Menu
A+ A A-

Les navires russes privés de ravitaillement en carburant en Méditerranée

Petrole en RussieeMoscou: Les vendeurs de carburants marins ont cessé de servir les navires battant pavillon russe sur les grandes plateformes de distribution en Europe, en Espagne et à Malte notamment, en raison de la guerre en Ukraine, a-t-on appris auprès de cinq sources.
La perte de cet accès aux points de ravitaillement en mer Méditerranée représente un casse-tête logistique pour les navires pétroliers russes reliant la mer Baltique à l'Asie.

Elle pose également des problèmes de sécurité en raison du risque de voir des tankers bloqués en mer avec des cargaisons inflammables, notent ces sources proches du transport maritime.

L'économie russe doit faire face à de multiples et sévères sanctions de la part des puissances occidentales, États-Unis en tête, depuis le début de l'offensive de Moscou contre l'Ukraine, déclenchée sur ordre de Vladimir Poutine le 24 février dernier.

L'arrêt du ravitaillement des navires russes s'explique par de nombreux facteurs, notamment le fait que des entreprises "s'auto-sanctionnent", selon les termes employés par ces sources, en refusant d'engager des relations contractuelles avec des sociétés russes, anticipant de prochaines vagues de mesures punitives contre Moscou.

Les problèmes de paiement, liés aux restrictions sur les transactions bancaires avec la Russie, entrent également en ligne de compte.

Les contrats d'approvisionnement en carburant marin prévoient généralement des facturations en dollars américains.

D'après une source interrogée par Reuters, les navires battant pavillon russe ne peuvent plus s'approvisionner en carburant à Malte, à Gibraltar, territoire britannique au sud de l'Espagne, ainsi qu'à Algésiras, en Espagne.


"Plusieurs tankers ont dû effectuer un plus long trajet afin de se ravitailler dans d'autres pays, quand les ports européens ont refusé de leur fournir du carburant", a déclaré une autre source qui suit les mouvements de ces navires.

Un responsable du gouvernement maltais a déclaré que les autorités de La Vallette n'autorisaient plus l'entrée des navires russes dans les ports de l'île.

En Espagne, un porte-parole du ministère des Transports a jugé "possible que certains fournisseurs adoptent ces mesures de manière indépendante".

Un porte-parole du gouvernement de Gibraltar a déclaré que les autorités portuaires du territoire rejetaient les demandes de tous les navires possédés ou exploités par toute personne liée à la Russie, en accord avec les règles britanniques.

Les navires étrangers transportant des cargaisons russes ne sont pas concernés, a-t-il dit.

(c) Reuters

Commenter Les navires russes privés de ravitaillement en carburant en Méditerranée


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mardi 27 septembre 2022

    La Russie suggère à l'OPEP+ de réduire sa production de pétr…

    Moscou:  La Russie est susceptible de proposer que l'OPEP+ réduise sa production de pétrole d'environ 1 million de barils par jour lors...

    mardi 20 septembre 2022

    La Russie envisage une hausse des taxes sur le pétrole et le…

    Moscou: La Russie envisage une hausse des taxes appliquées aux produits pétroliers et gaziers afin de combler le déficit budgétaire de 2023...

    jeudi 15 septembre 2022

    Rosneft annonce un bénéfice net en hausse de 13,1% au 1er se…

    Moscou: Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé jeudi un bénéfice net en hausse de 13,1% au premier semestre 2022 par rapport...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 29 septembre 2022 à 21:17

    Le pétrole se replie, pris dans la tourmente des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi, influencés par le coup de grisou sur Wall Street, nourri par l'angoisse...

    jeudi 29 septembre 2022 à 11:57

    Le pétrole hésite, entre frilosité du marché et spéculations…

    Londres: Le pétrole se stabilisait jeudi après deux séances de hausse, l'aversion au risque du marché pesant sur l'or noir tandis que...

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    mercredi 28 septembre 2022 à 18:35

    Le pétrole grimpe avec les tensions sur l'offre, le gaz bond…

    Londres:  Les prix du pétrole grimpaient à nouveau mercredi, après leur rebond de la veille, les inquiétudes sur l'insuffisance de l'offre et...

    mercredi 28 septembre 2022 à 17:17

    🛢️USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, les exportat…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont légèrement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 28 septembre 2022 à 15:43

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie se…

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à...

    mercredi 28 septembre 2022 à 14:05

    Les prix du pétrole rebondiront-ils au-dessus de 100$ avant …

    Paris: Le ralentissement des économies et la hausse des taux d'intérêt devraient éloigner les investisseurs et les traders des actifs à risque...

    mercredi 28 septembre 2022 à 12:25

    Le pétrole stable, le gaz bondit toujours

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi, après leur rebond de la veille, les craintes de récession compensant les inquiétudes sur...

    mercredi 28 septembre 2022 à 11:50

    Le pétrole repart à la baisse

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la baisse après avoir pris plus de 2% la veille au soir, le WTI ayant...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite