Menu
A+ A A-

Allemagne: Des 'perturbations' de l'approvisionnement en pétrole possibles

cours du petroleMeseberg: L'Allemagne pourrait connaître des "perturbations" dans son approvisionnement en pétrole, a averti mercredi le ministre allemand de l'Economie qui a cependant salué la décision de l'UE d'interdire progressivement ses importations de pétrole russe.
"Nous ne pouvons pas garantir dans cette situation qu'il n'y aura pas de perturbations" dans les approvisionnements en pétrole en Allemagne, a affirmé Robert Habeck, lors d'une conférence de presse à Meseberg au nord de Berlin.

Il a notamment précisé que la raffinerie PCK située à Schwedt, dans l'Etat régional du Brandebourg (est), et qui appartient au conglomérat russe Rosneft pourrait particulièrement être concernée. Celle-ci fournit environ 90% du pétrole consommé à Berlin et dans la région environnante, y compris l'aéroport de Berlin Brandebourg (BER).

M. Habeck, également vice-chancelier, a toutefois assuré que l'Allemagne serait en mesure "de supporter l'embargo sur le pétrole en tant que nation" alors que le pays a drastiquement réduit ces dernières semaines sa dépendance pétrolière à la Russie.

La dépendance de la première économie européenne envers les importations de pétrole russe est descendue ces dernières semaines à 12%, contre 35% auparavant.

Au niveau européen, le pétrole russe représente environ un quart des importations de pétrole de l'UE.

Bruxelles a proposé mercredi d'arrêter d'ici six mois les importations européennes de pétrole russe et a transmis sa proposition dans la nuit de mardi à mercredi aux Etats membres appelés à les valider.

Le ministre de l'Economie a cependant averti qu'en conséquence, les prix pouvaient "également augmenter de manière significative sur une période de 180 jours".


Outre le pétrole, l'Allemagne, un des pays européens les plus dépendants de la Russie pour son énergie avant la guerre en Ukraine, a déjà réussi à fortement réduire cette dépendance également pour le charbon.

Cette dernière n'est plus que de 8% contre 50% jusqu'ici, a annoncé la semaine dernière le ministère de l'Economie dans un rapport.

En revanche, celle à l'égard du gaz russe reste importante, même si elle a aussi baissé, à 35% contre 55% avant le déclenchement de l'invasion russe le 24 février.

Berlin avait déjà annoncé il y a plusieurs semaines vouloir se passer complètement de pétrole et de charbon russe d'ici la fin de l'année. Le gouvernement allemand s'était aussi déclaré favorable à un embargo européen sur le pétrole russe.

(c) AFP

Commenter Allemagne: Des 'perturbations' de l'approvisionnement en pétrole possibles


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    jeudi 02 février 2023 à 21:40

    Le pétrole reste en baisse, toujours inquiet pour la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli jeudi, dans un marché préoccupé par l'inertie de la demande, aux...

    jeudi 02 février 2023 à 13:15

    Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole perdaient très légèrement du terrain jeudi, après la publication hebdomadaire de l'état des stocks de brut et...

    jeudi 02 février 2023 à 12:20

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    mercredi 01 février 2023 à 22:00

    Trop de stocks, pas assez de raffinage, le pétrole fléchit n…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, déprimés par un rapport hebdomadaire qui a mis en...

    mercredi 01 février 2023 à 17:25

    USA : hausse surprise des stocks de pétrole brut, bond des i…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté sensiblement la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une...

    mercredi 01 février 2023 à 16:47

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mercredi 01 février 2023 à 12:10

    Le pétrole se maintient avant la Fed, l'Opep+ et les stocks …

    Londres: Les prix du pétrole se maintiennent mercredi matin, au début d'une séance chargée pour le marché, avec la décision de politique...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite