Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie face au progrès des négociations russo-ukrainiennes et aux confinements chinois

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé dans le rouge mardi pour la deuxième séance d'affilée, entraînés à la baisse par les progrès annoncés dans les négociations entre l'Ukraine et la Russie, mais aussi à cause des confinements en Chine.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, la référence européenne, pour livraison en mai, a cédé 2,00% à 110,23 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois a perdu 1,62% à 104,24 dollars, après être brièvement retombé sous le seuil symbolique de 100 dollars.

"La première réunion en deux semaines entre la Russie et l'Ukraine pour discuter de la paix a affecté le sentiment du marché", a indiqué Vinicius Romano de Rystad Energy, alors que la Russie s'est engagée à "réduire considérablement" les activités militaires dans la capitale ukrainienne, Kiev.

Le chef de la délégation russe, Vladimir Medinski, a fait état de "discussions substantielles", après une nouvelle session de pourparlers russo-ukrainiens en Turquie.

"C'est la première fois dans ce conflit que nous voyons des indications d'un quelconque assouplissement de l'action militaire du côté russe", a noté auprès de l'AFP Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB.

Les conditions sont désormais "suffisantes" pour une première rencontre entre le président ukrainien Volodymyr Zelensky et son homologue russe Vladimir Poutine depuis le début de l'invasion russe, le 24 février, a également affirmé mardi le négociateur en chef ukrainien.


Les cours de l'or noir ont fortement chuté en journée face à ces bonnes nouvelles, perdant jusqu'à 5%, mais ils ont regagné un peu de terrain une fois que le vent d'optimisme s'est apaisé, notamment lorsque le président américain Joe Biden a déclaré que les Occidentaux attendaient de voir si la Russie "tenait parole" sur la réduction de son activité militaire.

Pour Craig Erlam, analyste chez Oanda, l'avancée des négociations éloigne notamment le spectre d'un embargo européen sur les hydrocarbures russes, apaisant ainsi les craintes sur l'approvisionnement en or noir.

En parallèle, le confinement de la moitié de Shanghai, combinée à l'augmentation des cas de Covid-19 en Chine, a ravivé les craintes que la nouvelle crise sanitaire s'étende et pèse davantage sur la demande chinoise de pétrole, a expliqué Ipek Ozkardeskaya, analyste pour la banque Swissquote.

Shanghai, métropole de 25 millions d'habitants, est devenue ces derniers jours l'épicentre chinois d'une nouvelle vague de contaminations, liée au variant Omicron.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie face au progrès des négociations russo-ukrainiennes et aux confinements chinois



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite