Menu
A+ A A-

Les prix du pétrole repartent de l'avant, après leur chute de mardi

cours du petroleZurich: Les prix du pétrole se ressaisissaient mercredi, après avoir plongé dans le rouge la veille pour un deuxième jour consécutif face aux progrès annoncés dans les négociations entre l'Ukraine et la Russie et aux confinements ordonnés en Chine. En attendant la "réduction de l'activité militaire" prévue par Moscou à l'issue des discussions, la prudence reste de mise tant à Kiev que dans les capitales occidentales.
Vers 08h25, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, la référence européenne, pour livraison en mai, se négociait à 111,81 dollars, en hausse de 1,43%. La veille au soir il valait 110,23 dollars, un cours en repli de 2%. Quant aux 159 litres de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois, ils valaient 105,86 dollars, en progression de 1,55%, après avoir perdu mardi soir 1,62% à 104,24 dollars après un bref passage sous le seuil symbolique de 100 dollars.

"La première réunion en deux semaines entre la Russie et l'Ukraine pour discuter de la paix a affecté le sentiment du marché", a indiqué Vinicius Romano de Rystad Energy, alors que la Russie s'est engagée à "réduire considérablement" les activités militaires dans la capitale ukrainienne, Kiev. Le chef de la délégation russe, Vladimir Medinski, a fait état de "discussions substantielles", après cette nouvelle session de pourparlers organisée en Turquie.

"C'est la première fois dans ce conflit que nous voyons des indications d'un quelconque assouplissement de l'action militaire du côté russe", a noté auprès de l'AFP Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB. Les conditions sont désormais "suffisantes" pour une première rencontre entre le président ukrainien Volodymyr Zelensky et son homologue russe Vladimir Poutine depuis le début de l'invasion russe, le 24 février, a également affirmé mardi le négociateur en chef ukrainien.

Les cours de l'or noir ont fortement chuté en journée face à ces bonnes nouvelles, perdant jusqu'à 5%, mais ils ont regagné un peu de terrain une fois que le vent d'optimisme s'est apaisé, notamment lorsque le président américain Jo Biden a déclaré que les Occidentaux attendaient de voir si la Russie "tenait parole" sur la réduction de son activité militaire.

"Nous pouvons dire que les signaux que nous entendons dans les négociations sont positifs, mais ils ne font pas oublier les explosions ou les obus russes", a affirmé mardi M. Zelensky dans un message-vidéo. Et après environ cinq semaines de guerre, des milliers de victimes et des millions de réfugiés, la prudence reste également de mise au sein de l'état-major ukrainien.

Pour Craig Erlam, analyste chez Oanda, l'avancée des négociations éloigne notamment le spectre d'un embargo européen sur les hydrocarbures russes, apaisant ainsi les craintes sur l'approvisionnement en or noir.

En parallèle, le confinement de la moitié de Shanghai, combinée à l'augmentation des cas de Covid-19 en Chine, a ravivé les craintes que la nouvelle crise sanitaire s'étende et pèse davantage sur la demande chinoise de pétrole, a expliqué Ipek Ozkardeskaya, analyste pour la banque en ligne Swissquote.


Shanghai, métropole de 25 millions d'habitants, est devenue ces derniers jours l'épicentre chinois d'une nouvelle vague de contaminations, liée au variant Omicron.

(c) AFP

Commenter Les prix du pétrole repartent de l'avant, après leur chute de mardi



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite