Menu
A+ A A-

Le bénéfice trimestriel de Shell dopé par la flambée des cours

cours du petroleLondres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice net part du groupe en hausse de 26% au premier trimestre, à 7,1 milliards de dollars (6,9 milliards de francs), grâce à la flambée des cours des hydrocarbures.
Son chiffre d'affaires a lui augmenté de 51% au premier trimestre, grimpant à 84,2 milliards de dollars.

Le résultat pâtit cependant d'une charge après-impôts de 3,9 milliards de dollars liée au retrait progressif des activités de pétrole et gaz en Russie, bien moins élevée cependant que celle passée par son rival BP.

Ce dernier a enregistré une perte nette historique de 20,4 milliards de dollars au premier trimestre, même si, hors cette charge liée à la sortie d'une part de près de 20% dans le géant pétrolier russe Rosneft à la suite de l'invasion russe en Ukraine, il a encaissé un bénéfice trimestriel record depuis la crise financière.

"La guerre en Ukraine (...) a causé des perturbations importantes des marchés mondiaux et a montré qu'une énergie sûre, fiable et abordable ne peut être considérée comme garantie", a commenté jeudi le directeur général Ben van Beurden, cité dans un communiqué.

"Générer de la valeur à travers de solides résultats et maintenir un bilan sain, tout en continuant à mener notre stratégie avec discipline, est crucial pour que Shell puisse jouer un rôle déterminant dans la transition" climatique et "contribuer à la sécurité des ressources énergétiques", a-t-il ajouté.

Le directeur général a mis en avant un programme de rachat d'actions de 8,5 milliards de dollars et la réduction de la dette à 48,5 milliards de dollars, contre 52,6 milliards fin 2021.

Retrait de Russie


Début avril, Shell avait prévenu que son retrait d'activités en Russie, dans la foulée de l'invasion russe de l'Ukraine, allait entraîner 4 à 5 milliards de dollars de dépréciations et charges dans ses résultats du premier trimestre.

Un mois plus tôt, le groupe avait expliqué qu'il allait graduellement arrêter tous les achats au comptant sur le marché de pétrole brut russe et fermer ses stations services, ainsi que ses activités de carburants pour l'aviation et lubrifiants en Russie.

Le groupe avait déjà annoncé fin février qu'il allait se séparer de ses parts dans plusieurs projets avec le géant gazier russe Gazprom, des actifs évalués à 3 milliards de dollars fin 2021.

Le gouvernement du Royaume-Uni, moins dépendant des hydrocarbures russes que d'autres pays européens, avait de son côté annoncé vouloir cesser ses importations de pétrole russe d'ici à la fin de l'année. Il veut aussi mettre un terme à celles de gaz.

Les bénéfices trimestriels de Shell et BP, qui avaient encaissé de fastes bénéfices en 2021, grâce à la reprise économique et à l'envolée des prix des hydrocarbures, relancent les appels à une taxe exceptionnelle sur les géants pétroliers pour aider les ménages modestes à payer leurs factures d'énergie.

(c) AFP

Commenter Le bénéfice trimestriel de Shell dopé par la flambée des cours


    La Compagnie pétrolière Shell

    Le bon temps des grands groupes pétroliers se poursuit après des bénéfice…

    mardi 17 janvier 2023

    Paris: Débordant de liquidités, BP, Chevron, Exxon Mobil, Shell et TotalEnergies ont également offert aux actionnaires des rendements sans précédent par le biais de dividendes et de rachats d'actions l'année dernière.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    jeudi 02 février 2023

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    mardi 31 janvier 2023

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    vendredi 27 janvier 2023

    Porté par la flambée du brut, Chevron affiche un bénéfice re…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a dégagé 35,5 milliards de dollars de bénéfice net en 2022, plus du double de...

    mardi 17 janvier 2023

    Le bon temps des grands groupes pétroliers se poursuit après…

    Paris: Débordant de liquidités, BP, Chevron, Exxon Mobil, Shell et TotalEnergies ont également offert aux actionnaires des rendements sans précédent par le...

    mardi 01 novembre 2022

    Le résultat trimestriel de BP dopé à son tour par les prix d…

    Londres: Dans la foulée des autres majors pétrolières, la flambée des hydrocarbures a également dopé au troisième trimestre les résultats du géant...

    mardi 01 novembre 2022

    Aramco voit son bénéfice net décoller de 39% au 3e trimestre

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a enregistré une hausse de 39% de son bénéfice net au troisième trimestre de 2022 par...

    vendredi 28 octobre 2022

    Chevron: bénéfice de 11,2 milliards de dollars au 3e trimest…

    New York: Chevron, comme les grandes majors du secteur de l'énergie, profite de l'envolée depuis le début de l'année des prix du...

    vendredi 28 octobre 2022

    Exxonmobil dégage au 3e trimestre 19,7 milliards de dollars …

    New York: Le géant américain des hydrocarbures Exxonmobil continue à profiter des prix élevés du pétrole et du gaz naturel et a...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    jeudi 02 février 2023 à 21:40

    Le pétrole reste en baisse, toujours inquiet pour la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli jeudi, dans un marché préoccupé par l'inertie de la demande, aux...

    jeudi 02 février 2023 à 13:15

    Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole perdaient très légèrement du terrain jeudi, après la publication hebdomadaire de l'état des stocks de brut et...

    jeudi 02 février 2023 à 12:20

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    mercredi 01 février 2023 à 22:00

    Trop de stocks, pas assez de raffinage, le pétrole fléchit n…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, déprimés par un rapport hebdomadaire qui a mis en...

    mercredi 01 février 2023 à 17:25

    USA : hausse surprise des stocks de pétrole brut, bond des i…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté sensiblement la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une...

    mercredi 01 février 2023 à 16:47

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mercredi 01 février 2023 à 12:10

    Le pétrole se maintient avant la Fed, l'Opep+ et les stocks …

    Londres: Les prix du pétrole se maintiennent mercredi matin, au début d'une séance chargée pour le marché, avec la décision de politique...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite