Menu
A+ A A-

Le pétrole dévisse sous les 100 dollars, plombé par le confinement de Shanghai

cours du petroleCours de clôture: Le pétrole a fortement chuté lundi pour terminer sous la barre des 100 dollars le baril, plombé par un confinement en Chine qui pèse sur la demande mondiale, pendant qu'en Europe, la question d'un embargo sur le pétrole et le gaz russes reste en suspens.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin a perdu 4,18% à 98,48 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en mai a cédé 4,04% à 94,29 dollars.

"Les cours ont flanché lundi à cause des inquiétudes autour de la Chine et de ses confinements doublées des incertitudes quant à la Russie et à sa capacité future à exporter du pétrole", si l'Europe envisage de nouvelles sanctions, a résumé Phil Flynn de Price Futures Group.

Confrontée à la pire vague de Covid-19 en Chine depuis le début de l'épidémie, Shanghai, la capitale économique du pays, est en confinement total ou partiel depuis deux semaines.

"En d'autres termes, les blocages qui ralentissent la demande de pétrole dans le deuxième pays consommateur au monde risquent de durer encore longtemps", a indiqué Barbara Lambrecht, analyste chez Commerzbank.

Pour Victoria Scholar, analyste chez Interactive investor, Pékin se borne à "sa politique agressive de tolérance zéro (Covid) au détriment de son économie".
"On craint que les confinements et les restrictions économiques ne s'aggravent si les cas s'étendent à d'autres villes" explique-t-elle.

La libération des réserves stratégiques promise par les pays consommateurs de pétrole "contribue par ailleurs à apaiser les craintes liées" à une pénurie "et à combler une partie de l'offre russe absente du marché", affirme Fiona Cincotta, de City Index, interrogée par l'AFP.

Les prix du pétrole devraient rester volatils à court terme au regard de la situation en Ukraine, les analystes n'excluant pas définitivement des mesures de sanctions visant les hydrocarbures russes, même si elles ne sont pas à l'ordre du jour dans l'immédiat.

Autre facteur baissier : "la possibilité d'un ralentissement de la croissance mondiale (...) pourrait également peser sur les perspectives de la demande", souligne Fiona Cincotta.

"Les cours reculent car le marché craint les anticipations d'une récession", indiquait aussi Phil Flynn alors qu'on s'attend à une inflation "extraordinairement élevée" en mars, a prévenu la Maison Blanche avant sa publication mardi.

"On parle de plus en plus de récession économique l'année prochaine, les banques centrales préférant clairement une légère récession à une inflation galopante", affirmait également à l'AFP Bjarne Schieldrop, analyste chez Seb.

(c) AFP

Commenter Le pétrole dévisse sous les 100 dollars, plombé par le confinement de Shanghai



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 mai 2024 à 21:40

    Les cours du pétrole se tassent alors que les taux obligatai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui dans un premier temps ont poursuivi leur hausse mercredi, poussés par les risques géopolitiques...

    mercredi 29 mai 2024 à 19:00

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    mercredi 29 mai 2024 à 18:20

    🌍 ExxonMobil soutenu par ses actionnaires, après une controv…

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont reconduit mercredi lors de leur assemblée générale la totalité du conseil d'administration du géant américain du...

    mercredi 29 mai 2024 à 14:20

    🇺🇸 Conocophillips rachète Marathon Oil pour 22,5 milliards d…

    New York: Le géant pétrolier américain Conocophillips a annoncé mercredi vouloir racheter la totalité de son concurrent Marathon Oil, une opération qui...

    mercredi 29 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant...

    mercredi 29 mai 2024 à 10:20

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 29 mai 2024 à 08:40

    🌍 Exxonmobil ou les écologistes: les actionnaires à l'heure …

    New York: Les actionnaires d'Exxonmobil vont avoir l'occasion lors de leur assemblée générale mercredi de montrer ce qu'ils pensent de la manière...

    mardi 28 mai 2024 à 22:55

    Le pétrole monte, entre réunion de l'Opep+ et tensions géopo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi, aiguillonnés par la prochaine réunion de l'OPEP+ sur les coupes de production et...

    mardi 28 mai 2024 à 16:30

    Le pétrole monte, poussé par les tensions géopolitiques au M…

    New York: Les prix du pétrole montent mardi, poussés par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, Israël multipliant les frappes sur Rafah et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite