Menu
A+ A A-

L'Arabie saoudite défend l'Opep+

OPEPDubaï: Les prix du pétrole seraient plus volatiles si l'Opep+ n'existait pas, a déclaré mardi le ministre saoudien de l'Energie, Abdulaziz ben Salmane, en défendant l'alliance qui réunit notamment les pays producteurs du Golfe et la Russie.
Pour freiner l'envolée des cours du brut depuis l'invasion de l'Ukraine, les pays occidentaux appellent l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), menée par l'Arabie saoudite, à doper sa production, mais cette institution refuse d'aller au-delà de l'augmentation décidée avec dix autres pays producteurs, menés par Moscou.

L'OPEP+ réunit les 13 membres de l'OPEP (Arabie saoudite, Angola, Gabon, Guinée équatoriale, Nigeria, République du Congo, Algérie, Libye, Venezuela, Iran, Irak, Koweït, Emirats arabes unis) et dix autres pays exportateurs (Russie, Mexique, Kazakhstan, Azerbaïdjan, Bahreïn, Brunei, Malaisie, Oman, Soudan, Soudan du Sud).

"Si l'OPEP+ n'existait pas, nous ne pourrions pas avoir de stabilité sur le marché de l'énergie (...), la volatilité des prix serait encore pire", a déclaré le prince Abdulaziz ben Salmane lors du Sommet mondial des gouvernements à Dubaï, un forum sur la gouvernance mondiale.

Le ministre saoudien a défendu la "culture" apolitique de l'OPEP, qui compte 13 membres parmi lesquels l'Iran. "Lorsqu'on entre dans la salle de réunion ou dans le bâtiment de l'OPEP, on laisse nos opinions politiques à la porte ", a-t-il déclaré.

Le prince a par ailleurs averti que les attaques répétées des rebelles yéménites contre les installations pétrolières du royaume, dont la dernière remonte à vendredi, "remettaient en question notre capacité à répondre aux besoins énergétiques mondiaux".

Pour sa part, le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis, Suhail al-Mazrouei, a appelé les pays occidentaux à lui faire "confiance", plutôt que de lui dire de "faire ceci ou cela".

"Nous avons besoin qu'ils comprennent que ce que nous faisons est dans l'intérêt des consommateurs", a-t-il ajouté, en soulignant que le départ d'un pays membre de l'alliance, à savoir la Russie, deuxième exportateur mondial, déstabiliserait le marché.


La prochaine réunion de l'OPEP+ est prévue jeudi.

(c) AFP

Commenter L'Arabie saoudite défend l'Opep+


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    mercredi 18 janvier 2023

    L'Arabie saoudite vise à devenir l'économie à la croissance …

    Ryad: L'Arabie Saoudite a déclaré qu'elle deviendra l'économie à la croissance la plus rapide en 2023 grâce à son programme ambitieux de...

    vendredi 09 décembre 2022

    La Chine et l'Arabie saoudite affirment l'importance de la s…

    Riyad: La Chine et l'Arabie saoudite ont réaffirmé l'importance de la stabilité du marché pétrolier mondial et le rôle de Riyad dans...

    mercredi 07 décembre 2022

    Arabie saoudite: premier excédent budgétaire en presque 10 a…

    Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé mercredi son premier excédent budgétaire depuis près de dix ans, dépassant ses propres prévisions, dans une année...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 31 janvier 2023 à 21:54

    Le pétrole en ordre dispersé, l'attentisme domine avant les …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une note contrastée mardi, dans un contexte d'attentisme avant une série de...

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:05

    Le pétrole baisse, les exportations russes résistent

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur déclin mardi, lestés par des exportations russes résilientes, tandis que les investisseurs désertent les actifs...

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    lundi 30 janvier 2023 à 17:25

    Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de de…

    Londres: Le géant énergétique britannique BP a revu en baisse ses prévisions de consommation d'énergie mondiale à long terme à cause de...

    lundi 30 janvier 2023 à 13:00

    ⛽️ Augmentation des prix des carburants: Le SP98 frôle les 2…

    Paris: Les tarifs des carburants continuent de grimper depuis le début de l'année en raison de la fin des subventions de l'État...

    lundi 30 janvier 2023 à 12:00

    Le pétrole hésite, une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans direction forte lundi, mais une attaque sur un site militaire iranien ainsi que l'approche de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite