Menu
A+ A A-

Le pétrole fait une pause, attend la prochaine vague de sanctions contre la Russie

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère baisse mardi, reprenant leur souffle après une série de hausses marquées, dans un marché qui attend de connaître le nouveau train de sanctions occidentales contre la Russie, annoncé pour jeudi.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai a perdu 0,12%, pour finir à 115,48 dollars. Il avait gagné près de 18% lors des trois séances précédentes.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), avec échéance en avril, dont c'était le dernier jour de cotation, a lui cédé 0,32%, à 111,76 dollars.

"Les opérateurs attendent de savoir quelles actions vont arriver" à l'issue du déplacement en Europe du président américain Joe Biden, selon Edward Moya, analyste d'Oanda.

À l'occasion de ce déplacement, les Occidentaux vont annoncer jeudi "de nouvelles sanctions contre la Russie et renforcer" les mesures existantes, a expliqué mardi le conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan.

Le chef de l'État américain va, par ailleurs, "annoncer une action commune pour renforcer la sécurité énergétique de l'Europe" et réduire sa dépendance envers le gaz russe, a ajouté le conseiller, alors que les membres de l'Union européenne débattent depuis plusieurs jours d'un possible embargo sur le pétrole russe.

"Je ne pense pas que l'Union européenne va parvenir à un accord pour suspendre tous les achats de pétrole russe", a commenté Andy Lipow, du cabinet Lipow Oil Associates. "Il y a encore des pays qui (en) sont trop dépendants et n'ont pas beaucoup d'alternatives pour le remplacer."

Mardi toujours, le groupe français TotalEnergies a indiqué qu'il cesserait tout achat de pétrole ou produits pétroliers russes "au plus tard à la fin de l'année".

Le désengagement de l'Europe tout entière "va prendre des années", prévoit Andy Lipow.

Pour Louise Dickson, du cabinet Rystad Energy, même sans embargo strict, les nouvelles sanctions pourraient tout de même renforcer l'incertitude sur les livraisons de pétrole russe.


La crainte de ce durcissement, associée au risque en termes d'image, a déjà fait chuter les volumes acheminés vers l'Europe.

"Deux économies majeures, Chine et Inde, achètent toujours du pétrole russe et cela devrait mettre un terme au récent rebond des prix", a estimé Edward Moya.

"Maintenant que la Russie est obligée de baisser ses prix pour pouvoir vendre, je pense que la Chine et l'Inde vont augmenter leurs achats et que cela va entraîner une grande redistribution des cartes", renchérit Andy Lipow, qui estime que deux millions de barils par jour environ pourraient, à terme, changer de destination.

La Chine et l'Inde réduiraient ainsi leur demande vis-à-vis de certains autres fournisseurs, notamment le Moyen-Orient, qui pourraient alors servir davantage l'Europe, selon l'analyste.

(c) AFP

Commenter Le pétrole fait une pause, attend la prochaine vague de sanctions contre la Russie



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite