Menu
A+ A A-

Le pétrole a repris de la vigueur après la baisse de la veille

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole, qui avaient chuté lundi par crainte de l'impact sur la demande des confinements en Chine, ont repris de la vigueur mardi après des indications que l'Allemagne s'apprête à se libérer des importations russes.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin a gagné 2,52% à 104,90 dollars. Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois a engrangé 3,20% à 101,70 dollars.

Le ministre allemand de l'économie Robert Habeck a indiqué mardi à l'occasion d'une visite en Pologne qu'un embargo sur le pétrole russe était "aujourd'hui gérable" pour l'Allemagne, selon Bloomberg News. L'Allemagne avait précédemment indiqué qu'elle comptait cesser les importations russes de brut d'ici la fin de l'année.

Le fait que Berlin n'ait bientôt plus recours aux importations russes de pétrole a soutenu les cours "car cela veut dire que la Russie va devoir continuer à réduire sa production et que l'Allemagne va chercher du pétrole ailleurs", a indiqué Matt Smith, analyste chez Kpler. "Cela crée une nouvelle demande", a-t-il ajouté.

Les cours du brut ont aussi bénéficié de déclarations venues de la Banque centrale chinoise qui s'est dite prête, face aux confinements qui ralentissent la demande, à aider l'économie par sa politique monétaire.

"La Banque centrale chinoise a intensifié ses efforts pour calmer les marchés", qui étaient inquiets d'une éventuelle extension des confinements à la capitale Pékin, pour prévenir la propagation du Covid-19.

La Chine affronte depuis mars une flambée épidémique qui touche à des degrés divers de nombreuses provinces. Elle y répond par une stratégie zéro Covid qui se traduit principalement par des mises en quarantaine et des dépistages massifs.

"Ces mesures ne sont pas de bon augure pour la croissance de la demande de pétrole dans le plus grand importateur de pétrole brut du monde", a commenté Tamas Varga, de PVM Energy.


Mais "les inquiétudes concernant l'offre exercent une certaine pression (haussière) sur le prix", a rappelé Susannah Streeter, analyste chez Hargreaves Lansdown, "car de plus en plus d'acheteurs se détournent du pétrole russe, même si un embargo européen sur le brut n'a pas été décidé".

La Russie est le deuxième exportateur mondial de pétrole.

Pour l'analyste, la "question fondamentale" est maintenant de "savoir si les ravages économiques causés par le conflit ukrainien, l'attitude de la Chine face aux flambées d'infections (de Covid-19) l'emporteront sur le manque de barils russes disponibles".

(c) AFP

Commenter Le pétrole a repris de la vigueur après la baisse de la veille


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 28 novembre 2022 à 22:44

    Le pétrole se ressaisit, rumeurs d'une possible réduction de…

    L'opep+:l'Opep+

    lundi 28 novembre 2022 à 17:05

    Chine, récession: le pétrole retombe à son plus bas de l'ann…

    Londres: Après avoir frôlé leurs records historiques en mars, les cours du pétrole sont lourdement retombés pour retrouver leur niveau de début...

    lundi 28 novembre 2022 à 16:15

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Paris: Les prix des carburants en France étaient légèrement en baisse la semaine passée. Concernant la moyenne des cours du pétrole Brent daté sur la semaine...

    samedi 26 novembre 2022 à 20:43

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    vendredi 25 novembre 2022 à 21:00

    Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au...

    vendredi 25 novembre 2022 à 12:50

    Le pétrole remonte, les débats sur un plafond des prix russe…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi alors que les débats se poursuivent au sein de la coalition qui veut plafonner le...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:50

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:25

    Le pétrole se stabilise, faible impact du plafond des prix d…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient jeudi, encore freinés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictif et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 12:27

    Le pétrole baisse, faible impact du plafond des prix du brut…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient encore jeudi, lestés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictive et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 28 novembre 2022 Les cours pétroliers ont effacé quasiment tous leurs gains de cette année en raison des craintes sur la demande chinoise.

    📉 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite