Menu
A+ A A-

Shell avertit de dépréciations à venir à cause du retrait de Russie

cours du petroleLondres: Le géant pétrolier britannique Shell a averti que son retrait d'activités en Russie dans la foulée de l'invasion de l'Ukraine allait entraîner des dépréciations d'actifs en 2022, sans donner de chiffre précis, dans son rapport annuel jeudi.
Il note toutefois que ses opérations d'aval (distribution pétrolière) en Russie sont évaluées à 400 millions de dollars à fin 2021, d'après ce document.

Mardi, le groupe avait dit vouloir se retirer du pétrole et du gaz russes "graduellement, pour s'aligner avec les nouvelles directives du gouvernement" britannique, en réaction à l'invasion russe de l'Ukraine.

Shell avait expliqué qu'il allait arrêter tous les achats au comptant sur le marché de pétrole brut russe et fermer ses stations-services, ainsi que ses activités de carburants pour l'aviation et lubrifiants en Russie.

Le gouvernement britannique a pour sa part indiqué mardi qu'il allait arrêter les importations de pétrole russe d'ici la fin de cette année.

Le groupe avait déjà annoncé le 28 février qu'il allait se séparer de ses parts dans plusieurs projets avec le géant gazier russe Gazprom, des actifs évalués à 3 milliards de dollars fin 2021 et qui avaient généré un bénéfice ajusté de 700 millions de dollars l'an dernier.

Shell avait annoncé le mois dernier de fastes bénéfices pour 2021, grâce à la reprise économique et à l'envolée des prix des hydrocarbures, faisant monter les appels à une taxe exceptionnelle sur les géants pétroliers pour aider les ménages modestes à payer leurs factures d'énergie.

Le groupe, désormais britannique après avoir déménagé son siège fiscal des Pays-Bas vers le Royaume-Uni, a dégagé un bénéfice net part du groupe de 20,1 milliards de dollars pour l'année passée, aidé aussi par des cessions d'actifs.


En 2020, il avait accusé une perte historique de 21,7 milliards en pleine crise sanitaire.

Par ailleurs, le rapport annuel du groupe indique que le directeur général Ben van Beurden a touché 7,4 millions d'euros d'émoluments (salaire, bonus) pour 2021, soit une hausse de 26% par rapport à 2020.

M. van Beurden s'est dit opposé à une taxe sur les groupes pétroliers tandis que le ministre de l'énergie Kwasi Kwarteng a jugé mercredi que cela risquerait de retarder des investissements pour développer des forages en mer du Nord.

(c) AFP

Commenter Shell avertit de dépréciations à venir à cause du retrait de Russie



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière Shell

    Le bénéfice net annuel de Shell fond avec le cours des hydrocarbures

    jeudi 01 février 2024

    Londres: Le géant britannique des hydrocarbures Shell a publié jeudi un bénéfice divisé par plus de deux en 2023, pénalisé par la baisse des prix des hydrocarbures après leurs sommets l'année précédente.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mardi 13 février 2024

    🇷🇺 Impact des sanctions américaines : Flotte de pétroliers r…

    Moscou: La mise en place de sanctions plus strictes par les États-Unis a eu un impact significatif sur une partie substantielle de...

    mercredi 20 décembre 2023

    🇷🇺 Les revenus russes issus du pétrole réduits d'un tiers en…

    Washington: Les revenus que la Russie tire de l'exportation de pétrole et produits pétroliers ont été réduits d'un tiers en 2023 par...

    lundi 18 décembre 2023

    🇹🇷 La Turquie économise 2 milliards de dollars sur le pétrol…

    Ankara: La Turquie et les entreprises turques ont économisé environ 2 milliards de dollars sur leurs factures énergétiques en 2023 en augmentant...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    lundi 19 février 2024 à 17:35

    Les prix du pétrole remontent, le risque géopolitique repren…

    Londres: Les prix du pétrole se rehaussaient quelque peu lundi, la poursuite des tensions géopolitiques au Moyen-Orient et notamment les attaques dans...

    lundi 19 février 2024 à 12:47

    Les prix du pétrole reculent, inquiétudes sur la demande

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, toujours plombés par des inquiétudes sur la demande mondiale pétrolière, malgré la poursuite des tensions...

    vendredi 16 février 2024 à 21:05

    Le pétrole reste en hausse, un oeil inquiet sur la Russie

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont restés dans le vert, vendredi, sur un marché toujours sensible aux développements géopolitiques et...

    vendredi 16 février 2024 à 11:10

    Le pétrole flanche avec les estimations de croissance de la …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi, lestés par des estimations de ralentissement de la croissance de la demande mondiale dans le...

    vendredi 16 février 2024 à 11:00

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    vendredi 16 février 2024 à 09:00

    Eni: chute du bénéfice en 2023, dû au recul des cours

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a vu son bénéfice net chuter de 66% à 4,74 milliards d'euros (4,5 milliards de...

    jeudi 15 février 2024 à 21:05

    Le pétrole rebondit, la géopolitique l'emporte sur les fonda…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont repris de la hauteur, jeudi, orientés par la détérioration de la situation au Moyen-Orient...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite