Menu
A+ A A-

Les prix du pétrole se stabilisent

  • Cours du pétrole
cours du petroleZurich: Les prix du pétrole se stabilisaient mardi, après la hausse intervenue la veille suite à l'arrêt de deux sites de productions majeurs en Libye. Reste que le marché devrait continuer à s'orienter à la hausse par les discussions autour d'un embargo européen sur les exportations russes, alors que les forces armées de la Russie semblent avoir entamé leur offensive dans la région du Donbass, à l'est de l'Ukraine.
Vers 07h15, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin s'affichait en très légère hausse de 0,12% à 113,30 dollars, après avoir déjà gagné 1,30% à 113,16 dollars la veille au soir, son plus haut niveau en fin de journée depuis fin mars.

Quant aux 159 litres de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), principale variété américaine, avec échéance en mai, il fléchissait de 0,12% à 108,08 dollars. Lundi soir, il avait frôlé les 110 dollars prenant 1,17%, à 108,21 dollars.

Lundi, les négociants se sont inquiétés de "la perte de 500'000 à 800'000 barils de brut Libyen", a expliqué Robert Yawger, responsable des contrats à terme sur l'énergie chez Mizuho Securities. "On ne peut pas se permettre de perdre un seul baril en ce moment", a-t-il averti. La Compagnie pétrolière nationale de Libye (NOC) a annoncé samedi la fermeture du terminal de Zouetina (nord-est), sous la pression d'un groupe d'hommes considérés comme proches du gouvernement de l'est du pays, qui réclame à l'exécutif en place à Tripoli de lui céder le pouvoir avant la tenue d'élections.

A l'autre bout du territoire Libyen, dans le sud-ouest, un autre groupe armé a obtenu l'arrêt des opérations sur le champ pétrolier d'al-Charara, qui assure environ un quart de la production Libyenne d'or noir. Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, en 2011, des sites pétroliers Libyens, puits ou terminaux, sont régulièrement contraints de fermer par des groupes armés qui en font ainsi un instrument de pression politique.

Marché toujours sous tension

L'interruption d'une partie des exportations Libyennes intervient dans un marché déjà tendu par la perspective d'un possible embargo européen sur les exportations russes. L'Union européenne (UE) travaille bien à la suspension totale de ses achats de pétrole à la Russie, mais ne prévoit pas d'y parvenir avant "plusieurs mois", ont indiqué vendredi des sources européennes à l'AFP.

"C'est un grand bond en avant", a commenté Robert Yawger. "Cela pourrait faire encore monter les prix une fois les premiers détails annoncés. Ça retirerait beaucoup de barils du marché." Pour l'analyste, le pétrole était aussi orienté par la forte demande de produits distillés. Le fioul domestique a ainsi frôlé lundi aux États-Unis les 4 dollars le gallon (3,78 litres), seuil qu'il n'a plus atteint depuis début mars.


Sur le terrain en Ukraine, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé lundi le début de l'offensive russe dans l'est de l'Ukraine, dont une partie est aux mains des séparatistes prorusses et où les combats meurtriers se sont intensifiés ces derniers jours. Au moins sept personnes ont été tuées et 11 autres blessées dans des frappes russes sur Lviv, la grande ville de l'ouest de l'Ukraine d'ordinaire relativement épargnée par les combats, ont annoncé les autorités locales.

"Cinq puissantes frappes de missiles" ont touché des "infrastructures civiles", a annoncé sur Twitter Mikhaïlo Podoliak, conseiller du président Zelensky. Le gouverneur régional, Maksym Kozitsky, a lui évoqué quatre frappes de missiles de croisière, tirés depuis la Caspienne: trois sur des infrastructures militaires et une sur un garage de pneumatiques, qui ont provoqué des incendies. Toutes les cibles sont "gravement endommagées" selon lui.

L'armée russe a affirmé lundi soir avoir détruit avec des "missiles de haute précision" un important dépôt d'armes étrangères livrées récemment à l'Ukraine, lors de frappes dans la matinée près de Lviv.

(c) AFP

Commenter Les prix du pétrole se stabilisent


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 27 mai 2022 à 22:20

    Le pétrole au plus haut depuis deux mois, achats de couvertu…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont de nouveau progressé vendredi à la faveur d'achats de couverture avant un long week-end...

    vendredi 27 mai 2022 à 13:55

    Le Brent pourrait dépasser 150$ le baril si l'offre de pétro…

    Charlotte: Le baril de Brent de mer du Nord pourrait dépasser les 150 dollars en cas de forte diminution des exportations du...

    vendredi 27 mai 2022 à 11:58

    Le pétrole profite du début de la saison des déplacements au…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi, le marché se réjouissant des perspectives de forte demande avec le début de...

    jeudi 26 mai 2022 à 21:52

    Le pétrole bondit, le marché craint l'été et les grands dépl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont bondi jeudi, à quelques heures d'un week-end férié qui va marquer le début de...

    jeudi 26 mai 2022 à 11:23

    Le pétrole en hausse timide, une augmentation de la demande …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse jeudi, soutenus par une augmentation de la demande attendue aux États-Unis avec l'ouverture...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:48

    Le pétrole grignote du terrain après un rapport américain mi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi, soutenus par la possibilité d'un accord européen sur les importations russes, dans...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:25

    La production de pétrole russe a augmenté de 8% au 1er trime…

    Moscou: La production de pétrole brut russe, y compris le condensat de gaz naturel, a bondi de 8% sur un an au...

    mercredi 25 mai 2022 à 17:37

    🛢️USA: les stocks de pétrole baissent moins que prévu, produ…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont moins reculé que prévu la semaine dernière, selon...

    mardi 24 mai 2022 à 22:51

    Petrobras recule à la Bourse de Sao Paulo après le limogeage…

    Sao paulo: Les actions de la compagnie publique Petrobras ont perdu jusqu'à plus de 4% à la Bourse de Sao Paulo mardi...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite