Menu
A+ A A-

Le pétrole monte, tiré par le projet d'embargo européen

cours du petroleLondres: Le pétrole poursuit sa hausse, toujours porté par le projet d'embargo européen sur le pétrole russe, l'Opep+ maintenant sa stratégie d'ouverture seulement marginale de ses robinets de brut.
Vers 09H40 GMT (11H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet montait de 2,00% à 113,12 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en juin prenait quant à lui 1,92% à 110,34 dollars.

"Les prix du pétrole ont fait fi de la décision largement attendue de l'OPEP+ d'augmenter la production", commente Han Tan, analyste chez Exinity.

Les représentants des treize membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs dix partenaires (OPEP+) ont en effet décidé "d'ajuster à la hausse la production totale mensuelle de 432.000 barils par jour pour le mois de juin", a annoncé l'alliance jeudi.

Une hausse qui s'inscrit dans la stratégie du cartel d'ouverture très marginale de leurs vannes d'or noir, ignorant la pression exercée par les pays consommateurs pour que l'alliance pompe plus.

"Le groupe de producteurs a minimisé la perspective d'un déficit d'offre béant", estime Stephen Brennock, analyste pour PVM Energy.

"Cette affirmation est absurde. L'embargo imminent de l'UE sur le pétrole russe a tout d'une grave compression de l'offre", juge-t-il.


Lors de la présentation mercredi d'un sixième train de sanctions contre la Russie, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a proposé une interdiction progressive des importations de pétrole.

Une proposition à laquelle la Hongrie s'est opposée, jugeant qu'une telle mesure "détruirait complètement la sécurité énergétique" du pays.

"Dans le même temps, les signes d'un affaiblissement de l'économie mondiale se sont multipliés", pouvant ainsi affecter la demande, fait valoir Stephen Brennock.

En Chine, le pays affronte ces dernières semaines sa pire flambée épidémique.

Pékin a fermé mercredi des dizaines de stations de métro et ses habitants redoutent désormais un confinement, comme à Shanghai, la plus grande ville de Chine avec 25 millions d'habitants où la plupart des cas sont enregistrés.

La poursuite de la stratégie zéro Covid en Chine "pourrait limiter la hausse du pétrole si les confinements persistent et affaiblissent la demande dans la deuxième économie mondiale", affirme Han Tan.

"Néanmoins, le pétrole ne devrait pas avoir de mal à rester au-dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril, tant que les craintes liées à la demande sont éclipsées par les craintes liées au déficit de l'offre", argue l'analyste.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte, tiré par le projet d'embargo européen



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 30 mars 2023 à 11:25

    Le pétrole monte avec des indices de resserrement du marché

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en petite hausse jeudi, poussés par des signes d'augmentation de la demande venue des Etats-Unis, le...

    mercredi 29 mars 2023 à 21:35

    Le pétrole recule, sous l'effet de prises de bénéfices et de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés mercredi, handicapés par des prises de bénéfices et par des blocages de...

    mercredi 29 mars 2023 à 17:40

    🛢️ USA : forte chute, inattendue, des stocks de pétrole brut…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont fortement chuté, à la surprise générale, la semaine dernière aux...

    mercredi 29 mars 2023 à 14:00

    Rosneft signe avec Indian Oil Company pour réorienter ses ex…

    Moscou: Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé mercredi avoir signé un contrat avec un partenaire indien pour "augmenter considérablement" les livraisons...

    mercredi 29 mars 2023 à 12:20

    Le pétrole monte, l'approvisionnement venant du nord de l'Ir…

    Londres: Le pétrole poursuivait sa hausse mercredi, le marché se resserrant avec le blocage de l'approvisionnement en brut en provenance de la...

    mardi 28 mars 2023 à 21:57

    Le pétrole en hausse, soutenu par l'appétit pour le risque e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné sur une nouvelle hausse mardi, aidés par un regain d'appétit des investisseurs pour les...

    mardi 28 mars 2023 à 15:20

    Malgré les sanctions occidentales, la Russie maintient ses v…

    Moscou: Le ministre russe de l'Énergie, Nikolaï Choulginov, a annoncé mardi que la Russie avait réussi à rediriger l'ensemble de ses exportations...

    mardi 28 mars 2023 à 12:00

    Le pétrole en hausse, l'appétit pour le risque de retour

    Londres: Les cours du pétrole poursuivent leur hausse mardi, soutenus par un regain d'appétit des investisseurs pour les actifs à risque et...

    lundi 27 mars 2023 à 23:00

    Le baril de pétrole WTI américain termine en hausse de plus …

    New York: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a terminé en hausse de plus de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    🔎 Prix du baril sous les 80 $ : accalmie de passage

    Le lundi 06 février 2023

    Le baril de pétrole a chuté de 4 dollars, au prix du Brent, dans la journée de vendredi. Il a baissé juste en-dessous des 80 $, et a peu bougé depuis lors. La chute a eu lieu après la publication des chiffres de l’emploi, qui semblent trop positifs - et donc signaler plus de resserrement par la banque centrale américaine.

    Lire la suite

    Prévisions de récession et impact potentiel sur les prix du baril

    Le mardi 21 mars 2023

    New York: La semaine passée, le marché pétrolier a connu une chute abrupte, provoquant sa pire performance depuis le début de l'année. Conséquence des craintes renouvelées liées à l'état de l'économie mondiale, suite à la faillite de deux importantes banques américaines et la quasi-débâcle de la banque suisse Crédit Suisse. Bien que les prévisions de prix du pétrole à court terme aient été optimistes en raison des fondamentaux favorables au pétrole, une tendance différente se dessine désormais.

    Lire la suite