Menu
A+ A A-

Le pétrole se relance avec le possible embargo européen sur les exportations

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse jeudi, stimulés par le changement de position de l'Allemagne, désormais ouverte à un embargo sur les exportations russes.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin a gagné 2,15%, pour clôturer à 107,59 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, également avec échéance en juin, il a pris 3,27%, à 105,36 dollars, son plus haut niveau depuis dix jours.

Les nouvelles concernant l'Allemagne "nous ont permis de sortir de ce couloir dans lequel nous étions depuis quelques jours", a expliqué Phil Flynn, de Price Futures Group. "Le marché attendait un catalyseur."

Selon le Wall Street Journal, la représentation allemande auprès de l'Union européenne a indiqué que le pays n'était plus opposé à un embargo.

L'Allemagne a posé comme condition qu'il soit mis en place progressivement pour lui laisser le temps de trouver des sources d'approvisionnement énergétiques alternatives.

Toujours selon le quotidien financier, un accord formel pourrait intervenir dès la semaine prochaine.


Les ministres européens chargés de l'énergie doivent se réunir lundi 2 mai en "session extraordinaire", a annoncé la ministre française de la Transition écologique, Barbara Pompili.

La rencontre a été officiellement programmée pour évoquer la suspension par la Russie de ses livraisons de gaz à la Pologne et à la Bulgarie.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a indiqué que ces deux pays étaient désormais approvisionnés "par leurs voisins de l'Union européenne".

Le principal contrat à terme européen sur le gaz naturel, le TTF, a fondu de plus de 8% jeudi.

"Maintenant que l'Allemagne se rapproche d'un embargo total, la Russie pourrait devenir plus agressive dans la suspension de ses approvisionnements", a anticipé Edward Moya, analyste d'Oanda.

Par ailleurs, selon les analystes de Kpler, la Chine aurait récemment privilégié l'Iran à la Russie pour ses livraisons de pétrole, malgré les tarifs attractifs pratiqués par les Russes pour trouver des débouchés.

En dépit du coup de froid du début de semaine, lié à une possible récession dans plusieurs nations majeures, le pétrole a maintenant rebondi et "les perspectives à court terme sont plutôt bonnes", selon Edward Moya.

"L'économie américaine reste solide", malgré le recul surprise du PIB au premier trimestre (de 1,4% en rythme annuel), annoncé jeudi, a fait valoir l'analyste. "Même le dollar de plus en plus fort ne parvient pas à arrêter la hausse des cours."

(c) AFP

Commenter Le pétrole se relance avec le possible embargo européen sur les exportations


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 24 mai 2022 à 18:10

    Le sommet de l'UE ne trouvera probablement pas de solution à…

    Davos: Les dirigeants de l'Union européenne ont peu de chances de parvenir à un accord sur un embargo pétrolier contre la Russie...

    mardi 24 mai 2022 à 11:29

    Le pétrole rattrapé par les craintes quant à la croissance m…

    Londres: Les prix du pétrole se repliaient légèrement mardi, les craintes quant à la croissance mondiale et les difficultés de l'Union européenne...

    lundi 23 mai 2022 à 21:53

    Le pétrole en très modeste hausse avec les premiers assoupli…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en très modeste hausse lundi, légèrement soutenu par des adoucissements de restrictions sanitaires...

    lundi 23 mai 2022 à 13:50

    La Hongrie exige des investissements dans l'énergie avant de…

    Budapest: Lundi, la Hongrie a maintenu ses exigences en matière d'investissements dans le secteur de l'énergie avant d'accepter un embargo sur le...

    lundi 23 mai 2022 à 13:00

    ⛽️ Prix des carburants: L'essence augmente, le diesel baisse

    Paris: Les prix des carburants routiers Français ont continué d'augmenter la semaine passée, sauf pour le gasoil et le GPL. Pour sa part, la...

    lundi 23 mai 2022 à 11:19

    Le pétrole en timide hausse avec les premiers déverrouillage…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse lundi, soutenus par les adoucissements des restrictions sanitaires en Chine, rassurant sur la...

    lundi 23 mai 2022 à 11:18

    L'AIE met en garde contre une crise énergétique qui accentue…

    Paris: La crise de la sécurité énergétique depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie ne doit pas conduire à une dépendance accrue...

    vendredi 20 mai 2022 à 22:27

    Le pétrole finit la semaine en hausse, tensions sur l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la semaine sur une petite hausse, tirés par les craintes sur l'offre et...

    vendredi 20 mai 2022 à 14:12

    L'ex-chancelier Gerhard Schröder quitte le conseil d'adminis…

    Moscou: La compagnie pétrolière publique russe Rosneft a annoncé vendredi que l'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder et l'homme d'affaires allemand Matthias Warnig l'avaient...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite