Menu
A+ A A-

Warren Buffett parie gros sur des compagnies pétrolières et raille Wall Street

Compagnie pétrolièresNew York: L'homme d'affaires Warren Buffett a dévoilé samedi avoir investi des milliards de dollars dans Chevron au premier trimestre et a, au cours de l'assemblée générale annuelle de sa holding, envoyé des piques à Wall Street.
Le multimilliardaire âgé de 91 ans répondait aux questions des actionnaires de Berkshire Hathaway aux côtés de son bras droit Charlie Munger, 98 ans, à l'occasion d'une réunion qui se tenait pour la première fois depuis 2019 en personne à Omaha, dans le Nebraska.

Le groupe a profité du mouvement de faiblesse sur des marchés bousculés par la guerre en Ukraine et la crainte d'un ralentissement de l'économie pour acheter plus de 51 milliards de dollars d'actions entre janvier et mars, faisant notamment passer sa participation dans Chevron de 4,5 milliards fin 2021 à 26 milliards fin mars.

La majore pétrolière fait désormais partie du top 4 des investissements de la holding aux côtés d'American Express, Apple et Bank of America. M. Buffett a aussi expliqué devant ses actionnaires avoir acheté 14% d'Occidental Petroleum en deux semaines.

Sa holding a aussi acheté depuis le début de l'année 11% du fabricant d'ordinateurs et imprimantes HP, et a annoncé le rachat de la compagnie d'assurances Alleghany pour 11,6 milliards de dollars.

Résultat: le trésor de guerre de Berkshire a fondu de 147 à 106 milliards de dollars sur la période.

Berskhire "aura toujours beaucoup de cash" immédiatement disponible pour se protéger en cas de gros temps, a indiqué M. Buffett.

Il a aussi profité d'être au podium pour lancer quelques piques à Wall Street où, estime-t-il, "ils font beaucoup plus d'argent quand les gens parient comme au casino que quand ils investissent".

Son acolyte Charlie Munger s'est pour sa part moqué des conseillers financiers, du bitcoin et de l'application de trading Robinhood.

Il a aussi tourné en dérision la proposition d'actionnaires de séparer les rôles de président du conseil d'administration et de directeur général de Berkshire, la qualifiant de "critique la plus ridicule qu'il ait entendu".

"C'est comme si Ulysse revenait de sa victoire dans la guerre de Troie (...) et qu'un inconnu lui disait +j'aime pas la façon dont tu tenais ta lance quand tu as gagné cette bataille+".

Les actionnaires voteront en fin d'après-midi sur les résolutions de l'assemblée générale.


Berkshire a vu son bénéfice net chuter de 53% au premier trimestre, à 5,5 milliards de dollars.

Les profits opérationnels dégagés par les entreprises que la holding possède, qui vont des compagnies d'assurances, aux trains en passant par l'énergie et les desserts glacés, sont restés dans leur ensemble quasiment au même niveau, à 7,04 milliards de dollars.

La chute des bénéfices tirés des assurances a été compensée par les profits des entreprises ferroviaires, d'énergie, de fabrication, de services et de ventes, détaille un communiqué.

Mais la valeur des investissements réalisés par la holding sur les marchés, qui peut être très volatile d'un trimestre à l'autre, a plongé dans le sillage de la faiblesse des marchés depuis le début de l'année, entraînant une perte sur papier de 1,58 milliard de dollars. Warren Buffett conseille régulièrement à ses actionnaires de ne pas prendre en compte ses fluctuations trimestrielles, à la baisse ou à la hausse.

La valeur de l'action Berkshire en elle-même s'est bien tenue puisqu'elle s'affiche en hausse de 7% depuis le début de l'année, quand celle de l'indice S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises de Wall Street, a perdu plus de 13%.

(c) AFP

Commenter Warren Buffett parie gros sur des compagnies pétrolières et raille Wall Street


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Chevron dégage 11,6 milliards USD de bénéfice net au deuxième trimestre

    vendredi 29 juillet 2022

    New York: Le groupe américain Chevron a, comme les autres majors pétrolières, profité de la flambée récente du prix des hydrocarbures, son bénéfice net s'envolant à 11,6 milliards de dollars au deuxième trimestre malgré un léger repli de sa production...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 06 octobre 2022 à 21:58

    Le pétrole encore en hausse; Biden s'active, sans convaincre…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore progressé jeudi, au lendemain de l'annonce d'une réduction brutale de la production de...

    jeudi 06 octobre 2022 à 21:30

    La Maison Blanche pèse sa réponse après la baisse de product…

    A bord d'Air Force One: La Maison Blanche a assuré jeudi examiner "toutes les options sur la table" après la décision de...

    jeudi 06 octobre 2022 à 13:20

    La baisse de production de l'Opep+ "stabilisera le marc…

    Moscou: Le Kremlin a estimé jeudi que la baisse drastique de production de l'Opep+ annoncée la veille "stabilisera le marché pétrolier", après...

    jeudi 06 octobre 2022 à 11:59

    Le pétrole en petite hausse après la coupe drastique de l'Op…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse jeudi, au lendemain de la décision de l'Opep+ de réduire drastiquement son objectif...

    mercredi 05 octobre 2022 à 21:13

    Le pétrole grimpe encore après les coupes de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur progression mercredi, après la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

    mercredi 05 octobre 2022 à 19:02

    Un plafonnement du prix du pétrole russe aurait un "eff…

    Moscou: Le vice-Premier ministre russe en charge de l'Energie, Alexandre Novak, a fustigé mercredi tout plafonnement du prix du pétrole russe qui...

    mercredi 05 octobre 2022 à 18:47

    Biden critique la baisse de production "à courte vue…

    Washington: Le président américain Joe Biden a vivement critiqué mercredi la baisse drastique de production de pétrole annoncée par l'Opep+, qui est...

    mercredi 05 octobre 2022 à 17:41

    🛢️USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont nettement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés mercredi par...

    mercredi 05 octobre 2022 à 17:16

    L'Opep+ sabre ses quotas de production pour soutenir les pri…

    Vienne: L'Opep+, de retour à Vienne mercredi pour la première fois depuis mars 2020, a voulu marquer le coup: elle a décidé...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite