Menu
A+ A A-

Le pétrole prolonge sa hausse, les négociations patinent en Ukraine

  • Cours du pétrole
cours du petroleLondres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi, consolidant leur prix au dessus des 100 dollars le baril, dopés par la guerre en Ukraine qui se poursuit et l'enlisement des négociations entre Moscou et Kiev.
Vers 10H40 GMT (11H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai prenait 1,01% à 107,72 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en avril gagnait 1,13% à 104,14 dollars.

"L'incertitude créée par la perspective d'un conflit prolongé, qui pourrait conduire à des sanctions plus strictes sur les exportations de pétrole russe, est à l'origine de la dernière escalade des prix", explique Ricardo Evangelista, analyste chez ActivTrades.

"Les pourparlers entre la Russie et l'Ukraine se sont enlisés, dissipant une partie de l'espoir du début de semaine que les efforts diplomatiques pourraient conduire à une désescalade du conflit", poursuit-il.

Le président russe a accusé vendredi l'Ukraine de "faire traîner" les pourparlers sur le conflit et a estimé que Kiev avait des demandes "pas réalistes".

L'armée russe et ses alliés séparatistes combattent désormais dans le centre-ville de Marioupol, un port ukrainien stratégique assiégé dans le sud-est du pays, a annoncé vendredi le ministère russe de la Défense.

Les environs de l'aéroport de Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine, ont été touchés vendredi matin par des "missiles" russes, selon le maire de la ville.


Par ailleurs, "les prévisions de mercredi de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) ont probablement eu un impact considérable", affirme Carsten Fritsch de Commerzbank.

Dans son rapport mensuel, l'agence estime que 3 millions de barils par jour de pétrole russe pourraient être indisponibles à partir d'avril, un volume qui pourrait augmenter si les sanctions contre Moscou deviennent plus sévères.

La Russie est le deuxième exportateur mondial de brut.

L'AIE a par ailleurs vendredi appelé à réduire rapidement la consommation de pétrole, face au risque de choc causé par l'invasion russe en Ukraine.

Elle a également renouvelé un appel du pied à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (OPEP+) à "soulager le marché", soit augmenter significativement leur production de brut.

Mais si les deux références de l'or noir "semblent reprendre leur ascension", "la reprise du pétrole pourrait toutefois être limitée par les derniers confinements en Chine, qui risquent de réduire la demande de cette matière première", tempère Han Tan, analyste chez Exinity.

La Chine est le premier importateur d'or noir.

Le président chinois Xi Jinping a ordonné jeudi de poursuivre la politique du zéro Covid, au moment où la Chine est confrontée à son pire regain épidémique depuis la première vague de 2020, douchant les espoirs d'assouplissement des mesures de restriction.

(c) AFP

Commenter Le pétrole prolonge sa hausse, les négociations patinent en Ukraine


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 06 octobre 2022 à 21:58

    Le pétrole encore en hausse; Biden s'active, sans convaincre…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore progressé jeudi, au lendemain de l'annonce d'une réduction brutale de la production de...

    jeudi 06 octobre 2022 à 21:30

    La Maison Blanche pèse sa réponse après la baisse de product…

    A bord d'Air Force One: La Maison Blanche a assuré jeudi examiner "toutes les options sur la table" après la décision de...

    jeudi 06 octobre 2022 à 13:20

    La baisse de production de l'Opep+ "stabilisera le marc…

    Moscou: Le Kremlin a estimé jeudi que la baisse drastique de production de l'Opep+ annoncée la veille "stabilisera le marché pétrolier", après...

    jeudi 06 octobre 2022 à 11:59

    Le pétrole en petite hausse après la coupe drastique de l'Op…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse jeudi, au lendemain de la décision de l'Opep+ de réduire drastiquement son objectif...

    mercredi 05 octobre 2022 à 21:13

    Le pétrole grimpe encore après les coupes de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur progression mercredi, après la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

    mercredi 05 octobre 2022 à 19:02

    Un plafonnement du prix du pétrole russe aurait un "eff…

    Moscou: Le vice-Premier ministre russe en charge de l'Energie, Alexandre Novak, a fustigé mercredi tout plafonnement du prix du pétrole russe qui...

    mercredi 05 octobre 2022 à 18:47

    Biden critique la baisse de production "à courte vue…

    Washington: Le président américain Joe Biden a vivement critiqué mercredi la baisse drastique de production de pétrole annoncée par l'Opep+, qui est...

    mercredi 05 octobre 2022 à 17:41

    🛢️USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont nettement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés mercredi par...

    mercredi 05 octobre 2022 à 17:16

    L'Opep+ sabre ses quotas de production pour soutenir les pri…

    Vienne: L'Opep+, de retour à Vienne mercredi pour la première fois depuis mars 2020, a voulu marquer le coup: elle a décidé...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite