Logo

Le pétrole conclut en petite hausse une séance volatile

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en petite hausse après une séance volatile, réagissant à l'annonce de la suspension des livraisons de gaz russe à la Bulgarie et la Pologne ainsi qu'à la publication des stocks américains de pétrole.
Le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin a grappillé 0,31% à 105,32 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois a aussi grignoté 0,31% à 102,02 dollars.

"Le brut a oscillé entre gains et pertes après que la Russie a coupé les flux de gaz naturel à la Pologne et la Bulgarie, ce qui a aggravé la crise énergétique déjà profonde en Europe", a indiqué Bart Melek de TD Securities.

Le groupe russe Gazprom a annoncé mercredi avoir suspendu toutes ses livraisons de gaz vers ces deux pays, assurant que ces membres de l'Union européenne n'avaient pas effectué de paiement en roubles.

"Cette action a exercé une nouvelle pression à la hausse sur les prix du pétrole et du gaz", a expliqué Susannah Streeter, analyste chez Hargreaves Lansdown.

"C'est la première fois que le Kremlin coupe l'approvisionnement en gaz d'un pays depuis le début de l'invasion", a relevé Stephen Brennock de PVM Energy.

Les importations russes assurent à l'Europe 40% de ses besoins en gaz naturel et 30% pour le pétrole.


Les prix du brut ont inversé leurs courbes ascendantes à la mi-journée lorsque la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a assuré que la Bulgarie et la Pologne seraient désormais approvisionnées en gaz "par leurs voisins de l'UE", ce qui a calmé les cours.

L'Union européenne s'était "préparée" à ce scénario d'interruption du gaz russe et prépare "une réponse coordonnée", a déclaré Mme von der Leyen.

Les investisseurs ont également scruté le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) sur les stocks de brut dans le pays et les cours sont repartis légèrement dans le vert.

Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont très légèrement augmenté de 700.000 barils durant la semaine achevée le 22 avril. Mais, bon signe pour le marché, les stocks d'essence et de produits distillés ont reculé, montrant une demande solide alors que s'ouvre la saison des déplacements en voiture aux États-Unis.

"L'état des stocks a eu un effet haussier sur le marché car le léger gonflement des stocks a été compensé par une baisse des réserves stratégiques ainsi que de celles d'essence et gazole", a noté Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

"Le marché a réagi positivement" car "les stocks américains d'essence et de distillats ont chuté plus que prévu en raison d'une demande ferme et d'exportations élevées de produits", a précisé Bart Melek.

(c) AFP

Commenter Le pétrole conclut en petite hausse une séance volatile

graphcomment>