Menu
A+ A A-

Certaines banques arrêtent le crédit pour les importations de pétrole de Nayara, le raffineur indien appartenant à Rosneft

cours du petroleNew Delhi: La banque indienne HDFC Bank et certaines banques étrangères ont cessé de proposer des crédits commerciaux pour les importations de pétrole à Nayara Energy, un raffineur soutenu par la Russie, et certains fournisseurs demandent un paiement anticipé pour éviter les problèmes potentiels résultant des sanctions occidentales contre Moscou, selon quatre sources bancaires et industrielles.
Nayara n'a pas été sanctionné dans le cadre de la réponse internationale à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, mais le géant russe de l'énergie Rosneft, qui détient 49% du raffineur indien, l'a été.

Pour éviter d'avoir à recourir au crédit pour financer le commerce extérieur, la société, dont le siège est à Mumbai, vend davantage de ses carburants raffinés en Inde, ont déclaré deux des sources.

Toutes les sources ont refusé d'être nommées car elles ne sont pas autorisées à parler aux médias.

Nayara n'a pas répondu à une demande de commentaire. Rosneft n'a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire.

Nayara importe du pétrole brut pour une valeur d'environ 1 milliard de dollars par mois en moyenne pour sa raffinerie de 400 000 barils par jour de Vadinar dans l'État indien du Gujarat, ont déclaré les deux sources à Reuters.

La banque indienne HDFC Bank et les banques internationales telles que Citibank, JP Morgan, Deutsche Bank et le groupe financier Japonais Mitsubishi UFJ ont cessé d'ouvrir et de confirmer les lettres de crédit (LC), qui sont une forme standard de garantie de paiement dans le commerce du pétrole, pour Nayara, ont déclaré quatre sources.

Citigroup, JP Morgan, Deutsche Bank et Mitsubishi UFJ ont refusé de commenter lundi, tandis que HDFC n'a pas répondu aux demandes de commentaires.

Kesani Enterprises Co Ltd, un consortium dirigé par le groupe Trafigura et le groupe russe UCP Investment Group, est l'autre actionnaire principal de Nayara, avec également une participation de 49,13 %.


Kesani a mis en gage toutes ses actions dans Nayara à la banque russe VTB, auprès de laquelle il a contracté un prêt pour financer son acquisition du raffineur indien en 2017, selon un document de collecte de fonds que Nayara a publié en août de l'année dernière.

La VTB a également été sanctionnée.

Les deux sources ont déclaré que Nayara a stimulé ce mois-ci les ventes locales de ses carburants raffinés, prenant un coup sur ses revenus car les prix à la pompe en Inde sont inférieurs aux taux étrangers.

Auparavant, Nayara avait augmenté ses exportations de carburant afin de tirer davantage profit des marges robustes à l'étranger. Les raffineurs d'État qui dominent la vente au détail de carburant en Inde n'ont pas encore répercuté la flambée des prix du pétrole sur les clients pour aider le gouvernement à lutter contre l'inflation.

Nayara doit maintenir son prix de vente de carburant proche des tarifs des raffineurs d'État juste pour pouvoir vendre ses produits sur les marchés locaux, ont ajouté les sources.

L'invasion de l'Ukraine par la Russie, que Moscou décrit comme une "opération spéciale", a suscité des sanctions financières de la part des États-Unis, de l'Europe et de la Grande-Bretagne.

Si New Delhi a appelé à un cessez-le-feu immédiat en Ukraine, elle a refusé de condamner explicitement les actions de Moscou. L'Inde s'est également abstenue de voter sur de multiples résolutions des Nations Unies sur l'invasion.

"Comme ces lettres de crédit sont acheminées par des banques étrangères dans les pays qui ont imposé la sanction, nous ne voulons pas prendre le risque de gâcher nos relations de travail, donc dans certains cas, nous finissons par adopter une approche plus prudente", a déclaré un directeur exécutif d'une banque publique indienne.

Cette source a déclaré que sa banque avait cessé d'émettre des LC pour des transactions ayant des liens avec la Russie.

L'agence indienne CARE Ratings a déjà placé les notes à long terme de Nayara sous "surveillance de crédit avec implications négatives" en raison des sanctions contre Moscou.

"On peut faire une exception pour les entreprises publiques où le gouvernement est totalement soutenu, mais dans le cas des entreprises privées, cela ne vaut pas la peine de prendre le risque", a déclaré un cadre supérieur d'un autre créancier privé.

(c) Reuters

Commenter Certaines banques arrêtent le crédit pour les importations de pétrole de Nayara, le raffineur indien appartenant à Rosneft



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Inde

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Inde

    mercredi 29 mars 2023

    Rosneft signe avec Indian Oil Company pour réorienter ses ex…

    Moscou: Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé mercredi avoir signé un contrat avec un partenaire indien pour "augmenter considérablement" les livraisons...

    mardi 07 février 2023

    🇷🇺 L'Asie prend le contrôle des prix du pétrole Russe

    Moscou: Le marché asiatique a pris le dessus sur l'Europe en termes de fixage des prix pour le mélange pétrolier russe phare...

    vendredi 02 décembre 2022

    L'Inde continuera à acheter du pétrole russe, selon une sour…

    Moscou: L'Inde continuera à acheter du pétrole russe et cherchera même à conclure des contrats à long terme dans la mesure où...

    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mercredi 10 avril 2024

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre e…

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    dimanche 03 mars 2024

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite