Logo

Le pétrole WTI américain chute de plus de 5%, sous la barre des 100 dollars

cours du petroleHong kong: Le cours du baril de référence aux Etats-Unis WTI a chuté de plus de 5% mardi, sur fond d'inquiétudes d'un ralentissement de l'économie chinoise qui conduit les investisseurs à revoir leurs prévisions à la baisse.
Le West Texas Intermediate (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, a perdu 5,7% à 97,13 dollars, et le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord a plongé de 6% à 100,54 dollars.

Ce recul intervient plus d'une semaine après que les cours de pétrole ont atteint un record depuis 2008, dopés par les incertitudes sur l'approvisionnement générées par la guerre en Ukraine.

Les États-Unis et la Grande-Bretagne ont décidé d'arrêter d'importer du pétrole en provenance de Russie, troisième producteur mondial de cette matière première.

Par ailleurs, Pékin a annoncé dimanche le confinement de confinement des 17 millions d'habitants de Shenzhen, centre technologique de la Chine, pour faire face à une recrudescence des cas de Covid-19 dans le pays.

La Chine étant le plus grand importateur de brut au monde, cette décision représente un manque à gagner en matière de demande, tandis qu'une lueur d'optimisme apparaît concernant les pourparlers de paix entre la Russie et l'Ukraine

"Le sentiment sur les marchés des matières premières reste déterminé par les gros titres, les pourparlers entre la Russie et l'Ukraine laissant espérer que les perturbations de l'offre seront minimes", a déclaré Daniel Hynes, de chez Australia New Zealand Banking Group.

"Cela devrait entraîner une pression accrue sur les prix du pétrole. Cependant, cela ne reflète pas la situation fondamentale, le pétrole russe étant de plus en plus isolé", a-t-il ajouté.


(c) AFP

Commenter Le pétrole WTI américain chute de plus de 5%, sous la barre des 100 dollars

graphcomment>