Menu
A+ A A-

Les Emirats réaffirment leur attachement à l'Opep+ et taclent les Occidentaux

cours du petroleDubaï: Les Emirats arabes unis ont appelé lundi les Occidentaux à être "raisonnables" dans leurs attentes, en réaffirmant leur attachement à l'alliance Opep+, qui inclut la Russie alors que le marché du brut est sous pression à la suite de l'invasion russe en Ukraine.
L'OPEP+ réunit les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, menée par l'Arabie saoudite, et dix autres pays exportateurs non membres de l'OPEP, menés par la Russie.

Les membres de l'OPEP+ refusent pour l'instant d'augmenter significativement leur production pour soulager le marché, se tenant au relèvement graduel de 400.000 barils par jour chaque mois.

L'alliance nouée par l'OPEP avec d'autres grands pays producteurs, dont la Russie, est "là pour rester", a déclaré le ministre émirati de l'Energie Suhail al-Mazrouei, lors du forum mondial de l'énergie de l'Atlantic Council, à Dubaï.

M. Mazrouei, dont le pays est un important producteur de l'OPEP, a affirmé que les pays du Golfe étaient décidés à ne pas laisser "la politique" miner l'organisation.

"A moins que quelqu'un ne soit prêt à fournir 10 millions de barils par jour, on ne peut pas remplacer les Russes" sur le marché, a-t-il poursuivi.

Alors que les pays occidentaux pressent l'OPEP, qui doit se réunir le 31 mars, d'augmenter sa production pour freiner l'envolée ds prix du brut, le ministre émirati a estimé que cela était "difficile", alors que certains pays membres font face à un déclin de leur production, en raison de la baisse des investissements dans le secteur pétrolier.

"Lors de la COP 26 (sur le climat), tous les pays producteurs se sont sentis indésirables. Aujourd'hui, parce qu'ils veulent qu'on augmente notre production, on est à nouveau des supers héros. Mais ça ne marche pas comme ça", a-t-il ironisé.


Le ministre a plaidé pour des investissements à long terme dans le secteur et une approche plus "raisonnable" vis-à-vis de la transition énergétique.

Il a également mis en garde contre l'impact de la guerre en Ukraine sur les prix de toutes les matières premières, et pas seulement l'énergie, en appelant à un règlement "diplomatique" du conflit.

(c) AFP

Commenter Les Emirats réaffirment leur attachement à l'Opep+ et taclent les Occidentaux


    Le pétrole aux Emirats arabes unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Emirats arabes unis

    mercredi 09 mars 2022

    Les Emirats vont appeler l'Opep à augmenter sa production de…

    Dubaï: Les Emirats arabes unis, pays membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), ont affirmé mercredi qu'ils oeuvreraient auprès de...

    jeudi 03 mars 2022

    Pétrole: pressés d'agir en Occident, les pays du Golfe résis…

    Dubaï: Les riches monarchies pétrolières du Golfe résistent aux pressions de l'Occident pour augmenter leur production de brut face à l'envolée des...

    mardi 16 novembre 2021

    Émirats: ADNOC va investir 6 milliards d'euros dans le forag…

    Abou Dhabi: La compagnie pétrolière nationale d'Abou Dhabi (ADNOC) a annoncé mardi un investissement de six milliards de dollars dans le forage...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 27 mai 2022 à 22:20

    Le pétrole au plus haut depuis deux mois, achats de couvertu…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont de nouveau progressé vendredi à la faveur d'achats de couverture avant un long week-end...

    vendredi 27 mai 2022 à 13:55

    Le Brent pourrait dépasser 150$ le baril si l'offre de pétro…

    Charlotte: Le baril de Brent de mer du Nord pourrait dépasser les 150 dollars en cas de forte diminution des exportations du...

    vendredi 27 mai 2022 à 11:58

    Le pétrole profite du début de la saison des déplacements au…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi, le marché se réjouissant des perspectives de forte demande avec le début de...

    jeudi 26 mai 2022 à 21:52

    Le pétrole bondit, le marché craint l'été et les grands dépl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont bondi jeudi, à quelques heures d'un week-end férié qui va marquer le début de...

    jeudi 26 mai 2022 à 11:23

    Le pétrole en hausse timide, une augmentation de la demande …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse jeudi, soutenus par une augmentation de la demande attendue aux États-Unis avec l'ouverture...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:48

    Le pétrole grignote du terrain après un rapport américain mi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi, soutenus par la possibilité d'un accord européen sur les importations russes, dans...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:25

    La production de pétrole russe a augmenté de 8% au 1er trime…

    Moscou: La production de pétrole brut russe, y compris le condensat de gaz naturel, a bondi de 8% sur un an au...

    mercredi 25 mai 2022 à 17:37

    🛢️USA: les stocks de pétrole baissent moins que prévu, produ…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont moins reculé que prévu la semaine dernière, selon...

    mardi 24 mai 2022 à 22:51

    Petrobras recule à la Bourse de Sao Paulo après le limogeage…

    Sao paulo: Les actions de la compagnie publique Petrobras ont perdu jusqu'à plus de 4% à la Bourse de Sao Paulo mardi...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite