s'en tiennent au scénario actuel" du zéro Covid, fait valoir l'analyste.

La Chine est le deuxième plus grand consommateur et le plus important importateur de pétrole brut au monde.


Les métaux industriels plombés

Les cours des métaux industriels, dont la Chine est une grande consommatrice, dévissaient également lundi.

L'aluminium et le cuivre ont perdu la totalité de leurs gains depuis le début de l'année 2022. Ils évoluaient sur le London Metal Exchange (LME) à environ 2.750,50 dollars la tonne d'aluminium et 9.194 dollars la tonne de cuivre, des plus bas depuis décembre.

Fortement utilisé dans l'industrie, notamment pour la confection de circuits électriques, le cuivre est connu pour refléter l'état de santé de l'économie mondiale.

"Le zinc et le nickel ont également enregistré des pertes considérables", affirme Daniel Briesemann, de Commerzbank.

"Les mesures de confinement restent en place en Chine, ce qui déprime l'économie et freine la demande de métaux", explique-t-il. "Les risques d'approvisionnement posés par la guerre en Ukraine sont entièrement ignorés à l'heure actuelle."

Le LME Index, un indice qui intègre les prix de l'aluminium, du cuivre, du plomb, du nickel, de l'étain et du zinc échangés sur le marché londonien des métaux de base est passé vendredi sous les 4.600 points, à 4.594,3 points, une première depuis fin janvier.

La fermeté du dollar pèse également sur les prix des métaux de base, affirme l'analyste, un billet vert fort diminuant le pouvoir d'achat des investisseurs utilisant d'autres devises.

Cependant, "la situation reste très haussière pour le pétrole et les métaux au cours des cinq prochaines années au moins", fait valoir Bjarne Schieldrop, en rappelant que les prix se maintiennent malgré tout à des niveaux élevés.

"Mais cela ne signifie pas que les choses ne peuvent pas (se renverser) dans les mois à venir, dans un contexte de faiblesse de la Chine et de hausse des taux américains", met-il en garde.

(c) AFP

Commenter Le pétrole et les métaux dévissent face aux risques de ralentissement en Chine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite