Menu
A+ A A-

Le pétrole prolonge sa hausse, les négociations patinent en Ukraine

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi, consolidant leur prix au dessus des 100 dollars le baril, dopés par la guerre en Ukraine qui se poursuit et l'enlisement des négociations entre Moscou et Kiev.
Vers 10H40 GMT (11H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai prenait 1,01% à 107,72 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en avril gagnait 1,13% à 104,14 dollars.

"L'incertitude créée par la perspective d'un conflit prolongé, qui pourrait conduire à des sanctions plus strictes sur les exportations de pétrole russe, est à l'origine de la dernière escalade des prix", explique Ricardo Evangelista, analyste chez ActivTrades.

"Les pourparlers entre la Russie et l'Ukraine se sont enlisés, dissipant une partie de l'espoir du début de semaine que les efforts diplomatiques pourraient conduire à une désescalade du conflit", poursuit-il.

Le président russe a accusé vendredi l'Ukraine de "faire traîner" les pourparlers sur le conflit et a estimé que Kiev avait des demandes "pas réalistes".

L'armée russe et ses alliés séparatistes combattent désormais dans le centre-ville de Marioupol, un port ukrainien stratégique assiégé dans le sud-est du pays, a annoncé vendredi le ministère russe de la Défense.

Les environs de l'aéroport de Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine, ont été touchés vendredi matin par des "missiles" russes, selon le maire de la ville.


Par ailleurs, "les prévisions de mercredi de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) ont probablement eu un impact considérable", affirme Carsten Fritsch de Commerzbank.

Dans son rapport mensuel, l'agence estime que 3 millions de barils par jour de pétrole russe pourraient être indisponibles à partir d'avril, un volume qui pourrait augmenter si les sanctions contre Moscou deviennent plus sévères.

La Russie est le deuxième exportateur mondial de brut.

L'AIE a par ailleurs vendredi appelé à réduire rapidement la consommation de pétrole, face au risque de choc causé par l'invasion russe en Ukraine.

Elle a également renouvelé un appel du pied à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (OPEP+) à "soulager le marché", soit augmenter significativement leur production de brut.

Mais si les deux références de l'or noir "semblent reprendre leur ascension", "la reprise du pétrole pourrait toutefois être limitée par les derniers confinements en Chine, qui risquent de réduire la demande de cette matière première", tempère Han Tan, analyste chez Exinity.

La Chine est le premier importateur d'or noir.

Le président chinois Xi Jinping a ordonné jeudi de poursuivre la politique du zéro Covid, au moment où la Chine est confrontée à son pire regain épidémique depuis la première vague de 2020, douchant les espoirs d'assouplissement des mesures de restriction.

(c) AFP

Commenter Le pétrole prolonge sa hausse, les négociations patinent en Ukraine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite