Logo

🛢 USA: hausse surprise des stocks de pétrole, baisse des réserves stratégiques

cours du petroleNYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 1er avril, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), alors que le marché attendait une baisse marquée.
Les stocks de brut américains ont progressé de 2,4 millions de barils, quand les analystes tablaient sur une baisse de 2,8 millions, pour remonter à 412,4 millions de barils.

Cette hausse est relativisée par la nouvelle diminution importante des réserves stratégiques, qui ont encore reculé de 3,7 millions de barils durant la semaine écoulée.

Le gouvernement de Joe Biden puise, depuis début septembre, dans les réserves stratégiques, qui ont fondu de 56 millions de barils en six mois.

Jeudi dernier, le président américain a annoncé que les États-Unis allaient utiliser plus de 180 millions de barils supplémentaires provenant des réserves stratégiques pour soulager les cours du brut lors des six prochains mois.

Après la publication des chiffres hebdomadaires de l'EIA, les cours du pétrole, qui s'inscrivaient préalablement en hausse, sont passés dans le rouge. Vers 15H00 GMT, le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin cédait 0,56% à 106,04, tandis que le West Texas Intermediate (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain lâchait lui 0,53% à 101,41 dollars.

Outre la hausse surprise des stocks, l'autre élément de nature à peser sur les prix était lié à la hausse de la production, à 11,8 millions de barils par jour, au plus haut depuis fin décembre.

Elle reste cependant encore loin de son niveau de fin mars 2020 (13 millions), soit au début de la pandémie de coronavirus.


Avec la progression des réserves commerciales de brut, l'autre surprise est venue de la forte baisse de 2 millions de barils des réserves d'essence, alors que les analystes ne prévoyaient qu'un repli de 400.000 barils.

Lors de la semaine achevée le 1er avril, les États-Unis ont vu leurs exportations de brut nettement relevées (+24%), tandis que les importations sont demeurées stables.

La demande intérieure américaine est, elle aussi, restée stable (-0,2%).

(c) AFP

Commenter 🛢 USA: hausse surprise des stocks de pétrole, baisse des réserves stratégiques

graphcomment>